Migrants : les tentatives de traversée de la Manche atteignent un niveau record

Par Colin Porhel | Publié le 24/06/2022 à 11:25 | Mis à jour le 24/06/2022 à 11:34
Photo : Aude André Saturnio - Unsplash
Les tentatives de traversée de la Manche atteignent un niveau record

Selon les autorités françaises, au premier semestre 2022, plus de 20 100 personnes ont tenté de rejoindre clandestinement l’Angleterre à partir des côtes françaises. Un chiffre en hausse de 68% par rapport aux six premiers mois de l’année passée.

 

Déjà au plus haut en 2021, le nombre de tentatives de traversée de la Manche a explosé depuis janvier dernier. Dans le détail, « 777 événements de traversées et tentatives de traversées en small boats impliquant 20 132 candidats ont été recensés », précise ​le Ministère de l’Intérieur français.

 

Des trajets qui se soldent toutefois par des insuccès pour beaucoup d’entre eux. « Il est à noter que le taux de mises en échec est en hausse constante avec 61,39% des traversées maritimes empêchées par les forces de sécurité intérieure françaises (+4,2 points par rapport au taux de 2021) et 10 090 individus (+65%) interpellés depuis le début de l'année », souligne toutefois la Place Beauvau.

 

De son côté, l’agence britannique Press Association faisait déjà état de 7 000 migrants ayant réussi à atteindre illégalement le Royaume-Uni entre les mois de janvier et de mai, soit un chiffre multiplié par trois par rapport à la même époque l’an dernier. Des voyages particulièrement dangereux, qui avaient coûté la vie à un jeune homme d’une vingtaine d’années en janvier dernier.

 

Un accord controversé avec le Rwanda

Pour tenter de décourager les traversées de la Manche, le Royaume-Uni et le Rwanda ont signé, le 14 avril dernier, un accord pour expulser les demandeurs d’asile arrivés clandestinement sur le territoire britannique vers l’État africain et ce, quel que soit leur pays d’origine.

 

Un projet vivement critiqué par l’ONU et les ONG de défense des migrants, à l’image de l’association Care4Calais, qui avait déposé un recours en justice – finalement refusé –pour tenter de bloquer le processus. La Cour européenne des droits de l’Homme s’était également opposée à l’accord, annulant ainsi le premier vol en direction de Kigali.

 

Mais malgré ce revers judiciaire, Londres reste confiant quant à l’application du partenariat avec le Rwanda. Boris Johnson a notamment appelé les détracteurs du projet à « garder l’esprit ouvert » lors de sa visite à Kigali dans le cadre de la réunion des chefs de gouvernement du Commonwealth (CHOGM). Une position qui pourrait devenir de plus en plus difficile à tenir après la série de défaites enregistrée par son parti lors d’élections partielles qui ont poussé à la démission le président des conservateurs, Oliver Dowden.

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale