13 ans après... le centre culturel Atatürk rouvre ses portes

Par Eva Karaduman | Publié le 01/12/2021 à 18:00 | Mis à jour le 02/12/2021 à 14:19
Photo : Le centre culturel Atatürk, de nuit
AKM place taksim Atatürk centre culturel

Situé sur l’emblématique place Taksim, le nouveau centre culturel Atatürk a ouvert ses portes le 29 octobre dernier. Après un peu plus de 2 ans et demi de travaux, visite en images dans ses locaux flambant neufs.

 

Centre culturel Atatürk
Le centre culturel Atatürk, sur la place Taksim à Istanbul

 

Le “Atatürk Kültür Merkezi” (AKM), fermé depuis 2008, renaît de ses cendres. Un projet de reconstruction avait été préparé, puis annoncé en 2017, alors que le besoin de restauration se faisait sentir depuis quelques années déjà. Après plus de deux années de travaux, les portes du centre ont finalement rouvert le jour du 98ème anniversaire de la fondation de la République. Le président turc, lors de l’inauguration, a présenté le centre comme “un cadeau pour les générations à venir”.

En effet, ce centre culturel a vocation à promouvoir l’art et la culture en Turquie, notamment grâce à son opéra d’une capacité de 2 040 spectateurs, ou à sa salle de théâtre pouvant accueillir jusqu’à 802 personnes. Différents événements tels que des pièces de théâtre, des concerts, des ballets ou des opéras se poursuivront tout au long de l’année.

 

centre culturel Atatürk Istanbul
Au centre culturel Atatürk

 

Cet immense complexe organisé sur plusieurs étages dispose également d’une bibliothèque spacieuse avec une large collection de livres centrés sur l’art, l’architecture, le design et la culture, et d’une plate-forme musicale où se tiennent des expositions sur l’histoire et l’héritage de la musique turque. 

On y trouve aussi un centre d'art pour enfants, un cinéma, une salle d'exposition, un studio d’enregistrement, ainsi qu’une boutique de design et des cafés. Bref, tout ce qu’il faut pour attirer un bon nombre de visiteurs !

 

Centre culturel Atatürk

 

Au centre culturel Atatürk Istanbul

 

Centreculturel Atatürk Istanbul bibliothèque
La bibliothèque du centre culturel Atatürk

 

L’AKM - qui avait ouvert ses portes en 1969 en tant que "palais de la culture d’Istanbul" - était resté le centre d'art le plus important de la ville pendant de nombreuses années ; il s’apprête ainsi à poursuivre sa mission.

Une architecture entre héritage et modernité 

L’AKM s’ajoute à la liste des monuments incontournables d’Istanbul. Depuis la place Taksim, point clé de la métropole, impossible de rater ce bâtiment à l’architecture impressionnante et à la superficie de 95 000 mètres carrés. Depuis l’extérieur, l’immense façade de verre laisse apparaître l’opéra construit en forme de sphère composée de 15 000 pièces en céramiques spéciales.

 

 

Le projet de construction a été confié à l’architecte Murat Tabanlıoğlu, qui n’est autre que le fils de Hayati Tabanlıoğlu, l’architecte à l’origine de la conception du premier centre. M. Tabanlıoğlu a su rester fidèle au travail de son père, en préservant la structure emblématique et les caractéristiques du bâtiment. De plus, le mur de Sadi Diren, le céramiste de l'ancien AKM, a été entièrement reconstruit à l’identique. L'escalier en colimaçon du foyer de l'opéra est, lui aussi, fidèle à l'original. C’est alors un beau clin d’œil qui est fait au passé de ce centre, dont l’histoire n’est pas des moins mouvementées (incendie en 1970, désaccords politiques et procès liés au projet de rénovation, puis abandon en 2008).

Avec une architecture modernisée et une technologie de pointe en termes de mécanique scénique, on peut dire que le nouveau centre culturel Atatürk est une version améliorée de ce qui a auparavant existé. 

 

Ancien centre culturel Atatürk Taksim
L'ancien centre culturel Atatürk

 

Ainsi, plus qu’un centre culturel, il s’agit d’un véritable espace de vie, gratuit, pour visiteurs et amateurs d’art et de culture. 

Eva Karaduman

Eva Karaduman

Jeune diplômée en Langues Étrangères appliquées vivant à Istanbul depuis septembre 2021.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Istanbul !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Albane Akyuz

Rédactrice en chef de l'édition Istanbul.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale