Dimanche 17 octobre 2021
TEST: 3752

Étudier à Lima : le guide pratique

Par Lorena BERTIN | Publié le 22/09/2021 à 08:00 | Mis à jour le 22/09/2021 à 15:23
Photo : © StockSnap - Pixabay
Étudier à Lima : le guide pratique

Une envie de poursuivre vos études à l’étranger, de découvrir une nouvelle culture et de perfectionner votre espagnol ? Voici quelques informations susceptibles de vous intéresser. 

 

La rentrée péruvienne ne se déroule pas en septembre

L’année scolaire péruvienne est très différente de ce que l’on connaît en France, notamment parce que les saisons sont inversées. Le calendrier universitaire est divisé en deux semestres, le premier se déroule de mars à juillet et le second commence en août et se termine à la mi-décembre, un peu avant les fêtes. Les étudiants pourront alors profiter de leurs 2 mois de vacances d’été comme tous les Français, mais de janvier à février.

 

Le principe des cycles universitaires 

Le premier titre universitaire se nomme “bachiller”, il se déroule en 5 ans et correspond au diplôme de licence. Les 2 premières années sont d’études générales (mathématiques, biologie, littérature, histoire), suivies de 3 années de spécialisation et d’un véritable apprentissage du domaine choisi. La poursuite des études se fait en 2 ans de  "maestria”, l'équivalent du diplôme de master en France. Enfin, le "doctorado" requiert 3 années d’études supplémentaires. Il n’implique pas forcément la réalisation d’un travail de recherche mais plutôt une phase supplémentaire d’acquisition de connaissances.

 

Étudier à Lima : le guide pratique
©Ministère des Affaires étrangères et du développement international

 

La langue d'enseignement est l'espagnol. Mais la plupart des universités ne demandent pas de certificat officiel, il suffit d’être motivé et d’avoir un niveau intermédiaire pour comprendre le déroulé des cours et des devoirs. 

 

Le Pérou est un pays partenaire du programme ERASMUS + 

L’Union Européenne a créé le programme d’échange ERASMUS en 1987. Il s’adresse en premier lieu aux pays membres de l’union mais au fil du temps, il s'étend partout dans le monde à l’aide de “pays partenaires”. Cette mobilité a pour but d’encourager les jeunes à voyager, étudier dans une université étrangère de 3 à 12 mois et leur permet d’obtenir des crédits qui seront reconnus dans leur établissement d’origine. En 2017, 19 étudiants français ont été acceptés au Pérou sur 62 propositions reçues. 

Même s’il est tout à fait possible de s’inscrire en autonomie dans un établissement péruvien, il existe d’autres alternatives pour venir étudier à Lima. Le système péruvien est propice à l'accueil des étudiants étrangers, pour cette raison, de nombreux établissements d'enseignements supérieurs ont conclu des partenariats à travers le monde. Grâce à cette carte interactive, vous trouverez les accords entre les universités françaises et péruviennes. 

  

Un accord franco-péruvien de reconnaissance des diplômes 

Le 23 février 2016, un accord de reconnaissance mutuelle des diplômes, des grades et des titres a été signé entre le Ministère péruvien de l’Éducation et le Ministère français de l’Éducation Nationale. Cet accord favorise la poursuite d’études dans les pays partenaires et facilite la validation des périodes d'enseignement supérieur, tout en respectant le principe d'autonomie des établissements.

 

Les différents types d’établissements péruviens

L'enseignement supérieur se décline en 4 catégories, il peut être publique ou privé : 

Les Universités classiques pour s’inscrire en licence et en master. Elles sont au nombre de 139 et se situent généralement aux alentours de la capitale de Lima.

Les Instituts Supérieurs Technologiques offrent un panel large de formations techniques et professionnelles de 3 ans, dites courtes. À la sortie de cette école, les étudiants sont formés pour devenir secrétaire, infirmier, agent touristiques... 

L’Institut Supérieur Pédagogique s’adresse aux formations de l’enseignement, tant dans le public que dans le privé. Cet institut forme les enseignants du secondaire en 5 ans et sont ensuite placés sous la tutelle du ministère de l’Éducation.

Les Instituts de Spécialisation et de Recherche “Escuelas de Postgrado” sont accessibles aux étudiants déjà diplômés d’une licence ou d’un master.

 

Étudier à Lima : le guide pratique
© PUCP

 

Un concours d’entrée justifie le niveau élevé des universités publiques

On trouve ici une des plus grandes différences avec la France. La plupart des facultés, étant publiques, sont ouvertes à tous. Alors qu’au Pérou, il faut réussir l’examen “ingreso”, un concours d’entrée qui n’a lieu qu’une fois par an. Les lycéens s’inscrivent dans des écoles de préparation et passent des examens blancs. Le taux de réussite à cet examen s’élève à 39%. Ces universités publiques sont difficiles d’accès en raison du nombre de candidatures.

 

L’enseignement n’est pas gratuit au Pérou

Les bacheliers qui n’ont pas réussi le concours d’entrée, doivent se réorienter vers une université privée avec un niveau plus bas et un prix plus élevé. Alors que les universités publiques sont loin d’être un gouffre financier. En effet, l’inscription y est d’environ 150 euros ce qui comprend les transports, la bibliothèque et parfois même le restaurant scolaire. Pour les universités privées, les tarifs varient selon la ville et l’établissement. 

 

Les principaux établissements publiques : 

 

Les principaux établissements privés : 

 

Obtenir une bourse en remplissant des critères strictes 

Les élèves internationaux qui souhaitent étudier au Pérou peuvent se voir attribuer une bourse. L’élève doit être méritant et le dossier bien solide. Plusieurs institutions sont en mesure de décerner une bourse. Nous vous conseillons de vous rapprocher de votre université au Pérou, de votre conseil régional en France et auprès de l’ambassade de France au Pérou.
 

Les formalités d’une demande de visa étudiant 

Le consulat du Pérou n’est plus en mesure de délivrer directement un visa à l’étudiant. C’est à votre établissement d'enseignement péruvien d’être l’intermédiaire et d’en faire la demande auprès de la Direction générale de l’immigration. C’est cette autorité d’immigration qui autorisera le consulat à octroyer un visa étudiant. Il est également possible de déposer sa demande en main propre si vous êtes sur le sol péruvien en tant que touriste. Prévoyez un délai d’obtention de 15 jours à 1 mois.

 

Dans les deux cas, la démarche de visa s’accompagne des documents suivants :

  • le formulaire de demande de visa DGC-005
  • le passeport, d’une validité d’au moins 6 mois au moment de l’entrée au Pérou
  • le billet d’avion aller-retour ou attestation de voyage, 
  • une lettre d’acceptation de l’institution d'accueil 

Coordonnées :

  • Ambassade de France au Pérou : 3415 Avenue Arequipa, San Isidro, Lima
  • Consulat général du Pérou à Paris : 25 rue de l'Arcade, 75008 Paris

 

La vie étudiante à Lima

La capitale du Pérou est une très grande ville de 10 millions d’habitants qui a beaucoup à offrir aux étudiants venant de France. Suivant le quartier, la vie culturelle et les espaces de socialisation peuvent évidemment varier. Miraflores et Barranco sont par exemple des quartiers très vivants avec de nombreux restaurants, bars… Par ailleurs, la Bibliothèque nationale est gratuite et libre d’accès, elle dispose de salles de lecture et de la connexion wifi. 

Concernant le logement, certaines universités proposent un hébergement sur le campus, il vous suffit d’en faire la demande. Si ce n’est pas le cas, les offres d’appartements ne sont pas difficiles à trouver. Il existe de nombreuses collocations puisque Lima regroupe la plupart des universités. Toutefois, pensez à vous renseigner sur le quartier où se trouve l’appartement car certaines zones restent moins sûres que d’autres. Il est également fortement conseillé de souscrire une assurance santé avant de commencer votre voyage car ici les soins sont payants et depuis le début de la crise sanitaire, les hôpitaux sont encombrés. 

Vous disposez à présent de tous éléments, il ne reste plus qu’à vous laisser tenter par l’aventure étudiante à Lima.

 

Étudier à Lima : le guide pratique
© Willian Justen de Vasconcellos - Unsplash

 

Lorena Bertin Lepetitjournal Lima

Lorena BERTIN

Étudiante en Master à l'École de Journalisme de Nice, je réalise mon premier stage pour l'édition Lepetitjounal.com de Lima au Pérou.
0 Commentaire (s) Réagir

Vivre à Lima

La peine de mort est-elle vraiment abolie au Pérou ?

Afin de mettre fin aux homicides judiciaires, chaque 10 octobre est organisée la journée mondiale contre la peine de mort, mais qu’en est-il au Pérou ? Est-il possible d'y appliquer la peine capitale