Samedi 5 décembre 2020

Portugal : État d'urgence du 9 au 23 novembre

Par Zadig Paloyan | Publié le 08/11/2020 à 23:32 | Mis à jour le 09/11/2020 à 13:48
Covid-19 Portugal

Le 6 Novembre le Parlement portugais a approuvé la déclaration de l'état d'urgence du 9 au 23 novembre proposée la veille par le Président de la République Marcelo Rebelo de Sousa afin de ralentir la propagation du Covid-19 qui a atteint des chiffres records ces derniers jours au Portugal. En effet, le Portugal a enregistré depuis huit jours une moyenne par jour de 4285 cas confirmés avec des nombres record vendredi 6 novembre de 5550 cas et 52 décès ainsi que samedi 7 de 6640 nouveaux cas et 56 décès. Ce dimanche le nombre de cas confirmé était de 5784 et 48 décès.
 
Il est venu le moment pour le gouvernement de rendre plus sévères les mesures sanitaires même si celles-ci s´avèrent plus souples que lors du premier confinement. Il est à supposer, par ailleurs, que les délais définis de l´État d´urgence au mois de novembre seront certainement  prolongés durant le mois de décembre.  
 
L'état d'urgence décrété par le Président de la République Marcelo Rebelo de Sousa est cette fois ci,un « état d'urgence à portée limitée et de prévention» qui se décline en quatre points qui peuvent être mis en place par le gouvernement :
-    restrictions de certains déplacements et de la fréquentation de certains lieux à certaines heures.
-    mobilisation des travailleurs comme les forces armées, par exemple, qui seront plus impliquées dans le dépistage du virus.
-    la prise de température sera elle aussi renforcée
-    enfin, l'utilisation, si nécessaire des ressources et des moyens de santé du secteur privé et social.

 

Mesures de l'état d'urgence du 9 au 23 novembre

Dans le cadre défini par le Président de la République Marcelo Rebelo de Sousa et approuvé par le parlement, le Premier Ministre António Costa a présenté samedi 7 novembre, à l´issu d´un conseil des ministres extraordinaire, les mesures qui ont été décidées pour combattre la propagation du covid-19.

  • en semaine, les déplacements sont interdits de 23h à 5h du matin à l'exception des déplacements pour aller au travail ou en cas d'urgence.
  • le week-end cette interdiction est imposée à partir de 13h, cette mesure prévoit aussi quelques exceptions : déplacements pour aller au travail, revenir à son domicile, courte promenade auprès de son domicile ou cas d'urgence. Les restaurants peuvent faire des livraisons au domicile.

Cette limitation de circulation s´applique exclusivement aux 121 communes ayant un risque élevé de propagation du covid-19.

  • Prise de température à l´entrée des locaux de travail, des établissements d´enseignement, des transports publics ainsi que des espaces commerciaux, culturels et sportifs.
  • Possibilité d´exiger des tests de dépistage du covid-19 dans les lieux suivant :

          -    les établissements de santé,
          -    les structures résidentielles,
          -    les établissements d´enseignements,
          -    à l´entrée et à la sortie du territoire Portugais par voie aérienne ou maritime
          -    les établissements pénitentiaires,
          -    autres lieux que la Direction Générale de la Santé (DGS) détermine.

  • Possibilité de réquisitionner des ressources et moyens des établissements de santé du secteur privé et social, après tentative d´accord et avec compensation.
  • Renfort des ressources humaines pour effectuer l´accompagnement et les enquêtes auprès des personnes positives au covid-19 sous surveillance. Feront partis de ces renforts les travailleurs en isolement, les travailleurs appartenants aux groupes à risque, les professeurs n´ayant pas de poste attitré et les militaires.

En savoir plus : EstamosOn

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Comprendre le POrtugal

TOURISME

COVID-19 - Le tourisme se réinvente au Portugal

Alors qu’il caracolait sur les podiums du monde entier il y a à peine quelques mois, le Portugal se retrouve privé de touristes. le secteur touristique portugais tente de booster son marché intérieur.