Samedi 23 octobre 2021
TEST: 3752

Piétonnisation du centre historique de Lima

Par Guillaume FLOR | Publié le 21/07/2021 à 08:00 | Mis à jour le 21/07/2021 à 08:00
Photo : © GFLOR
Piétonnisation du centre historique de Lima

La municipalité de Lima poursuit les travaux pour rendre aux piétons plusieurs rues du centre historique, afin d’améliorer la qualité de l’air et de favoriser une plus grande activité touristique.

Ces travaux de piétonnisation s'inscrivent dans le Plan Directeur de Récupération du Centre Historique de Lima 2019-2029 avec en ligne de mire 2035, date prévue de la récupération intégrale et durable de cette partie de la ville. Grâce à une réduction de la présence de véhicules dans les rues du centre historique, le double objectif est fixé : d’un côté, un aspect plus écologique avec l’amélioration de la qualité de l'air et de l’autre, la question économique et culturelle avec une plus grande promotion de l’activité touristique et commerciale au profit des résidents et des visiteurs.

La première étape du projet arrive déjà à son terme avec des interventions dans les rues Amazonas, Lampa, Junín, Callao et Conde de Superunda, ce qui représente environ un cinquième du projet global. Sur plusieurs de ces secteurs, l'asphalte a été enlevé et des trottoirs démolis, certains arbres ont été déplacés, des travaux sont également en cours pour faire évoluer l'éclairage public vers des éléments plus esthétiques avec des LED.

Le maire de Lima, Jorge Muñoz, a indiqué que la municipalité prévoit de piétonniser, au total, 41 « cuadras » (rues de pâtés de maisons) situées dans le centre historique (toutes convergent vers la « Plaza Mayor »), mais aussi de restaurer plusieurs places et monuments historiques de la capitale, comme c’est le cas pour la « Plaza Francia ». Il a souligné que 13 monuments religieux du centre de Lima étaient en cours de restauration, comme celui de Santa Rosa, ainsi que 18 sculptures comme celle des « Trois Grâces », située sur la Place San Martín. L'objectif de son administration est de récupérer 100 sculptures du centre historique de la capitale.

Muñoz a également expliqué que cette piétonnisation vise à ce que les gens puissent se promener, profiter et encourager le tourisme urbain, afin de donner un dynamisme économique aux entreprises qui dépendent du tourisme dans le centre historique.

 

Pour que les liméniens et les touristes puissent se promener tranquillement et admirer le centre historique

Pablo Solórzano, guide touristique pour la ville de Lima, nous explique que cette récupération de l’espace public dans les principales rues du centre-ville pour les rendre accessibles seulement aux piétons, est une façon d’améliorer l’aspect touristique en facilitant l’accès aux monuments historiques et culturels. C’est pour lui une manière de redonner la ville à ses habitants pour qu’ils se l’approprient en marchant dans les rues du centre.

Comment cela va-t-il contribuer au tourisme de la ville ?

« Dans une ville comme celle de Lima, avec un patrimoine artistique et architecturel unique, il n’y a pas de meilleure manière d’approcher cette richesse patrimoniale qu’en marchant. Marcher permet d’observer tranquillement tous les monuments qui nous entourent dans cette ville : les balcons, les palais, les églises, les musées… Redonner la rue aux piétons, c’est pouvoir marcher sans à avoir à être vigilant des voitures et sans avoir à subir leur pollution ».

« Par exemple, la piétonnisation complète de la rue « Conde de Superunda », où les voitures ne passeront plus, les gens pourront déambuler tranquillement dans cette première rue du centre-ville, anciennement la rue de Lima, qui part de la « Plaza Mayor » en direction du quartier Montserrat, et qui compte de nombreux bâtiments historiques comme le splendide Palais municipal de Lima ou juste en face l’ancien immeuble de la Poste (« Maison du courrier et des télégraphes ») qui est devenu le musée « La Maison de la Gastronomie péruvienne », mais aussi le couvent des Dominicains et bien d’autres lieux historiques que les touristes pourront désormais rejoindre à pied ».

« Par ailleurs, il a été démontré de manière statistique que les villes qui ont convertit leurs rues centrales en zone piétonne, ont vu la valeur immobilière des immeubles de ces quartiers augmentée. Le centre-ville de Lima sera véritablement revalorisé par la piétonnisation ».

 

guillaume flor

Guillaume FLOR

Responsable de l'Édition Lepetitjournal.com de Lima au Pérou. Diplômé en Sciences de l'Information et de la Communication. Depuis plus de 20 ans hors de France : Mexique, Canada, Equateur, Costa Rica, Colombie, Brésil, Espagne et Pérou.
0 Commentaire (s) Réagir

Vivre à Lima

La peine de mort est-elle vraiment abolie au Pérou ?

Afin de mettre fin aux homicides judiciaires, chaque 10 octobre est organisée la journée mondiale contre la peine de mort, mais qu’en est-il au Pérou ? Est-il possible d'y appliquer la peine capitale