Samedi 17 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

FESTIVAL DE CANNES - Une Palme d’or pour « Moi, Daniel Blake » ?

Par Lepetitjournal Londres | Publié le 14/05/2016 à 08:49 | Mis à jour le 20/05/2016 à 10:25

 

Ce sont six films de la compétition officielle qui ont été présentés au public du Festival de Cannes jusqu'ici et si le Roumain Sieranevada remporte pour l'instant bien des suffrages, le long métrage britannique Moi, Daniel Blake n'est pas bien loin derrière.

Critiques dithyrambiques et paris fous, les professionnels du cinéma n'en finissent plus de chanter les louanges du dernier film de Ken Loach, dont les projections sont invariablement suivies d'applaudissements émus. Et pour cause, le maître du réalisme social britannique revient avec un long métrage d'une narration pure qui se concentre sur deux personnages pris dans le cercle vicieux des indemnités chômage.

Daniel Blake, attachant sexagénaire, affronte l'absurdité du Pôle Emploi local alors que les médecins lui interdisent de travailler suite à une crise cardiaque. Katie, mère célibataire, se prive elle de nourriture pour faire vivre ses enfants. Ces deux laissés-pour-compte se lient d'amitié et tentent d'avancer malgré les embuches.

Efficace et profondément touchant, Moi, Daniel Blake s'inscrit dans la lignée des Ken Loach majeurs, après une absence de productions remarquables de 10 ans.

Le réalisateur avait en effet remporté la Palme d'or pour Le vent se lève en 2006. En narrant le quotidien de deux personnages - interprétés avec un réalisme assez inouï par Dave Johns et Hayley Squires - noyés dans un système qui n'accorde pas d'exception, Loach souligne la détresse d'un pays dont on admire souvent la prospérité sans en voir les failles. Comme un écho à La loi du marché de Stéphane Brizé - film pour lequel Vincent Lindon avait remporté le prix d'interprétation l'an dernier à Cannes - Moi, Daniel Blake adopte le naturalisme pour mieux inscrire son propos dans les esprits et souligner l'urgence dans laquelle vivent les personnes qu'il dépeint. Un rappel douloureux mais essentiel que viendra peut-être couronner la Palme d'or.

 

Délibération du jury le 22 mai prochain.

Laura Pertuy (www.lepetitjournal.com/londres), le 14 mai 2016

Plus d'infos et d'actus sur Londres : inscrivez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER 

Et suivez-nous sur Facebookfacebook

lepetitjournal.com londres

Lepetitjournal Londres

Média de référence des français et francophones de la capitale britannique. Actu, bons plans, bonnes adresses...
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet