TEST: 2269

L’Angleterre met fin aux tests Covid pour les voyageurs vaccinés dès le 11 février

Par Stéphane Germain | Publié le 25/01/2022 à 11:15 | Mis à jour le 25/01/2022 à 11:50
Photo : Aron Van de Pol - Unsplash
covid-19 fin tests Angleterre voyage omicron

Le gouvernement avait promis de “ne pas maintenir ces mesures en place un jour de plus que nécessaire”, a rappelé le Secrétaire aux transports, Grant Shapps.

 

Le message de l’Angleterre à l’attention du monde est de plus en plus clair. Pour la compagnie British Airways : “l’Angleterre est de retour aux affaires.”

 

Visiblement décidé à vivre avec le virus, le pays avait déjà annoncé la fin de son plan B - destiné à lutter contre le variant Omicron - le 27 janvier. Port du masque, télétravail, puis isolement des personnes positives au Covid-19 (au mois de mars) appartiendront bientôt au passé chez nos voisins anglais.

 

Hier, Grant Shapps a annoncé qu’en Angleterre, les tests Covid ne seront plus exigés de la part des voyageurs vaccinés dès le 11 février. Un allègement de plus pour le pays qui fait un nouveau pas décisif dans sa stratégie de vivre avec le virus.

 

“Il est évident pour moi que les tests aux frontières pour les voyageurs vaccinés n’ont plus d’utilité”

Le Secrétaire aux transports l’a confirmé : à 4 heures du matin, le 11 février, les voyageurs à destination de l’Angleterre n’auront plus besoin de réaliser de test Covid à leur arrivée. Jusqu’ici, ils devaient réaliser un test le deuxième jour (“day two test”).

 

Hier, Grant Shapps a déclaré : “Nous avions promis que nous ne maintiendrions pas ces mesures en place un jour de plus que nécessaire, et il est évident pour moi que les tests aux frontières pour les voyageurs vaccinés n’ont plus d’utilité.” Il a également justifié cette décision en s’appuyant sur des arguments économiques : “Non seulement (cette mesure) permet de voyager plus facilement, mais (elle permet) aussi d’économiser environ £100 par famille par voyage à l’étranger. Ainsi, elle offre de la certitude aux voyageurs, aux emplois, et au secteur vital du tourisme pour les saisons du printemps et de l’été.” Dès le 11 février, tous les voyageurs vaccinés qui arrivent en Angleterre n’auront donc plus à se soumettre au moindre test.

 

Bien décidé à relancer de manière pérenne son secteur du tourisme, le Royaume-Uni s’est aussi engagé à reconnaître les certificats vaccinaux de seize pays supplémentaires, comme “la Chine et le Mexique.”

 

Une nouvelle applaudie par les secteurs de l’aviation et du tourisme

Grant Shapps a assuré que la réouverture de ses secteurs économiques clés allait non seulement “booster” l’économie britannique, mais aussi représenter une aide à l’industrie de l’aviation. Cette même industrie a chaleureusement reçu la nouvelle, se réjouissant de la reprise en vue. Sean Doyle, directeur de la British Airways, a estimé que cette mesure “envoie un message clair au reste du monde, celui que l’Angleterre est de retour aux affaires.”

 

Le Secrétaire aux transports a assuré croire profondément que le temps des “confinements aux frontières” était désormais “chose du passé.” Le Premier ministre, Boris Johnson, abonde dans ce sens et a affirmé que l’Angleterre est en train de “dépasser la vague Omicron,” quoiqu’il appelle encore à la “prudence.”

Stéphane Germain - Journaliste

Stéphane Germain

Rédactrice en chef Lepetitjournal.com Londres. Journaliste passionnée et inlassable curieuse.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale