Les 13 sites péruviens inscrits sur la liste du patrimoine mondial

Par Le Petit Journal LIMA | Publié le 03/01/2022 à 08:00 | Mis à jour le 03/01/2022 à 08:00
Photo : © Augusto Nagahiro – Unsplash
Les 13 sites péruviens inscrits sur la liste du patrimoine mondial  - Parc National Huascarán

En cette de période de vacances estivales au Pérou, vous cherchez des idées de visites, rappelons ici les sites péruviens qui figurent sur la prestigieuse liste de l’UNESCO.

Il ne fait aucun doute que les Péruviens ont des milliers de raisons d'être fiers de leur pays. Leurs sites archéologiques, leur histoire, leur biodiversité et leur culture sont admirés partout sur la planète. À l'occasion des vacances d’été au Pérou, il est intéressant de rappeler que 13 sites péruviens sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco). Cette importante liste rassemble des sites culturels et naturels qui, en raison de leur grande valeur, doivent être catalogués, préservés et diffusés à l'échelle mondiale, en tant que patrimoine commun de toute l'humanité.

La Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO est composée de 1 154 sites, dont 897 sont culturels, 218 sont naturels et 39 sont mixtes. Il existe 40 sites transnationaux et 52 sont sur la liste des sites en péril. En 2021, 3 sites ont été retirés de la liste du patrimoine mondial. Il faut tenir compte du fait que cette liste a la particularité d'être dynamique dans la mesure où elle peut présenter chaque année des variations en raison principalement de nouvelles candidatures.

 

Les 13 sites péruviens inscrits sur la liste du patrimoine mondial - Nasca
© GFLOR

 

Le Pérou compte 13 sites classés au patrimoine mondial : 9 culturels, 2 naturels et 2 mixtes

Sur la zone sud-américaine, le Pérou est le deuxième pays avec le plus grand nombre de sites enregistrés, après le Brésil, et il est également le cinquième pays à l’échelle de toute l’Amérique. De plus, le Pérou fait partie des 25 premiers pays des 193 États adhérant à l'UNESCO.

Ces sites sont répartis selon leur nature. En premier lieu, il y a les sites culturels, qui sont des témoignages d'anciens peuples de l'Ancien Pérou. Ce sont : le site archéologique de Chavín (déclaré site du patrimoine mondial en 1985) ; les lignes et géoglyphes de Nasca et Palpa (1994) ; la Cité Sacrée de Caral - Supe (2009) : et le Complexe Archéoastronomique Chankillo (2021).

La liste est également composée de centres-villes historiques, ainsi nommés pour leur architecture et leur histoire, ainsi que pour la nécessité de préserver cet héritage au sein des grandes villes en cours de modernisation. Les villes de Cusco (1983) sont entrées dans cette liste ; Lima (1988-1991); et Arequipa (2000).

Les sites naturels se distinguent par leur biodiversité et les espèces endémiques qui y vivent, ainsi que par des phénomènes naturels remarquables. Au Pérou, on retrouve dans cette catégorie le Parc National Huascarán (1985) et le Parc National Manu (1987). Il existe également des sites mixtes, qui se distinguent à la fois par leur valeur naturelle et écologique, ainsi que par leur valeur culturelle et historique. C'est le cas du Sanctuaire historique de Machupicchu (1983) et du Parc national Río Abiseo (1990 et 1992). De son côté, la zone archéologique de Chan Chan (1986) est inscrite sur la liste du patrimoine mondial en péril.

Enfin, un site transnational a été enregistré avec la Colombie, l'Équateur, la Bolivie, le Chili et l'Argentine : le Qhapaq Ñan, « Sistema Vial Andino », souvent appelé le chemin de l’Inca (2014).

 

Les 13 sites péruviens inscrits sur la liste du patrimoine mondial - Machu Pichhu
© Lorena Bertin

 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Lima !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale