Dimanche 16 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ÉLECTIONS MUNICIPALES - Nouveau recours déposé par l'AKP

Par Jonathan Grimmer | Publié le 08/04/2019 à 07:02 | Mis à jour le 08/04/2019 à 17:31
Photo : Le vice-président de l'AKP, Ali Ihsan Yavuz, hier, en conférence de presse. Crédit : DR
elections, istanbul, maire, election, akp, erdogan

Par la voix de son vice-président, Ali Ihsan Yavuz, l’AKP a annoncé hier qu’il allait formuler une requête auprès du Haut Conseil électoral (YSK) afin de recompter les voix dans l’ensemble des 39 districts d’Istanbul, excepté celui de Büyükçekmece. Concernant ce dernier, remporté par le CHP  avec 50,34% des suffrages, contre 47,45% pour l’AKP (soit un écart d’environ 4 000 voix), et où une demande de recomptage a déjà été refusée par le YSK, c’est maintenant l’annulation des résultats de l’élection que l’AKP réclame.

Ali Ihsan Yavuz a par ailleurs indiqué que l’avance d’Ekrem Imamoğlu (CHP) sur Binali Yildirim (AKP) serait tombée à 16 442 (contre 25 000 lors de l’annonce des résultats), après un premier recomptage partiel portant principalement sur les bulletins de vote invalides.

« Le Haut Conseil électoral est le chef »

Ce nouvel épisode n’a pas manqué de faire réagir Ekrem Imamoğlu, qui a accusé ses adversaires de vouloir gagner du temps afin d’effacer les traces d’éventuelles malversations commises à la municipalité.

Une attaque balayée d’un revers de la main, hier soir, par le porte-parole de l’AKP,  Ömer Çelik. « L’unique but de la politique est de se faire le garant de la volonté du peuple. C’est pourquoi nous nous assurons qu’il n’y a pas eu d’irrégularités. […] Dans de nombreux pays, quand l’écart est aussi mince, la loi permet un recomptage. C’est ce que nous sommes en train de faire. » Et d’assurer : « Que nous sortions vainqueurs ou non du processus de recomptage, nous respecterons le verdict. »

Plus tôt dans la journée, le ministre de la Justice  Abdulhamit Gül avait lui-aussi affirmé la régularité du processus de recomptage. « [Celui-ci] est assuré par les commissions électorales et se fait en présence des représentants de tous les partis politiques. Le Haut Conseil électoral est le chef et le dépositaire de cette tâche. » Une déclaration intervenue après qu’un responsable du CHP, Faik Öztrak, a sous-entendu publiquement que les ministres de la Justice et de l’Intérieur se chargeaient eux-mêmes du réexamen des votes.

Nous vous recommandons

n

Jonathan Grimmer

Journaliste de formation, passionné de littérature et d'échecs, j'ai pris la responsabilité de l’édition d’Istanbul de lepetitjournal.com en avril 2019 après avoir travaillé deux ans en France pour divers titres de la presse écrite.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Jakarta Appercu
ÉCHAPPÉE BELLE

Sulawesi - À la découverte du pays Toraja

Des paysages splendides, des rizières somptueuses, une architecture propre à la région, une population accueillante et surtout des rites funéraires uniques font du pays Toraja un endroit à découvrir.