Météo : le ciel britannique devrait s’éclaircir à la fin de la semaine

Par Judith Chouzenoux | Publié le 07/10/2021 à 16:13 | Mis à jour le 08/10/2021 à 10:56
londres sous la pluie

Après la pluie, le beau temps, c’est ce que prévoit la météo anglaise pour les prochains jours. Alors qu’une grande partie du nord du pays est touchée par des pluies torrentielles depuis le début de la semaine, les météorologues prévoient un temps plus doux et plus sec pour le weekend.

 

La météo a mis le moral des anglais à l’épreuve ce mois-ci. Les averses, qui ont eu lieu dans la nuit de lundi à mardi, ont causé d’importantes inondations dans tout le sud du pays. Mais ces averses persistantes devraient se calmer pour laisser place à un temps sec, avec un peu de soleil, dès mercredi. Seuls quelques coups de vent devraient se faire ressentir le long des côtes de la mer du Nord.

 

L’alerte persiste cependant en Ecosse et en Irlande du Nord

Même si la situation devrait s’améliorer sur la majeure partie du Royaume-Uni, le Met Office a indiqué que l'Écosse et l'Irlande du Nord pourraient encore subir des tempêtes avant le week-end. « Ailleurs, le temps deviendra largement sec avec des éclaircies », a-t-il ajouté. 

 

Des averses qui ont perturbé les réseaux de transport

Les intempéries ont causé de nombreux dégâts, notamment sur les différentes chaînes de transport. Au nord-est de l’Angleterre, le service d'incendie et de secours du comté de Tyne and Wear a déclaré avoir reçu un « grand nombre » d’appels au 999, signalant des inondations. Mardi, l’organisme de transport avait conseillé à ses usagers de « reporter leurs déplacements », en raison des inondations sur son réseau.

 

À Londres également, plusieurs lignes de métro du réseau TfL ont connu des retards tout au de la journée de mardi. En cause, le déluge de pluie qui s’est abattu pendant la nuit sur la capitale faisant monter les eaux de 26mm en seulement une heure.

 

L’Agence pour l’environnement avait émis 41 alertes aux inondations à travers l’Angleterre pour que chacun puisse prendre ses dispositions. Ces avertissements concernaient certaines parties de Londres, de Birmingham et de Cumbria. Ses homologues écossaises et galloises avaient également émis des alertes similaires.

 

Judith Chouzenoux - Journaliste Londres

Judith Chouzenoux

Etudiante à Sciences Po Aix, spécialiste de pas grand chose, curieuse d’à-peu-près tout.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale