Le Pérou est le cinquième pays au monde avec le plus de femmes inventrices

Par Guillaume FLOR | Publié le 26/04/2022 à 17:09 | Mis à jour le 26/04/2022 à 17:24
Photo : © Wikimedia Commons
Le Pérou est le cinquième pays au monde avec le plus de femmes inventrices

Même dans l'adversité, les Péruviens sont toujours aussi ingénieux et créatifs. Et en particulier les femmes dont le nombre de demandes de brevet en 2021 place le Pérou devant de grandes puissances mondiales.

Le Pérou est le cinquième pays au monde avec le pourcentage le plus élevé de femmes inventrices dans les demandes de brevets internationaux déposées dans le cadre du Traité de coopération en matière de brevets (connu sous le nom de PCT pour son acronyme en anglais), selon les statistiques de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI).

Il convient de rappeler que le PCT est un système auquel le Pérou a adhéré depuis 2009, et qui permet aux inventeurs de déposer des demandes de brevet dans 155 pays dans le monde, à condition de respecter certaines exigences et procédures.

En 2021, 28,8% des inventeurs péruviens identifiés dans les demandes PCT traitées par les acteurs locaux de l'innovation (particuliers, entreprises, universités et centres de recherche) étaient des femmes ; bien au-dessus de la moyenne mondiale de 17 %.

Cela place le Pérou derrière, seulement, le Costa Rica (avec 29%), le Portugal (avec 34%), les Philippines (avec 37,7%) et Cuba (avec 52,9%), qui est en tête du classement.

 

Le Pérou est le cinquième pays au monde avec le plus de femmes inventrices

 

À titre de comparaison, en France, la proportion d'inventrices s'élevait à 18 % en 2021, ce qui place l'Hexagone au 28ème rang sur les 74 pays étudiés.

Et en ce qui concerne le continent américain, le Pérou est suivi par le Chili avec 26 % (position 8), l'Argentine avec 24 % (position 14), la Colombie avec 23 % (position 19), le Brésil avec 22 % (position 21), le Mexique avec 21 % (position 23), les États-Unis avec 16 % (position 41) et le Canada avec 14 % (position 48).

 

Une participation des péruviennes inventrices en constante augmentation

Cet indicateur de participation des femmes péruviennes dans les demandes internationales de brevet était de 10,8% en 2019 et de 23,3% en 2020, ce qui montre une croissance importante en quelques années, résultat de plusieurs facteurs, dont un plus grand intérêt des universités pour la protection de la recherche (réalisé avec une présence féminine) grâce à l'utilisation du PCT, ainsi que les efforts de promotion du brevet déployés par Indecopi (Institut National de Défense de la Concurrence et de la Protection de la Propriété Intellectuelle).

Dans le classement des inventrices péruviennes ayant déposé des demandes de brevet auprès d'Indecopi, Evelyn Rondón Jara occupe la première place avec 22 candidatures ; elle est suivie par Karen Cuba Vargas, avec 18 demandes et Ruth Aracelis Manzanares Grados, avec 10 demandes de brevet.

La Direction des Inventions et des Nouvelles Technologies (DIN) de l'Indecopi a mené diverses actions ces dernières années pour favoriser l'approche des femmes à la protection de la recherche et des innovations, ainsi que pour susciter un plus grand intérêt de la part des filles dans ce domaine. Depuis 2019, Indecopi encourage également la participation d'inventrices péruviennes au Salon international des inventions des femmes en Corée (KIWIE). Cette année, le Pérou était représenté par les inventions de trois femmes ; en 2020 par 18 inventions impliquant 30 femmes et en 2021, par 34 inventions impliquant 49 femmes.

 

 

Le Pérou est le cinquième pays au monde avec le plus de femmes inventrices
© Gob.pe

 

guillaume flor

Guillaume FLOR

Responsable de l'Édition Lepetitjournal.com de Lima au Pérou. Diplômé en Sciences de l'Information et de la Communication. Depuis plus de 20 ans hors de France : Mexique, Canada, Equateur, Costa Rica, Colombie, Brésil, Espagne et Pérou.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Lima !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale