Mercredi 18 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Boris Johnson et la “Nuit des blonds couteaux”

Par Fanny Rocher | Publié le 25/07/2019 à 14:52 | Mis à jour le 25/07/2019 à 14:55
boris johnson premier ministre royaume uni cabinet brexit

 

“Un Johnson sans pitié prend sa revanche”, “la nuit des blonds couteaux”... La presse britannique s’est déchaînée ce matin, après la nomination du cabinet de Boris Johnson. L’ex maire de Londres a viré hier la moitié du cabinet de Theresa May.

Pour le Times, la première journée de Boris Johnson en tant que chef du gouvernement britannique se résume à “un après-midi de carnage”. Selon le journal, c’est la “purge du cabinet la plus violente de l'histoire politique moderne”.

Et pour cause : tous les membres du cabinet écartés ont été remplacés par des pro-Brexit et des eurosceptiques. Dominic Raab, qui avait démissionné l’année dernière du gouvernement de Theresa May, qu’il ne jugeait pas assez ferme sur le Brexit, va prendre le poste de ministre des Affaires étrangères. Boris Johnson l’a ainsi préféré à son rival pour Downing Street, Jeremy Hunt.

Autre nomination contestée : Dominic Cummings, qui a dirigé la campagne très controversée du “Leave” avant le référendum du Brexit, va devenir conseiller spécial de Boris Johnson. 

Toujour selon le Times, le nouveau cabinet reflète clairement les intentions du Premier ministre : quitter l’Union Européenne avant le 31 octobre, coûte que coûte. Boris Johnson a annoncé hier qu’il allait trouver une solution au dossier du Brexit d’ici 99 jours. “Les Brexiters ont pris le pouvoir”, conclut le Times. Le ton est donné pour le mandat de Boris Johnson.

 

Nous vous recommandons

Fanny Rocher journaliste Londres Celsa

Fanny Rocher

Etudiante en première année de Master de journalisme au CELSA.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet