Samedi 25 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le grand cœur d’un Londonien qui joue maintenant à Manchester City

Par Antoine Berthoux | Publié le 05/04/2019 à 12:06 | Mis à jour le 05/04/2019 à 12:23
Raheem Sterling Ma,chester City Fa Cup Citizens Brighton football soccer match Londres Royaume-Uni

Le footballeur Raheem Sterling a fait un beau cadeau aux élèves de son ancienne école de Londres en leur offrant des billets pour assister à la demi-finale de FA Cup de son club : Manchester City.

L’enfance londonienne du joueur

Ce sont les élèves de l’académie Ark Elvin, à Wembley, qui auront le plaisir de voir ce samedi 17h30 (heure locale) cette rencontre opposant les Citizens à Brighton. L’attaquant de Manchester City a décidé d’offrir à 500 élèves des places pour ce match. Le joueur de 24 ans avait rejoint Londres à l’âge de 5 ans en provenance de la Jamaïque.

Très attaché à ses racines londoniennes, Raheem Sterling avait vécu une partie de sa scolarité dans cet établissement situé dans le quartier de Wembley, qui s’appelait à cet époque Copland Community School. « J’ai grandi juste à côté du stade et je rêvais de jouer un jour une finale de coupe » nous explique l’international anglais.

Une bonne image du football

S’il y a bien un joueur qui se fait remarquer d’une bonne manière : c’est Raheem Sterling. Le joueur anglo-jamaïcain, qui a déjà subi des propos racistes sur un terrain, veut permettre à des écoliers issus pour la plupart de minorités ethniques de profiter d’un bon match de football. Selon le Daily Mail, l’ancien joueur des Reds de Liverpool prendra également en charge le transport des enfants vers le stade.

Pas de doute en tout cas, si Sterling débute cette demi-finale de FA Cup, il devrait avoir un bon soutien du public après ce beau geste.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

POLITIQUE

Brexit : la date de sortie du 31 octobre une nouvelle fois repoussée ?

Alors que Theresa May annonce sa démission pour le 7 juin prochain, Jean-Claude Juncker a laissé entendre que le Royaume-Uni pourrait s’orienter vers une nouvelle prolongation du Brexit en octobre

Sur le même sujet