APPEL A TÉMOINS - Allez-vous rentrer en France pour Noël ?

Par Damien Bouhours | Publié le 26/11/2020 à 17:13 | Mis à jour le 26/11/2020 à 17:49
noel expatriation

Alors qu’Emmanuel Macron a précisé les trois étapes du déconfinement en France, ces fêtes de fin d’année n’auront pas la même saveur que les années précédentes. Allez-vous tout de même rentrer en France pour les fêtes ? Quel est votre état d’esprit à l’approche de Noël et du nouvel an ? Si vous restez dans votre pays de résidence, qu’avez-vous prévu ?

 

Votre témoignage nous intéresse ! Merci de laisser un commentaire en bas de cet article ou de nous contacter par mail à l’adresse suivante : votreavis@lepetitjournal.com !

Sur le même sujet
Damien Bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
3 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

scoubidou jeu 03/12/2020 - 03:03

Non.

Répondre
Commentaire avatar

Jean Refu lun 30/11/2020 - 22:35

Bonjour. Venir en France pour Noël ? Drôle de question pour moi, qui y suis coincé à cause de cette lamentable gestion de crise. Impossible de bouger avant le 15 décembre ! Je suis venu ici en raison d'un malheureux décès dans ma famille en octobre, et depuis impossible de rentrer. De plus le climat ne me convient pas ni cette ambiance anxiogène, cette défiance permanente sous les masques. Plus moyen d'échanger un sourire ou une complicité. Je rentre au plus vite aux Philippines, même si là bas, les contraintes existent aussi, mais au moins chez nous, tout s'arrange, même mal (;-))

Répondre
Commentaire avatar

Jean Refu lun 30/11/2020 - 22:30

Bonjour. Venir en France pour Noël ? Drôle de question pour moi, qui y suis coincé à cause de cette lamentable gestion de crise. Impossible de bouger avant le 15 décembre ! Je suis venu ici en raison d'un malheureux décès dans ma famille en octobre, et depuis impossible de rentrer. De plus le climat ne me convient pas ni cette ambiance anxiogène, cette défiance permanente sous les masques. Plus moyen d'échanger un sourire ou une complicité. Je rentre au plus vite aux Philippines, même si là bas, les contraintes existent aussi, mais au moins chez nous, tout s'arrange, même mal (;-))

Répondre
Dans la même rubrique