Samedi 23 octobre 2021
TEST: 3752

La Bibliothèque nationale du Pérou, 200 ans d’histoire

Par Guillaume FLOR | Publié le 17/08/2021 à 08:00 | Mis à jour le 17/08/2021 à 11:37
Photo : © BNP
La Bibliothèque nationale du Pérou, 200 ans d’histoire

Le 28 août 2021, la première institution culturelle du pays va fêter ses 200 ans. Revenons sur les grandes dates de son histoire et découvrez toutes les activités proposées pour son anniversaire.

 

De 1568 à 1822, les origines de la Bibliothèque nationale du Pérou

L'histoire de la BNP remonte à l'année 1568, lorsque l'ordre des Jésuites fonda le Collège « Máximo de San Pablo ». Plus tard, en 1584, les Jésuites donnèrent asile à l'italien Antonio Ricardo qui introduisit l'imprimerie à Lima.

En 1616, le Collège des Chefs pour les Indiens nobles fut fondé dans les mêmes locaux, une entité qui, en 1767, changea son nom en Collège des Princes. La même année, les Jésuites sont expulsés des colonies espagnoles et, l'année suivante, la bibliothèque de l'Ordre est intégrée à l'Université nationale « Mayor de San Marcos ».

Le 28 août 1821, un mois après la proclamation de l'indépendance, le général José de San Martín signa le décret de création de la Bibliothèque nationale, lui attribuant comme destinée « l'illumination universelle, plus puissante que les armées pour soutenir l'indépendance ».

Le 17 septembre 1822, la Bibliothèque nationale fut inaugurée, elle comptait alors 11.256 volumes provenant de l'ancienne bibliothèque jésuite et de dons privés, dont quelque 600 livres appartenant au général San Martín. Comme premier bibliothécaire, fut nommé Mariano José de Arce, ecclésiastique d'Arequipa et brillant orateur du Congrès constituant.

 

Du sauvetage de la bibliothèque « après-guerres » à son arrivée au XXe siècle

Les locaux historiques de l'avenue Abancay ont dû faire face à des événements difficiles au cours de ses premières années d'exploitation. L'entrée des troupes royalistes à Lima, entre 1823 et 1824, fit perdre une bonne partie de la collection qu'elle possédait lors de son inauguration.

Plus tard, pendant la guerre du Pacifique, après les batailles de San Juan et Miraflores, en février 1881, des troupes chiliennes occupèrent les salles de la bibliothèque et de nombreux livres et manuscrits furent considérés comme du butin de guerre et furent transférés au Chili, alors que d'autres étaient vendus dans les épiceries comme papier d'emballage.

Après la signature du Traité d'Ancón, en 1883, le président Miguel Iglesias a appelé Ricardo Palma, auteur des Traditions péruviennes, pour réorganiser la Bibliothèque nationale. Le tout nouveau directeur a envoyé de nombreuses lettres à l'intelligentsia américaine et espagnole pour faire don de publications afin de récupérer le précieux patrimoine bibliographique et documentaire de l'institution. Pour cette raison, Palma est connue comme la « bibliothécaire mendiant ». Il dirigea la BNP jusqu'en 1912, année où il fut remplacé par Manuel González Prada.

La direction de González Prada s'est concentrée sur le nettoyage de la bibliothèque, la rationalisation de l'utilisation de ses ressources pour acquérir de nouveaux documents, l'établissement d'un système de base pour leur conservation et leur entretien, ainsi que le lancement de son catalogage et l'organisation du service. González Prada a pris un virage vers la démocratisation de la bibliothèque, dépassant l'esprit aristocratique et fermé de l'administration de Palma.

 

Reconstruction de la BNP, modernisation et expansion

En 1943, un nouvel événement tragique a marqué l'histoire de la BNP : un incendie survenu le 10 mai 1943 a détruit de nombreux documents inestimables de la bibliothèque qui était, à cette époque, l’une des plus illustres d’Amérique latine avec celles de Mexico et de Rio de Janeiro. Après l'événement, le gouvernement de Manuel Prado a nommé Jorge Basadre directeur de la Bibliothèque nationale. Basadre, au travail patient, a réussi, à l'instar du phénix, à faire renaître la BNP de ses cendres pour en faire une institution hautement technique et modernisée.

Il mit en œuvre la restructuration du matériel bibliographique, la formation technique du personnel et la reconstruction du bâtiment principal. Parmi ses actions, se distingue la création de l'École nationale des bibliothécaires en 1944. Basadre est considéré comme « le père de la bibliothéconomie péruvienne » en raison de sa contribution au développement du domaine des bibliothèques au Pérou.

En 1986, un terrain est obtenu dans le quartier de San Borja, destiné à abriter les collections de l'institution, les locaux du centre de Lima étant devenus insuffisants pour répondre aux besoins croissants de conservation des documents et d'information de la population.

 

Un nouveau siège pour l'institution et la voie vers le XXIe siècle

En 1994, est lancé le projet des nouveaux locaux pour la BNP. Le Collège des architectes du Pérou a livré le projet global en 1995 et la construction de la première étape a commencé le 22 janvier 1996, mais les travaux ont été interrompus en mars 1997 faute de financement. Il a fallu attendre sept ans, en mars 2004, pour que la construction de la nouvelle BNP redémarre, sous la gestion du nouveau directeur, Sinecio López Jiménez, qui avait lancé en août 2003 la campagne nationale « Un nouveau soleil pour la Bibliothèque Nationale du Pérou », afin de sensibiliser la population à la nécessité d'achever la construction des nouveaux locaux.

Après avoir surmonté de nouveaux revers dus aux coupes budgétaires pour achever les travaux, les nouveaux locaux de la BNP, désormais considérés comme étant parmi les plus modernes et fonctionnels d'Amérique latine, ont été inaugurés le 27 mars 2006.

Depuis 2020, est mis en œuvre le programme « En route vers les 200 ans » qui propose différentes actions selon 4 grands axes stratégiques : l'amélioration des infrastructures et des services ; la mise en œuvre du système des bibliothèques nationales ; l’accès à l'information et à la culture ; et la modernisation des processus de bibliothéconomie. Ce sont plus d'une trentaine de projets qui sont mis en place entre 2020 et 2023 dans le but d'aboutir à la modernisation de l'institution.

La Bibliothèque nationale du Pérou, 200 ans d’histoire
© BNP

 

Tout au long du mois d’août, de nombreuses activités sont présentées au public (en ligne et sur place) pour célébrer les 200 ans de la Bibliothèque nationale du Pérou (BNP) : expositions itinérantes, conférences, présentation de livres, pièces de théâtres…

Retrouvez ici le programme complet des activités culturelles « 200 ans de la BNP »

Le 28 août sera la journée centrale de ces célébrations, avec entre autres, dès 9h, la cérémonie officielle des 200 ans de la Bibliothèque nationale du Pérou et le spectacle « Lettres du Bicentenaire ». Enfin, le dimanche 29 août aura lieu le gala de clôture sous le thème « L'héritage des maîtres de notre musique ».

 

guillaume flor

Guillaume FLOR

Responsable de l'Édition Lepetitjournal.com de Lima au Pérou. Diplômé en Sciences de l'Information et de la Communication. Depuis plus de 20 ans hors de France : Mexique, Canada, Equateur, Costa Rica, Colombie, Brésil, Espagne et Pérou.
0 Commentaire (s) Réagir

Vivre à Lima

La peine de mort est-elle vraiment abolie au Pérou ?

Afin de mettre fin aux homicides judiciaires, chaque 10 octobre est organisée la journée mondiale contre la peine de mort, mais qu’en est-il au Pérou ? Est-il possible d'y appliquer la peine capitale