Dimanche 17 octobre 2021
TEST: 2269

Être chef de cabinet pendant les négociations du Brexit : le récit de Gavin Barwell

Par Margaux Audinet | Publié le 22/09/2021 à 17:09 | Mis à jour le 22/09/2021 à 17:20
Photo : Flickr - Rob Pinney
Une création dénonçant le Brexit avec l'effigie de Theresa May pendant une manifestation

Dans Chief of Staff : notes from Downing Street, Gavin Barwell revient sur les années de tourmente politique qui ont précédé la démission de Theresa May, cinq ans après la victoire du ‘leave’.

 

A la sortie de ce livre très attendu, le 16 septembre 2021, les souffles se sont coupés. Gavin Barwell, ancien chef de cabinet et bras droit de Theresa May lorsqu’elle était Première ministre, livre sur un plateau tous les rouages du gouvernement pendant les négociations du Brexit. Au terme de deux ans au 10, Downing Street, ce membre du parti conservateur revient sur des années compliquées, avec de nombreuses révélations sur Boris Johnson à la clé.

 

Qui est Gavin Barwell ?

Né en 1972 en Angleterre, Gavin Barwell est un homme politique britannique du parti conservateur. Il est élu député à la Chambre des Communes de 2010 jusqu’à 2017, année où Theresa May le choisit pour devenir chef de cabinet de son gouvernement. Ce poste à haute responsabilité, en anglais Chief of Staff, est associé à un rôle de conseiller spécial connu pour être très proche du Premier Ministre. Lord Barwell est ainsi connu pour avoir été le véritable bras droit de Theresa May au moment des négociations du Brexit. Boris Johnson était alors secrétaire d’État aux affaires étrangères et au Commonwealth. La démission de Theresa May en juillet 2019 sonna le départ de Barwell du gouvernement britannique. Depuis, il est membre de la Chambre des Lords. Chief of Staff: notes from Downing Street est son deuxième ouvrage, publié chez Atlantic Books. Au programme de ces 421 pages, un condensé de révélations sur les crises gouvernementales qui ont animé la Grande-Bretagne entre 2017 et 2019.

 

Une critique acerbe de Boris Johnson et de son approche du Brexit

Dans une récente interview accordée à iNews, Gavin Barwell dévoile quelques axes de son nouvel ouvrage. Globalement, l’homme politique critique, sans mâcher ses mots, les décisions du gouvernement actuel quant au Brexit. Selon lui, si Boris Johnson et d’autres membres du parti conservateur avaient écouté Theresa May, tous les problèmes concernant l’Irlande du Nord et les déboires actuels avec l’Afghanistan auraient pu être évités ou du moins mieux gérés, tout comme « l’impasse démographique » que connaît actuellement le Royaume-Uni.

Selon lui, le marché conclu par BoJo avec l’Union Européenne n’est pas une réussite et subit toutes les conséquences néfastes qu’avait anticipé le gouvernement May. Les modalités de cet accord empêchent, pour Barwell, une réelle coordination entre le Royaume-Uni et les pays européens, et freinent leurs divers échanges.

Barwell présente l’actuel Premier ministre comme « incroyablement difficile et provocateur » entre 2017 et 2019, l’accusant même d’avoir flirté avec le sexisme vis-à-vis de Theresa May. Boris Johnson aurait dit à la Première ministre qu’elle était « effrayée par la Trésorerie britannique », impliquant selon l’auteur « qu’en tant que femme, elle était facilement effrayée ». A ce rendez-vous, des limites auraient été franchies, un incident visiblement loin d’être isolé : un jour, Lord Barwell aurait été contraint d’interrompre un rendez-vous car le secrétaire d’État aux affaires étrangères et au Commonwealth « interrompait constamment et ne traitait pas la Première ministre avec un quelconque respect ».

 

La critique salue largement cet ouvrage

L’accueil reçu par Chief of Staff: notes from Downing Street est dithyrambique, qu’il s’agisse de la presse ou de ses premiers lecteurs. Selon le Times, l’ouvrage est « fascinant et instructif… Sa décence et son pragmatisme rayonnent », tandis que l’Observer le qualifie de « sincère, de grande valeur et perspicace ».

Rien de tel que l’avis d’autres lecteurs pour se forger une opinion sur un livre : voilà le compte rendu proposé par l’utilisateur Vicuña, qui a attribué à cet ouvrage 5 étoiles sur le site internet Amazon. « J'avoue que lorsque j'ai vu qu'il – Gavin Barwell, ndlr. – était le narrateur, j'ai eu un petit pincement au cœur car les auteurs ne sont pas forcément les meilleurs narrateurs. Mais il est brillant. (...) Il est difficile de comprendre les machinations et les rouages de Westminster. Sa position unique permet au lecteur de voir derrière les portes closes et de comprendre pleinement comment le gouvernement fonctionne réellement. Son récit est basé sur de nombreuses notes contemporaines et semble honnête et précis. Il y a de nombreuses révélations sur la mesquinerie, la tromperie, la manipulation et bien d'autres choses encore, mais elles sont relatées sans rancune ni pointage. […] C'est un livre qui a du cœur, qui contient des révélations de première main et qui est très vivant. L'un des meilleurs journaux politiques que j'ai lus. »

 

Nous vous recommandons
Margaux Audinet - Journaliste Londres

Margaux Audinet

Etudiante à Sciences Po Aix curieuse et passionnée, je transmets cette flamme à travers mes écrits et photographies, au gré de mes aventures.
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

EXPO

Exposition Morozov : voyager à travers l’art

Jusqu’au 22 février 2022, la Fondation Louis Vuitton propose l’exposition Morozov. Cette collection russe de renom international dévoile les oeuvres des plus grands artistes d’art moderne