Ces Péruviennes à l’influence internationale !

Par Guillaume FLOR | Publié le 02/12/2020 à 08:00 | Mis à jour le 03/12/2020 à 02:45
Photo : Ruth Shady - Melina León - Gabriela Calistro
Shady León Calistro péruvienne femme

Trois portraits de femmes péruviennes qui brillent aux yeux du monde, à l’exemple de Ruth Shady qui vient d’être placée par la BBC dans sa liste des 100 femmes les plus influentes du monde en 2020.

 

L’archéologue péruvienne Ruth Shady Solís intègre la célèbre liste “BBC 100 WOMEN 2020”

Directrice de la Zone Archéologique de Caral (la plus ancienne civilisation d’Amérique), Ruth Shardy est considérée à travers cette reconnaissance attribuée par la chaîne d’information BBC (tout comme onze autres femmes latino-américaines) comme l’une des femmes les plus influentes du monde en 2020.

Cette liste cherche à mettre en avant des femmes de différents domaines de la société, de la culture et de l’économie (sportives, scientifiques, activistes, écrivaines…) qui par leur action provoquent de profonds changements socioculturels. Retrouvez ici la liste complète : https://www.bbc.com/news/world-55042935 (Il est à noter qu’aucune Française ne fait partie de cette liste).

Dans ses remerciements, suite à cette distinction, l’archéologue a indiqué que « les femmes doivent promouvoir le changement et construire une société dans laquelle les êtres humains peuvent vivre en harmonie les uns avec les autres et en équilibre avec la nature ».

Tout au long de son parcours professionnel, Ruth Shady a dirigé plusieurs projets de recherches archéologiques dans tout le Pérou. Elle a également dirigé le Musée National d’Archéologie, Anthropologie et Histoire du Pérou. Depuis 1994, elle s’attache à la mise en valeur et à la conservation d’une douzaine de centres urbains liés à la Civilisation Caral, reconnu Patrimoine de mondial de l’Humanité par l’UNESCO depuis 2009.

Par ailleurs, en tant que représentante péruvienne du programme les « Femmes pour les Sciences » du Réseau Interaméricain de l’Académie des Sciences, elle milite pour un accès et une participation plus large des femmes dans les domaines scientifiques.

 

Ruth Shady péruvienne archéologue
© zonacaral.gop.pe

 

Gabriela Calistro Rivera, une astrophysicienne péruvienne qui triomphe en Allemagne

Actuellement chercheuse à l’Observatoire Européen Austral (ESO Astronomy), à Munich, Gabriela Calistro analyse le rôle du gaz moléculaire dans l’activité des noyaux galactiques actifs (AGN) et l’évolution des galaxies. Elle parle six langues (espagnol, anglais, allemand, italien, français et néerlandais) et est l’auteur de plusieurs recherches scientifiques.

Depuis son passage à l’Institut Max Planck d’Astronomie dans la ville de Heidelberg en Allemagne, elle a travaillé avec des scientifiques de renom comme Joseph Hennawi, Elisabeta Lusso et David Hogg. Elle a réalisé son doctorat en Astronomie entre 2104 et 2019 à l’Observatoire de Leiden aux Pays-Bas.

Au début de l’année 2020, elle a gagné une bourse de 50.000 $ de la Fondation Gruber (un des prix les plus importants en astronomie au niveau mondial) qui finance les travaux des jeunes astronomes les plus prometteurs dans le monde.

Pour en savoir plus sur Gabriela Calistro : https://www.eso.org/~gcalistr/

 

Gabriela Calistro péruvienne astrophysicienne
© eso.org

 

Melina León, la première réalisatrice péruvienne en compétition au Festival de Cannes

Présenté à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes en 2019 et reconnu par le Ministère de la Culture au Pérou comme étant le meilleur film péruvien de l’année 2019, le premier long métrage de Melina León « Canción sin Nombre » est également acclamé par la critique dans le monde entier. Le film a été sélectionné dans plus de 90 festivals internationaux et a été plusieurs fois récompensé à l’international (plus de 40 prix obtenus) avec notamment les prix de « Meilleur Réalisateur » au Festival de Thessalonique, « Meilleur Film » au Festival de Stockholm et « Meilleur Jeune Réalisateur » au Festival de Munich.

« Canción sin Nombre » qui a été tourné en noir et blanc, situe son action au cœur de la crise politique des années 80 au Pérou. Le film raconte l’histoire de Georgina, vendeuse de rue, qui vit dans la pauvreté. Enceinte de son premier enfant, elle se rend dans une clinique qui propose des soins gratuits. Mais après l’accouchement, on refuse de lui dire où est son bébé. Désespérée et déterminée à retrouver sa fille, elle sollicite l’aide d’un journaliste qui accepte de mener l’enquête.

« Canción sin Nombre » a été sélectionné pour représenter le Pérou aux Oscars dans la catégorie de « Meilleur Film International ». Le film de Melina León a été choisi à travers un vote réalisé par un comité indépendant formé par des représentants de corporations et associations cinématographiques du Pérou.

 

Melina León péruvienne réalisatrice
© gob.pe

 

guillaume flor

Guillaume FLOR

Responsable de l'Édition Lepetitjournal.com de Lima au Pérou. Diplômé en Sciences de l'Information et de la Communication. Depuis plus de 20 ans hors de France : Mexique, Canada, Equateur, Costa Rica, Colombie, Brésil, Espagne et Pérou.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Lima !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition internationale