Samedi 16 octobre 2021
TEST: 3752

300 km de pistes cyclables à Lima pour garantir un transport urbain durable

Par Guillaume FLOR | Publié le 03/06/2021 à 08:00 | Mis à jour le 06/06/2021 à 21:36
Photo : @ munlima.gob.pe
300 km de pistes cyclables à Lima pour garantir un transport urbain durable

Le vélo est devenu très populaire ces dernières années dans les zones urbaines. De plus en plus de villes d'Amérique latine rejoignent cette tendance et Lima ne fait pas exception.

 

Le 3 juin, une journée mondiale POUR le vélo

Tant de journées mondiales existent pour lutter « contre » quelque chose, que celle « pour » le vélo, créée en 2018 par l’ONU, est à mettre en valeur. À travers cette commémoration, l’ONU reconnaît la contribution du vélo à ses 17 objectifs fixés en matière de développement durable : « un développement apte à promouvoir la prospérité et les opportunités économiques, un plus grand bien-être social et la protection de l'environnement ».

La déclaration de l'ONU pour la création de cette journée est un véritable plaidoyer en faveur de l'utilisation du vélo : « un moyen de transport simple, accessible, fiable, propre, durable et respectueux de l’environnement qui favorise la bonne gestion de l’environnement et entretient la santé ». L’organisation salue également dans le vélo un mode de transport qui « encourage la créativité et la participation sociale et donne à l’utilisateur une conscience immédiate de son environnement », ainsi qu’un « moyen d’accès à l’éducation, à la médecine et au sport ».

 

300 km de pistes cyclables à Lima pour garantir un transport urbain durable
@ gob.pe

 

L'utilisation du vélo à Lima est une tendance qui ne cesse de croître

En février 2020, avant la crise sanitaire de la Covid-19, l’utilisation du vélo dans la capitale péruvienne était estimée à 1,5% de l’ensemble du transport urbain et maintenant elle est d'environ 4%. Le nombre de cyclistes à Lima ne cesse d’augmenter, que ce soit pour des raisons professionnelles mais aussi récréatives, touristiques et sportives.

Bien qu’il reste encore beaucoup à faire pour assurer une infrastructure de qualité favorable aux cyclistes à Lima, la municipalité fait régulièrement la promotion des transports durables en ville, et notamment du vélo, un moyen de transport économique, écologique et polyvalent.

Début 2019, Lima comptait 197 km de pistes cyclables. L’administration actuelle de la ville en a réalisé 58 km, soit un total de 255 km à ce jour. La construction de nouvelles pistes cyclables est prévue, avec l'objectif d'atteindre plus de 300 km pour Lima. Dans ce sens, Jorge Muñoz, maire de la municipalité métropolitaine de Lima (MML) a annoncé qu'une nouvelle piste cyclable allait bientôt être mise à disposition des habitants du nord de Lima, qui s'interconnectera avec celles existantes, facilitant ainsi toujours un peu plus la mobilité des utilisateurs de vélos.

À l’occasion de l'inauguration de la piste cyclable « Ciclovía Chorrillana », d’une extension de près de 4 km, qui va de Chorrillos à la plage de La Herradura, Jorge Muñoz a déclaré : « Il y a deux choses très importantes sur lesquelles nous travaillons : la mise en place de réseaux de pistes cyclables et la réalisation de campagnes d'éducation à la sécurité routière, qui permettront une plus grande interconnexion entre les quartiers et réduiront le trajet de Lima Nord à Lima Sud, par exemple. De plus, dans un contexte de pandémie, l'utilisation du vélo comme moyen de transport nous aide à nous déplacer en minimisant les risques de contagion ».

 

300 km de pistes cyclables à Lima pour garantir un transport urbain durable
@ munlima.gob.pe

 

Par ailleurs, des travaux ont été réalisés sur le premier réseau de pistes cyclables du quartier de San Juan de Lurigancho, qui comptera 7 pistes cyclables. Parmi celles-ci, la piste cyclable située « Av. Los Jardines », long de 1,41 km, a déjà été livrée. Dans les prochains mois, ce sera au tour des pistes cyclables des avenues Los Postes, Jorge Basadre, Santa Rosa, Los Tusilagos, Las Flores de Primavera et San Hilarión.

 

À partir du 3 juin, des amendes pour les cyclistes qui ne respectent pas les règles

La journée du vélo à Lima marque également le début des amendes, allant de 22 à 352 soles (environ 5 à 75 euros), pour les cyclistes qui ne respectent pas les règles de circulation publiées par le ministère des Transports.

Si la réglementation établit que le cycliste doit porter un casque pour se déplacer, il n'est pas précisé qu'une sanction soit prévue pour ne pas le faire. Alors pour quelles raisons le cycliste liménien peut-il recevoir une amende ?

  • Conduire en état d'ébriété, c'est-à-dire avec plus de 0,5 gramme d'alcool par litre de sang, ainsi que sous l'influence de drogues, est punie par une amende de 352 soles et le vélo sera retiré.
  • Conduite sans système de freinage, sonnette ou bandes réfléchissantes pour la conduite de nuit. Dans ce cas, l'amende est de 176 soles.
  • Conduire imprudemment, c'est-à-dire conduire sur des routes interdites, dépasser des véhicules sur leur côté droit, conduire avec une main ou sans les mains sur le guidon, transporter des personnes lorsqu'il n'y a pas de sièges spécialement aménagés, s'accrocher à une voiture pour circuler, aller en sens inverse de la route et traverser au feu rouge. L'amende est de 88 soles.
  • Conduite sur le trottoir, sauf s’il n'y a pas de piste cyclable ou si celle-ci est utilisée. La sanction est de 22 soles.

 

Pour plus d’information concernant les pistes cyclables de Lima, rendez-vous sur la page Facebook de « CicloLima ».

 

300 km de pistes cyclables à Lima pour garantir un transport urbain durable
@ gob.pe

 

guillaume flor

Guillaume FLOR

Responsable de l'Édition Lepetitjournal.com de Lima au Pérou. Diplômé en Sciences de l'Information et de la Communication. Depuis plus de 20 ans hors de France : Mexique, Canada, Equateur, Costa Rica, Colombie, Brésil, Espagne et Pérou.
0 Commentaire (s) Réagir

Vivre à Lima

La peine de mort est-elle vraiment abolie au Pérou ?

Afin de mettre fin aux homicides judiciaires, chaque 10 octobre est organisée la journée mondiale contre la peine de mort, mais qu’en est-il au Pérou ? Est-il possible d'y appliquer la peine capitale

Expat mag

EXPO

Exposition Morozov : voyager à travers l’art

Jusqu’au 22 février 2022, la Fondation Louis Vuitton propose l’exposition Morozov. Cette collection russe de renom international dévoile les oeuvres des plus grands artistes d’art moderne