Charlie Hebdo : Une caricature qui passe mal outre-Manche

Par Swali Guillemant | Publié le 15/03/2021 à 21:20 | Mis à jour le 16/03/2021 à 12:37
Photo : Charlie Hebdo - Compte Twitter
Une Charlie Hebdo polémique Angleterre

Le journal satirique Charlie Hebdo fait jaser de l’autre côté de la Manche après s’être emparé du sujet qui secoue actuellement la famille royale britannique : l’interview du Prince Harry et de Meghan Markle au cours de laquelle l’actrice a révélé avoir été victime entre autres de comportements racistes.

 

Malgré la réponse de la Reine mercredi dernier et la déclaration du Prince William niant les allégations de racisme, le journal français ne s’est pas privé de consacrer sa Une de la semaine dernière à cette affaire. La caricature de la couverture en question montre la reine Elisabeth II, le genou sur le cou de Meghan Markle. Charlie Hebdo titre « Pourquoi Meghan Markle a quitté Buckingham », ce à quoi l’actrice, au sol, répond dans une bulle : « Parce que je ne pouvais plus respirer ! ». Difficile de ne pas établir un parallèle entre cette scène et la mort de George Floyd survenue en mai 2020 à Minneapolis au États-Unis, sous le genou d’un policier.

 

Un dessin considéré raciste par certaines personnes

Ce décès entrainera les nombreuses initiatives menées par le mouvement Black Lives Matter et provoqua de multiples manifestations dans le monde entier. Sur les réseaux sociaux, bon nombre d’internautes, notamment britanniques, accusent Charlie Hebdo de mettre au même niveau la mort de George Floyd et les condamnations de racisme énoncées par Meghan Markle. Ils affirment qu’une telle comparaison serait dévalorisante, offensante, et constituerait la preuve que le journal ne cerne pas le combat dont il est question. L’hebdomadaire ne serait donc pas habilité à l’aborder et encore moins en positon d’user des derniers mots prononcés par George Floyd.

Halima Begum, PDG du Runnymede Trust, un groupe de réflexion britannique sur l’égalité raciale, s’est indignée : « C’est faux à tous les niveaux. La reine qui écrase le cou comme le meurtrier de George Floyd ? Meghan disant qu’elle est incapable de respirer ? Cela ne repousse pas les limites, ne fait rire personne ni ne conteste le racisme. Charlie Hebdo rabaisse les problèmes et offense, à tous les niveaux ».

 

Une caricature nécessaire et à propos pour d’autres internautes

Il ne s’agirait pas d’une polémique sans des avis qui divergent. Ainsi, à l’inverse, d’autres individus ont défendu le journal français sur internet, au nom de la liberté d’expression et de la liberté de la presse. Ces derniers défendent que le dessin retranscrit à contrario un hommage à la mort de George Floyd. L’interview aurait suscité une réflexion sur le racisme systémique et la pertinence de la monarchie en Angleterre, il serait donc légitime et important d’aborder ce sujet. Les caricatures et la satire étant des versions exagérées de la réalité, d’autres interprétations soutiennent qu’une telle couverture souligne à quel point il est ridicule que Meghan se dépeigne comme une victime.

Une fois n’est pas coutume, Charlie Hebdo est un habitué des polémiques et n’en est pas à son coup d’essai lorsqu’il s’agit d’essuyer les critiques. Bien que certains messages aillent jusqu’à exiger l’interdiction du journal et à proférer des menaces, l’hebdomadaire n’a pas répondu aux accusations ni éclairci son intention et l’interprétation recherchée. Et vous chers lecteurs, qu’en pensez-vous ? Faux-pas raciste ou au contraire hommage pertinent, que représente cette caricature selon vous ?

 

 

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Swali Guillemant - Journaliste

Swali Guillemant

Étudiante en journalisme culturel, curieuse et impliquée. Passionnée par la culture et les arts.
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet