Lundi 26 juillet 2021

Le retrait du « Big Six » balaye la Super Ligue en 48 heures

Par Maud Finance | Publié le 21/04/2021 à 19:21 | Mis à jour le 21/04/2021 à 19:28
Photo : Daniel Norin - Unsplash
Un ballon de football sur une pelouse

C’est un véritable tremblement de terre sur la planète foot. Ils étaient 12… et ne seraient plus que deux.

Après le retrait du projet de Manchester City hier soir, c’est l’hécatombe du côté des frondeurs : Arsenal, puis Liverpool… tous les clubs anglais se confondent en excuses et se retirent les uns après les autres. Menacés d’expulsion par la Ligue anglaise, il semblerait que cela ait suffit à provoquer un séisme dans le camp des traitres.

 

« You will never walk alone »

L’Angleterre a donné le tempo. Hier, dans les rues de Londres, impossible de passer à côté d’une ambiance… coupe du monde. Entre rassemblements devant les stades et raz de marée de hashtags sur les réseaux sociaux, les supporters ont fait trembler le Royaume de Sa Majesté pour faire entendre leur voix. Ce matin, Marcus Rashford et Kevin de Bruyne s’exprimaient à l’unisson contre ce projet élitiste, tandis qu’Arsenal et Manchester City présentaient leurs excuses dans un communiqué. Du côté des Reds, John Henry, propriétaire du club, demandait pardon à ses joueurs, son entraineur et ses supporters dans une vidéo communiquée sur Twitter.

Effet domino : ce sont ensuite les clubs italiens qui se désistent un à un, pour qu’il ne reste à présent plus que les deux cadors espagnols, le Real Madrid et le FC Barcelone.

Voilà l’incroyable pouvoir du football, en particulier dans sa nation mère : il appartient aux supporters.

Nous vous recommandons
Maud Finance

Maud Finance

Étudiante en communication. Voyageuse, railleuse, passionnée, déterminée.
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet