Dimanche 20 septembre 2020

Banksy incite à porter des masques avec un nouveau graffiti

Par Lepetitjournal Londres | Publié le 15/07/2020 à 13:41 | Mis à jour le 16/07/2020 à 23:47
Photo : Eric Ward - UNSPLASH
banksy masque coronavirus underground

Banksy publie sur son compte Instagram une vidéo de lui en train de peindre des rats. Ces nouveaux graffitis ont pour objectif d’inciter les Britanniques à porter un masque.

Banksy a révélé via les réseaux sociaux ses graffitis. L’underground est redevenu sa toile. Descendant dans les souterrains anglais, l’artiste a filmé la réalisation de son oeuvre. Dans le contexte actuel, il encourage les Londoniens à porter des masques, qui seront obligatoires à partir du 24 juillet. Comme au tout début de sa carrière, il a dessiné au pochoir des rats. Rongeurs pulvérisant des traces infectieuses, éternuant du liquide vert, couverts de masques chirurgicaux, ou sautant en parachute grâce à un masque… Les petits symboles sont disposés un peu partout dans une rame de métro sur la Circle line. Habillé comme un agent de nettoyage professionnel, l’homme supposé être Banksy, fait signe plusieurs fois aux passagers de s’écarter de son travail pour éviter de les blesser.

 

londres rats coronavirus underground

Cliquez ici pour visionner la vidéo

À la fin de la vidéo, il écrit sur le mur « I get lockdown » (Je suis confiné) et lorsque que les portes du train se referment, une autre partie du message apparait : « but I get up again » (mais je me relève de nouveau). Cette mise en scène est faite sur fond de la chanson « Tubthumping » (1997) de Chumbawanba.

Le graffeur affiche généralement une position libertaire, anticapitaliste ou antisystème. D’ailleurs, l’artiste connu pour son art controversé, était même allé une fois jusqu’à détruire sa propre oeuvre «Fille avec ballon» après l’avoir vendue à 1,4 millions de dollars lors d’une vente aux enchères. Une idée qui n’a fait qu’augmenter le prix originel de 20%.

Un partenariat ?

Le travail de Banksy a été retiré par les services de transport de la capitale (TfL), conformément à sa « politique anti-graffitis ». Cependant, les services de transports soutiennent le message de l’artiste et sont même allés jusqu’à la suggestion d'un partenariat. « Nous aimerions offrir à Banksy la possibilité de créer une nouvelle version de son message pour nos utilisateurs dans un endroit approprié », révèle le communiqué de TfL.

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Nous vous recommandons

lepetitjournal.com londres

Lepetitjournal Londres

Média de référence des français et francophones de la capitale britannique. Actu, bons plans, bonnes adresses...
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet