Mercredi 24 octobre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

RECORD - La livre turque atteint son plus bas taux face à l’euro

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 15/03/2018 à 19:03 | Mis à jour le 15/03/2018 à 19:03
Photo : Hier, la livre turque s'échangeait à 4,82 contre un euro.
euro livre turque record change istanbul turquie

Nouveau record à la baisse pour la livre turque, qui a atteint hier son plus bas historique sur les marchés de change, à 4,82 contre un euro. En début d’après-midi, elle s’échangeait à 5,45 contre une livre sterling, soit son plus bas taux jamais enregistré également. Hier, enfin, la monnaie turque valait 3,89 pour un dollar, soit le plus bas niveau depuis mi-décembre. 

La tendance à la baisse de la livre turque a repris la semaine dernière, après que l’agence de notation Moody’s a dégradé d’un cran la note souveraine de la Turquie, de "Ba1" à "Ba2", toujours en catégorie spéculative. 

Dans son communiqué, l’agence d’évaluation financière met en avant "une érosion continue des institutions" dans un contexte politique instable après le putsch manqué de 2016 et la répression qui l'a suivi, se traduisant par une "perte d'efficacité en matière de politique monétaire" et de "nouveaux retards dans la mise en oeuvre des réformes économiques structurelles". Moody’s ajoute : "Le gouvernement semble être encore focalisé sur des mesures à court terme au détriment d'une politique monétaire efficace et des réformes économiques fondamentales."

L’agence Moody’s a baissé la note de la Turquie au lendemain d’une décision de la Banque centrale turque de maintenir les taux d’intérêts stables, signalant son intention de freiner l’inflation. Si l’inflation est tombée de 12,98% en novembre 2017 à 10,26% en février 2018, elle reste tout de même bien au-dessus de l’objectif de 5% fixé par la Banque centrale. 

Certains analystes estiment que la baisse de la livre turque s’est aussi accélérée après le vote par le Parlement, mardi, d’une loi controversée remaniant les règlements électoraux. Le texte adopté prévoit notamment la possibilité d’alliances électorales, apportant un cadre législatif au pacte conclu entre le Parti de la justice et du développement (AKP) et le Parti d'action nationaliste (MHP). Les partis regroupés au sein d'une alliance pourront envoyer des députés dans l’hémicycle, même s'ils obtiennent, -séparément-, un nombre de voix inférieur au seuil nécessaire de 10%. Cette loi prévoit aussi la validation des bulletins de vote non marqués du sceau officiel. Un texte vivement critiqué par l’opposition, qui estime qu'il ouvrira la porte à des fraudes et pourrait compromettre l’équité des scrutins de 2019. 

Istanbul (http://lepetitjournal.com/istanbul) vendredi 16 mars 2018

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s)Réagir