Lundi 14 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

LE MEILLEUR DU WEB – La "tragédie sans fin” des enfants mariées de Turquie

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 24/10/2012 à 00:01 | Mis à jour le 09/02/2018 à 06:32

Le 11 octobre marquait la première édition de la Journée internationale des filles. L’Unicef et ses partenaires ont choisi de se pencher sur la thématique du mariage des enfants, une violation fondamentale des droits humains dont sont encore victimes des dizaines de millions de filles dans le monde. Voici la campagne vidéo de l’Unfpa Turquie

L’Unfpa (Fonds des Nations Unies pour la population), qui se consacre à la défense des droits des femmes et des enfants, coopère avec Ankara depuis 1971. Le 19 octobre, son agence en Turquie a publié une vidéo intitulée “Turkey’s never ending tragedy : Child Brides” (Les enfants mariées : Une tragédie sans fin en Turquie) . Un état des lieux du mariage précoce dans le pays.

“Un mariage précoce est l’union, officielle ou non, de deux personnes, dont au moins une est âgée de moins de 18 ans”, rappelle un récent rapport de l’ONU et de l’Unfpa. Selon ce même rapport, si les mariages précoces se pratiquent dans toute la Turquie, la fréquence varie selon les régions. C’est dans l’Est de l’Anatolie (10%) qu’ils sont les plus courants, et dans l’Est de la Mer Noire (3%) qu’ils sont les moins répandus. En règle générale, les adolescents des zones rurales sont davantage victimes de cette pratique que ceux des zones urbaines (9% et 5%, respectivement).

La vidéo présente des photographies de jeunes filles que l’on force à se marier, entrecoupées de scènes du film – encore en salles – Lal Gece. Sous les images, un texte défile pour rappeler les chiffres édifiants de cette pratique :

-       “En Turquie, un mariage sur trois est celui d’un enfant.

-       28% des mariages se font entre des personnes de moins de 18 ans.

-       On compte 181.036 mariées précoces. 20.000 familles ont ouvert un dossier l’an dernier pour obtenir la permission de marier leur fille avant 16 ans.

-       97, 4 % des enfants quittant l’école suite à un engagement marital sont des filles selon le ministère de l’Education.

-       50% des mariages entre des enfants de moins de 18 ans se font entre illettrés tandis que 31,7% des mariages sont entre lettrés qui ne sont jamais allés à l’école.

-       8% des femmes turques, soit 2 617 566 personnes, sont illettrées.

-       Les mariages précoces sont plus fréquents dans les familles dont le niveau d’éducation est faible.”

La vidéo se termine sur un appel, destiné à résonner dans les consciences : “Une jeune fille doit pouvoir choisir quand et à qui elle se marie. Laissons les petites filles être juste des petites filles. ”

Fanny Fontan (http://www.lepetitjournal.com/istanbul.html) mercredi 24 octobre 2012

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

TÉMOIGNAGES

Je suis atteint du virus de l’expatriation, c’est grave ?

Rentrer en France ? Pour certains expatriés, cette perspective n’est pas une option, tant ils ont pris goût à la vie à l’étranger et à son lot de découvertes et opportunités professionnelles. 

Sur le même sujet