TEST: 2269

A La ferme London, “on est complets ce soir !”

Par Stéphane Germain | Publié le 19/05/2021 à 21:44 | Mis à jour le 20/05/2021 à 00:58
Photo : La ferme London - Restaurant français à Primrose Hill
La ferme London restaurant réouverture

Ce 17 mai, les salles des restaurants ont pu ouvrir de nouveau leurs portes. Un retour à la normale prudent, mais qui met du baume au cœur aux entrepreneurs français de la capitale britannique.

 

Dans le si beau quartier de Primrose Hill, une devanture bleu marine se détache d’un traditionnel mur de pierre, élégamment habillé de feuillage. Sur la petite terrasse, quelques tables entourées de confortables fauteuils beiges. A droite, un vélo vient décorer la devanture, symbole de notre “french way of life”. Chez La ferme London, on se régale de la cuisine française modernisée du chef Guillaume Dunos. Le jeune gérant de ce véritable fief des expatriés français, François, revient sur cette journée d’ouverture, entre enthousiasme et anticipation.

 

Carton plein pour la réouverture !

Les trois établissements de François et son associé Jean-François (La ferme London, La petite ferme et Paulette) affichaient complet hier soir en leur soirée de réouverture. “Très content” de ce succès, l’entrepreneur avait anticipé ce lancement en amont et se concentrait sur les derniers ajustements avant la rentrée des classes : “On est en train de se préparer et de se mettre en place mais on était déjà prêts donc là il s’agissait surtout de faire un bon coup de nettoyage, de redresser les tables, de faire un brief avec les équipes.”

Si La ferme n’a jamais rompu le lien avec sa clientèle en s’adaptant à la situation, François et ses équipes se réjouissent avant tout de pouvoir de nouveau exercer leur passion première : le service et l’exercice de restauration à proprement parler : “Nous sommes ravis de pouvoir accueillir de nouveau les gens à l’intérieur (...) Mais nous sommes surtout contents de pouvoir revoir notre métier, qui est le service et la restauration en salle.” Effectivement, les entrepreneurs français ont dû redoubler d’ingéniosité pour continuer à faire vivre leurs établissements pendant la pandémie. Pour autant, l’amour du service en salle reste près du cœur des restaurateurs, d’autant plus pour les français, ces grands amoureux de la gastronomie. “Il y a toujours des doutes, clairement. Maintenant, on essaie de ne pas y penser : il se passera ce qu’il devra se passer. On se concentre sur le présent et l’avenir nous dira si ça doit repartir en cacahuète”, résume avec humour François, prêt à rebondir en cas de nouvelle fermeture.

 

Terrasse la ferme

 

De la créativité pour survivre à la crise

Au restaurant à la french cuisine moderne mais chaleureuse, on a su rebondir pour survivre à la crise. En 2020, La ferme est devenu La ferme at home : sur un modèle de box repas à emporter, le restaurant français a ainsi su rester proche de sa clientèle. “On a créé des épiceries sur le devant des espaces de nos restaurants où on a mis en avant nos producteurs et nos partenaires”, ajoute François. “Comme on est des établissements français c’était avant tout du vin, de la charcuterie, du fromage. On faisait aussi des plats traiteurs, on avait des espaces de bakery où les chefs faisaient des cannelés et des cafés. On s’est aussi un peu développé sur le private dinner : on a fait plusieurs prestations en traiteur où les gens commandaient des plats cuisinés pour leurs familles”. Bref, La ferme n’a jamais vraiment tourné le dos à ses plus fidèles papilles et a continué à faire vivre l’art de vivre à la française.

Aujourd’hui, l’établissement a tiré des leçons des retours très positifs captés sur cette transformation d’une partie de l’espace en bar à vin et épicerie fine. Ce dispositif va perdurer, pour la joie des habitants du quartier qui pourront se régaler de planches de charcuterie et de fromage autour d’un bon verre de fin. Et ce, sans avoir besoin de réserver. Un joli rebondissement pour cet établissement à mi-chemin entre la cuisine fine et la convivialité d’une terrasse française.

 

La ferme London

 

Avant tout, François reste conscient de la situation avantageuse dans laquelle ses restaurants, dont La ferme, se sont trouvés. “Nos clients nous ont beaucoup aidé”, assure le jeune français. “L’Etat a été aussi au rendez-vous, avec un super boulot qui a été fait notamment avec la mise en place du furlough scheme qui n’existait pas en Angleterre et qui a fait que tous nos salariés ont été protégés. Ajouté à cela un certain nombre d’aides et de subventions qui ont été faites qui ont permis de couvrir des frais inévitables et des frais fixes qui auraient pu amener à une fermeture.” L’établissement a “indéniablement souffert” et “des doutes persistent encore”, mais la crise a surtout été, pour François et Jean-François, l’occasion de prendre le temps de revoir son organisation, d’entretenir ses locaux, et de réfléchir à la suite. Un retour positif sur la situation qui fait chaud au cœur pour cet entrepreneur de chez nous.

 

Une réouverture en toute simplicité pour “se remettre en jambe”

A La ferme, point de menu particulier en ce jour de réouverture. Et pour cause : le restaurant, ainsi que ses deux petits frères, sont déjà des adeptes des cartes régulièrement renouvelées. Dans cet établissement de Primrose Hill, la carte est remise au goût du jour six fois par an. Les chanceux et les chanceuses qui ont pu réserver leur place hier ont donc pu déguster la carte pensée par le chef il y a seulement quatre semaines. Mais attention, avis aux amateurs de bulles : l’établissement offre toute la semaine “un verre de Crémant”, pour “célébrer ce retour à la vie normale” !

François et Jean-François se sont donc refusés à une réouverture trop grandiloquente, lui préférant la sobriété d’une soirée de lancement réussie. “On va se concentrer sur le fait de reprendre la main pour l’instant. Ne pas travailler pendant aussi longtemps, ce n’est pas simple. Les équipes doivent se remettre en jambe, et mettre en place trop de changements pourrait venir compliquer les choses”, explique le gérant. “On reste sur ce qu’on sait faire, on va le faire bien, et on verra en septembre en fonction de comment l’été se passe si on veut se lancer sur des choses nouvelles.”

Un retour teinté de prudence, mais un retour serein et maîtrisé pour cet établissement phare des amateurs de bonne cuisine française au Royaume-Uni.

 

La Ferme, 154, Regent’s Park Rd, London NWI 8XN

Horaires d’ouverture du restaurant :

Dîner : Mardi - Samedi : 18h-22h

Brunch : Samedi - Dimanche : 10h - 15h

Réservations : bookings@lafermelondon.com

 

Horaires d’ouverture de l’épicerie vine/bar à vin :

Mardi - Vendredi : 12h - 19h

Samedi - Dimanche : 9h - 19h

 

Site web : https://www.lafermelondon.com/

Instagram : https://www.instagram.com/lafermelondon/

 

LePetitJournal.com Londres s’engage au côté des restaurateurs et entrepreneurs français. Tout au long du mois, nous proposons des portraits d’établissements français basés au Royaume-Uni. Ainsi, nous souhaitons leur apporter notre soutien et partager notre enthousiasme en cette période de réouverture. Tchin !
Stéphane Germain - Journaliste

Stéphane Germain

Rédactrice en chef Lepetitjournal.com Londres. Journaliste passionnée et inlassable curieuse.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale