Vendredi 13 décembre 2019
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Vegan à Hong Kong, est-ce possible?

Par Veggie Rapha | Publié le 27/06/2019 à 14:20 | Mis à jour le 03/07/2019 à 15:46
Photo : Le véganisme, la tendance 2019
Hong Kong végan

Être végan n’a jamais été aussi tendance! 2019 a même été sacrée année du véganisme par le très sérieux hebdomadaire ​The Economist​. À Hong Kong comme ailleurs, le phénomène prend de l’ampleur, favorisé par les questionnements sur l’avenir de la planète. Voici quelques conseils pratiques si vous êtes tentés, vous aussi, par ce mode de vie.

 

Mais d’abord, qu’est-ce qu’être végan?

Contrairement à ce qu’on pense souvent, le véganisme n’est pas qu’un régime alimentaire mais un mode de vie qui refuse l’exploitation animale sous toutes ses formes. Là où un végétarien se contente de ne pas manger de viande ou de poisson, un végétalien refuse plus généralement de consommer tout produit issu de l’élevage(oeufs, lait, fromage). Un vegan pousse la logique encore plus loin en s’abstenant aussi d’utiliser des produits fabriqués à partir de matières animales (laine, cuir, soie) ou testés sur les animaux (produits d’entretien, cosmétiques). Des contraintes pas toujours évidentes à respecter dans la vie courante. Mais on peut très bien opter pour un véganisme aménagé, “à la française”, avec un minimum d’organisation.

 

Hong Kong végan
Il est possible de pratiquer un véganisme aménagé Photo @Vegan Food & Living

 

Conseils pour les aspirants végan

Végan convertie depuis plus d’un an, pour des raisons éthiques notamment, je peux témoigner: Vivre en mode végan est loin d’être morose! Bien au contraire, c’est l’occasion de découvrir de nouvelles saveurs et une nouvelle façon de cuisiner qui peut être une source incroyable de créativité. On en retire également un regain d’énergie. En suivant ces quelques conseils, vous pourrez sans crainte et sans trop de peine adopter vous aussi la végan attitude, version hongkongaise.

1-Procédez par étapes. Il est difficile de changer ses habitudes du jour au lendemain. Mieux vaut commencer par instaurer un ou deux repas végan par semaine pour se familiariser en douceur avec une nouvelle façon de cuisiner. Une autre façon de végétaliser progressivement son alimentation consiste à remplacer le lait et les produits laitiers par leurs équivalents végétaux (lait de soja, amandes, quinoa, riz, noix de cajou...)

 

Hong Kong végan
Curry de légumes au lait de coco et crème soyeuse mangue/ananas, deux recettes savoureuses de @Veggie Rapha

 

2-Equilibrez vos menus pour éviter les carences. L’assiette idéale devrait être composée de 50% de légumes et de fruits, 25% de céréales, 15% de légumineuses (ou substituts carnés) et 10% d’oléagineux, graines ou corps gras. En pratique, si l’on consomme suffisamment de céréales, légumes secs et oléagineux ainsi que des fruits et légumes, on est assuré de couvrir à peu près tous ses besoins nutritionnels. Le seul supplément vraiment indispensable est la vitamine B12 ​qu’on ne trouve pas dans les végétaux (les animaux d’élevage sont eux même supplémentés) et la vitamine D, en quantité insuffisante dans l’alimentation, qu’elle soit végétale ou carnée.

 

Prendre plaisir à manger

Quelques idées d’associations savoureuses et équilibrées: curry de lentilles et épinards au lait de coco servi avec du riz ou des naans, dés de tofu revenus à la poêle avec des nouilles chinoises ou des légumes, taboulé de quinoa et pois chiches, couscous de légumes et quinoa... En cas de panne d’inspiration, consultez ma page Facebook Veggie Rapha (recettes testées et validées) qui regorgent d’idées alléchantes. Vous trouverez sans peine dans toutes les librairies (anglaises et françaises) des livres de cuisine végan (pour débuter, je vous conseille l’excellent livre de Marie Laforêt, "​Vegan débutant"​).

 

Hong Kong végan
"Vegan Débutant" de Marie Laforêt, une excellente entrée en matière

 

Vous serez surpris de constater que vous pouvez trouver à peu près tout ce dont vous avez besoin dans la plupart des supermarchés. De nombreuses boutiques plus spécialisées sont présentes à Hong Kong, et des concept stores eco friendly, qui disposent d’un large choix de céréales, légumes secs ou graines en libre service. Vous pourrez aussi vous y procurer des produits de beauté vegan (sans matières animales et non testés sur les animaux).

Pensez à télécharger l’application Happy Cow qui recense l’ensemble des restaurants végétariens ou végan (plus de 250 adresses sur Hong Kong). Elle vous sera utile lors de vos déplacements car elle fonctionne dans toutes les villes du monde. Aujourd’hui, on trouve sans difficultés de quoi se restaurer en mode végan dans la ville. Cafés, restaurants branchés, fast food ou dim sum... Il y en a pour tous les goûts!

Les restaurants classiques se végétalisent eux aussi et affichent de plus en plus souvent des burgers vegan sur leurs menus. Surtout depuis que les fameux steaks végétaux californiens, Beyond meat et Impossible meat, ont investi la ville. Les leaders du secteur, soutenus par Bill Gates en personne, ont choisi Hong Kong pour lancer leurs produits sur le marché international. Preuve s’il en est que le véganisme est promis ici à un bel avenir!

 

Hong Kong végan
Beyond Meat, une initiative poussée Bill Gates

 

Pour être sûr de recevoir gratuitement tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi): 

https://lepetitjournal.com/newsletter-152565

Ou nous suivre sur Facebook: https://m.facebook.com/LPJHK/

 

Nous vous recommandons

tete

Veggie Rapha

Veggie Rapha est une passionnée de cuisine végétale qui vit à Hong Kong. Elle propose des recettes « plaisirs » à la fois saines et goûteuses, sans produits animaux. Elle partage ses astuces et conseils pratiques sur Facebook.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Hong Kong

HISTOIRE

Repulse Bay, ou l'histoire de la "Riviera" de Hong Kong

Occupée par des pirates, transformée en mini Côte d’Azur, la station balnéaire du Sud de l'île a longtemps attirée des acteurs hollywoodiens et les exilés shanghaïens fortunés.