Samedi 23 octobre 2021
TEST: 3752

Expédition et mission humanitaire dans les Andes péruviennes

Par Lorena BERTIN | Publié le 10/08/2021 à 08:00 | Mis à jour le 10/08/2021 à 11:32
Photo : © Adrien Rui
Expédition et mission humanitaire dans les Andes péruviennes

Passionnés de montagne, ils rêvaient de nouvelles aventures hors de France. Avec l’idée d’un projet caritatif, les huit jeunes savoyards ont emporté ski et snowboard pour rider la Cordillère Blanche.

 

L’amitié de Gaspard Buraud, Mathieu Moullier, Damien Arnaud et Gaspard Ravanel s’est formée autour d’une passion commune, l’alpinisme. Originaires de Chamonix, mener une expédition était comme une évidence. Ils pratiquent habituellement le ski de pente raide dans le massif du Mont blanc. Mais cette année, ils souhaitaient voir ailleurs et aller encore plus haut en altitude. Aux côtés de Jules Socié et Aurélien Lardy, le projet s’est concrétisé en à peine six mois. En juin dernier, accompagnés de deux caméramans, Adrien Rui et Maxime Aubry, l’équipe s’est envolée pour Huaraz.  
 

Expédition et mission humanitaire dans les Andes péruviennes
© Adrien Rui

 

De la super montagne à faire au Pérou 

Pour chacun d’entre eux, le Pérou était une destination inconnue. Mais atteindre 6000 mètres d’altitude n’est pas une chose facile. Il a fallu une semaine d’acclimatation à Vallunaraju avant de se lancer dans l’aventure. Il faut savoir que le climat varie selon les régions. À la différence de la côte et au plus grand plaisir de nos aventuriers, les Andes étaient ensoleillées. Selon Gaspard Buraud, « Il y a de la super montagne à faire au Pérou. Même si la neige était parfois trop dure et impossible à skier ». Les conditions météo étaient tout de même au rendez-vous, notamment pour le sommet Tocllaraju, l’objectif personnel de Damien Arnaud. « Comparé à d’autres années au Pérou, on a eu beaucoup de neige. Pouvoir skier l’arête Sud était un privilège ».  

 

Expédition et mission humanitaire dans les Andes péruviennes
© Adrien Rui

 

Un respect inconsidéré pour la cordillère des Andes

Ici, les sommets sont vénérés. « La montagne est très respectée, car elle est vue comme très dangereuse. On a peut-être perdu cette vision en Europe » se confie Damien. Il faut alors mériter son accès. En partant de Huaraz, les approches se font sur plusieurs jours, alors que dans les Alpes, ils partent à la journée. C’est un aspect que le groupe ne connaissait pas. Accompagnés de porteurs, à dos de cheval ou à pied, ils se dirigent vers de longues ascensions. Une fois arrivé en haut, l’excitation se fait ressentir mais la concentration reste à son maximum. Les décisions sont plus difficiles à prendre lorsque l’on sait que les secours et les infrastructures sont absents. Mais en plus de se surpasser, le but de cette expédition était de se retrouver seuls face à la nature.

 

Expédition et mission humanitaire dans les Andes péruviennes
© Adrien Rui



L’apport d’une aide humanitaire avec l’association « Sol Y Luna »

Organiser un projet solidaire dans la vallée de Chamonix était une certitude. Les collectes ont permis aux habitants de leur ville natale de participer au projet d’expédition. Au total, c'est 50 kg de vêtements et de fournitures qui ont été envoyés à Urubamba, dans la région de Cusco. L’association SOL Y LUNA est fondée en 1998 par les expatriés francophones, Petit et Franz. Ils agissent au quotidien pour aider les enfants de la vallée sacrée des Incas. Les jeunes chamoniards ont pris contact avec eux « pour donner un petit coup de main sans prétention » raconte Gaspard. Cette première expérience avec les locaux a été humainement très riche. La différence de langue et de culture n’est pas un obstacle. Un sourire, un geste, une partie de foot permet de communiquer de façon universelle. 

 

Expédition et mission humanitaire dans les Andes péruviennes
© Adrien Rui

 

Un documentaire en préparation pour retracer l’histoire de l’expédition

Les vidéastes Adrien Rui et Maxime Aubry ont ramené toutes les images nécessaires pour raconter cette aventure. Le film passera dans les festivals dans moins d’un an. À l’aide de GoPro, drones et objectifs de qualité, l’équipe souhaite montrer la réalité des faits et tout ce qui fait partie d’une expédition. La préparation et la logistique sera mise en avant sans oublier leur action humanitaire, indissociable de cette expédition Pérou 2021

 

Expédition et mission humanitaire dans les Andes péruviennes
© Adrien Rui

 

Lorena Bertin Lepetitjournal Lima

Lorena BERTIN

Étudiante en Master à l'École de Journalisme de Nice, je réalise mon premier stage pour l'édition Lepetitjounal.com de Lima au Pérou.
0 Commentaire (s) Réagir

Vivre à Lima

La peine de mort est-elle vraiment abolie au Pérou ?

Afin de mettre fin aux homicides judiciaires, chaque 10 octobre est organisée la journée mondiale contre la peine de mort, mais qu’en est-il au Pérou ? Est-il possible d'y appliquer la peine capitale