À Liverpool, les Beatles mis à l’honneur lors d’une vente aux enchères exceptionnelle

Par Colin Porhel | Publié le 10/08/2022 à 13:21 | Mis à jour le 10/08/2022 à 13:30
Photo : Nick Fewings - Unsplash
Les Beatles séduisent toujours autant

Organisée depuis trente ans à Liverpool, la vente aux enchères annuelle des Beatles séduit toujours autant. L’édition 2022, qui se tiendra le 27 août au Cato Crane, fait la part belle au concert de novembre 1963 pour le Royal Variety Performance. De quoi attirer les plus nostalgiques d’entre vous.

 

Soixante ans après les débuts remarqués de John Lennon, Paul McCartney, George Harrison et Ringo Starr, le succès des Beatles ne dégonfle pas. Chaque année, des milliers de fans continuent de fouler le célèbre passage piéton d’Abbey Road, le film Yesterday est une franche réussite, et Let it be résonne encore en boucle dans nos oreilles. Et le 27 août prochain sera l’occasion de raviver encore un peu plus les souvenirs du groupe, avec une vente aux enchères qui mettra l’accent sur le célèbre concert de 1963 lors du Royal Variety Performance. Et l’admiration pour le boys band britannique reste telle que chaque lot risque de faire l’objet d’une lutte acharnée entre les acheteurs.

 

« Les ventes aux enchères sont toujours extrêmement populaires », explique Stephen Bailey, directeur du Beatles Shop de Mathew Street, au Guardian. « En ce moment, même les bouts de billets s'arrachent. Si vous retrouvez un petit talon de billet pour un concert des Beatles auquel vous êtes allé, vous pouvez espérer en obtenir au moins £200. »

 

Autographes, rideaux et briques du Cavern club

Parmi les lots proposés à la vente se trouvent notamment les autographes des quatre membres des Beatles obtenus par l’acteur Gerald James le soir du concert donné pour le Royal Variety Performance. Montant estimé de la vente : £5000, selon Stephen Bailey, qui affirme qu’il s’agit de « la seule série complète d’autographes de cette soirée » dont il connaît l’existence.

 

Outre les signatures des Beatles, les rideaux de la maison d’enfance de Ringo Starr seront également soumis aux acheteurs et ce, même si ces derniers ne datent pas de l’époque du batteur. Une brique provenant du Cavern club, lieu mythique associé au boys band. Si à la suite d’un réaménagement en 1983, cinq mille chanceux ont pu en récupérer une pour la modique somme de £5, aujourd’hui, elles vaudraient chacune près de £600, affirme Stephen Bailey.

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale