Monday Brunch et courses de Noël au marché d’Old Spitalfields

Par Amandine Guiony | Publié le 06/12/2021 à 14:27 | Mis à jour le 06/12/2021 à 14:47
Photo : amandine Guiony
Un brunch au Old Spitalfields Market dans l'est londonien

Paradis des bons vivants, le marché de Spitalfields et ses quelque 38 stands de cuisine urbaine regorge de spécialités originales et gourmandes pour se réveiller du bon pied. C’est aussi l’occasion parfaite pour un shopping de Noël improvisé.

 

Le réveil sonne, il pleut à travers la vitre et un bref coup d’oeil sur le calendrier rappelle que le weekend est terminé. Le lundi matin n’est généralement pas bienvenu, surtout en ce début de semaine de décembre humide et froid.

Pour commencer la journée du bon pied et faire le plein d’énergie, optez pour un brunch au Old Spitalfield Market. Ce marché couvert situé dans l’est de la capitale, entre Bricklane et Whitechapel, est l’adresse idéale pour quiconque souhaiterait profiter des plaisirs de la table sans se mouiller.

Quoi de plus efficace pour sortir de la chaleur de son lit que l’idée d’un bon brunch en perspective ? À l’approche de la station de métro la plus proche, la pensée de pancakes au sirop d’érable ou de toasts saumon-avocat est plus vive que jamais. Seulement voilà, le marché de Spitalfields offre tellement plus que cela. Une fois ses portes franchies, il dévoile un eden de spécialités culinaires venues du monde entier.

Vapeurs, nouilles, burgers, naans, burritos, cupcakes, crêpes et autres pâtisseries en tous genres : face à ce large choix, le gourmand ne sait plus où donner de la tête. Après quatre tours du marché, il finit par tester plusieurs spécialités, sucrées ET salées, qui n’ont plus rien à voir avec l’idée que l’on se fait d’un brunch traditionnel.

Des grandes tables en bois sont disposées près des stands afin de permettre à chacun de se restaurer dans les règles de l’art, entre amis, seul, ou entre collègues.

amandine guiony

Le marché se met sur son 31 pour les fêtes de fin d’année

En ce mois de décembre, le marché se met sur son 31 et se pare de mille lumières, couronnes et autre sapins et boules de Noël. Cette joyeuse atmosphère attire une foule effervescente, particulièrement les week-ends de ce mois de décembre.

 

Old Spitalfields Market semble en effet l’endroit idéal pour un shopping de Noël original et créatif. Car oui, le marché compte encore plus de stands de créateurs, artisans ou commerçants indépendants que de stands de nourriture. Bijoux originaux, sacs et chaussures cousu-main, montres, bougies, peintures et autres cartes de Noël en origami vous attendent.

Vous y trouverez sans aucun doute la perle rare si vous avez organisé un Secret Santa au bureau et n’avez toujours pas dégoté le cadeau qui fera plaisir à votre collège Michel, sans vider votre porte-monnaie.

Une série d’événements et d’activités est aussi prévue jusqu’à la fin du mois de décembre. Consultez le site internet en cliquant ici pour plus d’informations.

Un marché historique

Vivant, vibrant, artistique et énergétique. Ces adjectifs qualifient parfaitement le caractère de ce lieu très populaire de l’est londonien. Mais le marché de Spitalfields est avant tout historique. Il apparaît à l’origine lorsque des commerçants s’emparent du quartier de Tower Hamlets, après le Grand Feu de Londres de 1666.

C’est plus de quinze années plus tard, en 1682, que le marché devient régulier et de plus en plus attractif. Spitalfields devient donc le centre de plusieurs vagues de migration dans le quartier. Les premiers à s’installer sont d’ailleurs des français : les Huguenots fuyant la France suite à la Révocation de l’Edit de Nantes et les persécutions en découlant, suivis par les Irlandais en quête d’un nouveau marché textile plus dynamique, puis d’une communauté juive voulant échapper aux fascisme et pogroms en Pologne et en Russie.

Le mélange de ces nombreuses cultures et vagues de migrations a fait du quartier ce qu’il est aujourd’hui : un centre effervescent et dynamique qui se renouvelle sans cesse et où chacun saura se reconnaître.

 

 

Amandine Guiony - journaliste Londres

Amandine Guiony

MA Relations Internationales. Vagabonde entre Londres, Dublin et le Sud de la France à la recherche d'histoires à vous raconter.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale