Lundi 18 octobre 2021
TEST: 3752

Le 27 mai, la journée des langues natives du Pérou

Par Le Petit Journal LIMA | Publié le 27/05/2021 à 08:00 | Mis à jour le 28/05/2021 à 04:38
Photo : @ EMUFEC
Le 27 mai, la journée des langues natives du Pérou

La Journée des langues autochtones péruviennes est célébrée depuis 1975, année au cours de laquelle le « Quechua » a été reconnu comme langue officielle de la République du Pérou.

Sont considérées langues autochtones, celles qui étaient parlées avant l'arrivée de la langue espagnole et qui sont encore utilisées de nos jours dans certaines régions du Pérou.

 

Une très grande richesse linguistique au Pérou avec 48 langues maternelles

Le Pérou compte 48 langues maternelles dont 44 amazoniennes et 4 andines. Il est à noter que ces langues sont largement utilisées : plus de 15% des Péruviens ont l'une des 48 comme langue maternelle. Parmi les plus parlées, figure le « Quechua » principalement utilisé dans des régions telles que Cusco, Ayacucho, Huancavelica, Puno et Apurímac, mais aussi le « Aymara » qui est parlé par 27% de la population de Puno, près du lac Titicaca. Cependant, 7 langues autochtones sont en danger d'extinction car elles sont parlées uniquement par de petits groupes de la population : Resígaro, Oomagua, Taushiro, Munichi, Iñapari, Iskonawa et Chamikuro.

 

Le quechua, de langue de conquête à objet de discrimination

Le quechua était parlé par les Incas, mais on pense que cette langue est née dans les Andes centrales d'où elle a atteint le sud et a remplacé d'autres langues. Le grand État inca l'a utilisée comme une sorte de « langue de civilisation » et s’est chargé de l'étendre à travers toutes les Andes. Ensuite, les conquérants espagnols ont voulu connaître cette langue en profondeur et ont écrit des dictionnaires et des grammaires afin d’évangéliser les anciens Péruviens. Au temps de la République, le quechua a perdu de son importance jusqu'à tomber presque en désuétude. Très peu de gens dans le Pérou contemporain voulaient que leurs enfants l'apprennent pour des raisons racistes et pour le manque d'opportunités qu'impliquait le fait d'être un locuteur de quechua.

 

Apprendre le quechua en jouant avec l’émission « Pukllaspa yachay »

Ces dernières années, la situation a changé et il y a maintenant un grand intérêt à connaître, apprendre et diffuser le quechua. Le 19 avril, la première émission de quiz en quechua intitulée « Pukllaspa yachay » (Apprendre en jouant), animée par la journaliste et enseignante Iris Cárdenas et l'acteur Juan Carlos Rey de Castro, a été créée sur la chaîne de télévision nationale péruvienne. Cette émission est diffusée du lundi au vendredi à 18h et vise à stimuler l'intérêt et l'apprentissage de la langue maternelle la plus parlée du Pérou pendant neuf semaines.

 

Le 27 mai, la journée des langues natives du Pérou

 

Le gagnant remportera un prix en espèces de 10.000 soles. Parmi les jeux présentés dans ce programme sont "De bout en bout" (Iskay Iskaymanta), "Complète la phrase" (Rimay Qispichiy), "Épèle" (Rimay Tuqyachiy) et "Trouve le mot" (Rimayta Hapiy). Il convient de noter que la Chaîne 7 propose d'autres programmes tels que des journaux télévisés ou des dessins animés dans lesquels les langues maternelles sont parlées, mais « Pukllaspa yachay » est le premier et le seul du genre, ce qui représente une étape importante dans l'histoire de la télévision péruvienne.

 

 

Cliquez ici pour en savoir plus sur les langues natives du Pérou et sur la carte sonore des langues autochtones du Pérou du Ministère de la Culture.

 

Rédacteur : Pablo Solórzano – Guide touristique

 

0 Commentaire (s) Réagir

Vivre à Lima

La peine de mort est-elle vraiment abolie au Pérou ?

Afin de mettre fin aux homicides judiciaires, chaque 10 octobre est organisée la journée mondiale contre la peine de mort, mais qu’en est-il au Pérou ? Est-il possible d'y appliquer la peine capitale