Le premier musée LGBTQ+ du Royaume-Uni a ouvert ses portes à Londres

Par Colin Porhel | Publié le 09/05/2022 à 15:12 | Mis à jour le 09/05/2022 à 15:28
Photo : y-y-i6cYSbuyYmk - Unsplash
Des drapeaux arc-en-ciel sont brandis lors d'une manifestations

Concrétisation d’un projet amorcé en 2018, le Queer Britain accueille depuis le 5 mai dernier ses tout premiers visiteurs, avec la volonté affichée de célébrer la culture et les personnalités queers du Royaume-Uni.

 

Installé à King’s Cross, dans le nord de Londres, le musée propose, pendant huit semaines, une première exposition destinée à informer les visiteurs sur ses objectifs et ses missions. Il y présente également une importante collection photographique issue d’une ancienne collaboration avec Getty Images et M&C Saatchi.

 

« Nous sommes ravis de nous installer dans le magnifique Granary Square, dont le propriétaire n’est autre que l’association Art Fund. Il s'agit d'un emplacement de choix, accessible à des pans entiers du pays, et situé dans un quartier de la ville au patrimoine queer important », s’est réjoui Joseph Galliano, directeur et co-fondateur du Queer Britain.

 

Un musée gratuit et accessible à tous

Parmi les histoires à découvrir figure notamment celle de Justin Fashanu, premier joueur professionnel de football à assumer publiquement son homosexualité. Victime d’insultes et accusé sans la moindre preuves d’agression sexuelle, il se suicide finalement en 1998, huit ans après son coming-out. Des précurseuses comme Roberta Cowell, pilote de course et première femme transgenre britannique connue à avoir eu recours à une opération de réassignation sexuelle, sont également mises à l’honneur.

 

« Nous voulons toucher toutes les personnes qui ont l'impression que leur voix n'a pas été entendue, mais aussi atteindre les gens qui n'ont jamais entendu ces voix », explique à l’AFP Stephanie Stevens, une des responsables du lieu. Le musée a ainsi choisi de rendre gratuit les visites, afin de « toucher un maximum de monde ». Les collections sont à découvrir du mercredi au dimanche, entre 12h et 18h.

 

 

Instagram Queer Britain

 

 

Un été festif pour la communauté LGBTQ+

La deuxième exposition temporaire, prévue pour cet été, est déjà connue. Elle regroupera des œuvres d’art, des costumes et des photographies emblématiques de la culture queer au Royaume-Uni au cours de l’Histoire. Deux projets qui devraient plaire au maire de la capitale britannique, Sadiq Khan, qui avait déclaré au Gay Times en 2021 qu’il était « très important que Londres soit considérée comme une ville où les personnes LGBTQ+ se sentent valorisées, heureuses et en sécurité ».

 

Une déclaration visiblement entendue par les militants, puisque l'organisation caritative Queercircle ouvrira, le 9 juin prochain, un espace permanent dédié aux artistes queer dans le nouveau Design District de Greenwich. La structure, « moins traditionnelle » qu'un musée, selon son fondateur Ashley Joiner, comprendra une galerie principale, une bibliothèque et des espaces de projet. Un programme estival bien rempli donc, pour une année qui marque également les 50 ans de la première gay pride au Royaume-Uni.

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale