Lundi 28 septembre 2020

Augmentation du salaire minimum au Royaume-Uni

Par Benjamin Wettling | Publié le 03/04/2020 à 13:38 | Mis à jour le 03/04/2020 à 14:01
Photo : Alev Takil - Unsplash
Augmentation salaire minimum

En décembre dernier, Boris Johnson annonçait une revalorisation du salaire minimum qui serait effective à compter du 1 er avril 2020. Malgré la crise actuelle, le Premier Ministre a tenu sa promesse.

Comme promis, ce mercredi le salaire minimum au Royaume-Uni a été augmenté de 6,2 % et passe à 8,72 livres sterling brut de l’heure pour les plus de 25 ans. C’est la revalorisation la plus forte jamais enregistrée depuis la création du salaire minimum sous sa forme actuelle en 2016 (l’intronisation du premier SMIC date en revanche de 1999 sous Tony Blair). Dans son communiqué de décembre 2019, Boris Johnson insistait sur l’importance de cette augmentation : « Le dur labeur doit être rémunérateur, mais pendant trop longtemps, la population n’a pas eu l’augmentation salariale qu’elle mérite ». Une politique forte, en rupture avec l’austérité coutumière des Tories.

L’augmentation du salaire minimum en détail

Le gouvernement britannique détaille sur son site les modalités d’application de cette augmentation. Car cette dernière ne concerne pas tout le monde de la même manière, selon son âge par exemple. Il ne faut ainsi pas confondre le minimum wage et le national living wage. Le minimum wage dépend de l’âge et du statut (par exemple celui d’apprenti). Le minimum wage est accessible à tous les travailleurs en âge de quitter l’école : encore une fois, cela dépend des régions, vous pouvez vous renseigner ici. Le national living wage, inscrit dans la loi britannique depuis 2016, concerne tous les travailleurs de plus de 25 ans (hormis les apprentis en première année de formation). Les changements apportés par le gouvernement, effectifs depuis mercredi, concernent à la fois le national living wage et le minimum wage.

Les taux horaires en détail :

Année                                    25 et plus     21 à 24     18 à 20     Moins de 18     Apprentis
Avril 2020 (taux actuel)          £8.72           £8.20         £6.45       £4.55                £4.15
Avril 2019 à Mars 2020          £8.21           £7.70         £6.15       £4.35                £3.90

A noter que les apprentis sont assujettis au taux horaire des apprentis s’ils ont 19 ans ou moins, mais également s’ils se trouvent dans la première année de leur apprentissage. En revanche, s’ils ont plus de 19 et ont terminé leur première année, ils sont alors concernés par le salaire minimum correspondant à leur tranche d’âge.

Une augmentation spectaculaire en période de crise

C’était l’objectif du gouvernement : atteindre un salaire minimum qui corresponde à près de 60 % du salaire médian. Objectif réussi ! Les 8,72 livres par heure correspondent à 9.91 euros, ce qui se rapproche donc du SMIC français fixé à environ 10.15 euros brut par heure. Toujours est-il que cette augmentation du salaire minimum au Royaume-Uni intervient dans un contexte pour le moins particulier. Le 25 Mars dernier, l’Institute for Fiscal Studies émettait une mise en garde contre le maintien de cette hausse qui pourrait inciter les entreprises à licencier.

Vers une prochaine augmentation des salaires en 2024 ?

La suite du plan économique britannique comprend une nouvelle hausse de la rémunération minimum en 2024. Elle passerait alors à 10,50 livres brut par heure. Cependant, cette nouvelle hausse reste soumise aux conséquences économiques qui découleront inévitablement de l’épidémie de Covid-19 qui frappe actuellement la Grande-Bretagne. On peut d’ores et déjà affirmer que cette crise aura des retombées économiques négatives conséquentes, qui pourrait bien fragiliser la politique de relance du gouvernement et l’inciter à freiner la hausse du salaire minimum. A suivre.

 

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Nous vous recommandons

Benjamin Wettling journaliste Londres

Benjamin Wettling

Étudiant en 3ème année à Sciences Po Aix. Passionné du septième art, mais pas quand c'est Neymar qui fait son cinéma à la Coupe du Monde.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

AFD - « L’Atlas invite à porter un regard nouveau sur l’Afrique »

A l'occasion de la sortie de l'Atlas de l'Afrique, Rima Le Coguic, directrice Afrique de l’AFD, aborde avec nous l’avenir du continent, ses défis et ses voies de développement.

Sur le même sujet