Jeudi 24 juin 2021

Tout est ouvert ! Révélons désormais le meilleur de nos comportements

Par Marie Benhalassa-Bury | Publié le 17/05/2021 à 18:47 | Mis à jour le 18/05/2021 à 09:08
Photo : Sebastian Coman - Unsplash
Des anglais attablés, tout sourire, se font passer le rôti

Ca y’est ! Nous pouvons enfin nous abriter à l’intérieur d’un pub ou d’un restaurant, et profiter d’une soirée conviviale autour d’une délicieuse Lager. À la rédaction, nous nous sommes interrogés sur les conditions (viables) de telles retrouvailles avec nos bien aimés professionnels de la restauration.

 

Ce soir, c’est en pensant à Sylvie Vartan que nous serons à nouveau les plus belles non pas pour aller danser, mais pour profiter à nouveau de la convivialité des pubs et restaurants qui font tout le charme de notre pays.
Quelle sensation étrange, nous y croyons à peine ! Nous avons également une pensée émue pour tous les professionnels du secteur qui, à nouveau, redoublent d’efforts pour supporter la pression pandémique, et nous offrir des afterworks mémorables entre collègues, en famille, ou encore avec l’élu(e) de notre cœur.

Il va sans dire que chaque réouverture a jusqu’à présent apporté son lot de désillusions par la suite. Il s’agirait dès lors de ne pas réitérer un tel ascenseur émotionnel. Néanmoins, les efforts entrepris par le pays tout entier nous laissent penser que nous avons bien mérité ces petits plaisirs quotidiens, presque effacés de nos mémoires.

Nous avons ainsi décidé de nous montrer sous notre meilleur jour. Il nous faudra, pour ce faire, redoubler d’efforts dans notre application des gestes barrières et des règles que fixeront les personnels, mais aussi en termes de politesse et de gratitude pour les véritables sauveurs de nos soirées pluvieuses.

Ces héros, au service de notre appétence bien connue pour un verre en happy hour, méritent assurément toute notre reconnaissance : pas question de se relâcher et de mettre à mal leurs efforts et leur professionnalisme. Saisissons-nous plutôt de ces retrouvailles pour travailler ensemble à créer des réunions chaleureuses dès ce soir, en oubliant peut-être la perspective d’une longue nuit d’ivresse pleine d’imprévus, mais en satisfaisant tout de même notre besoin de contact humain spolié durant ces longs derniers mois.

Gardons à l’esprit que la survie de nos bartenders, serveurs et cuisiniers en dépend, de même que notre bien-être à tous. Pas question de ne pas profiter comme il se doit de ce retour les uns avec les autres, mais plutôt d’en apprécier toute la teneur comme il nous en est permis !

 

Marie Benhalassa - Journaliste Londres

Marie Benhalassa-Bury

Etudiante à Sciences Po Aix, curieuse de tout, ancienne expatriée à Brighton avant de rejoindre l'équipe de rédaction de Londres
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet