Samedi 23 février 2019
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Végétarien à Hong Kong: le parcours du combattant!

Par Regards hongkongais de HKBU European Studies - French Stream | Publié le 30/01/2019 à 16:22 | Mis à jour le 31/01/2019 à 01:35
vegetarisme hong kong v2

Au "paradis de la nourriture", le végétarisme fait figure d’exception et rencontre de nombreuses résistances. Avec notre chronique Regards hongkongais, retrouvez l'avis d'une étudiante hongkongaise engagée.

Le végétarisme est à la mode aujourd’hui. Aux États-Unis par exemple, environ 20 millions de personnes se disent désormais végétalien, un chiffre une augmentation de 500% entre 2014 et 2017 selon un rapport de Global Data*! 

Mais cette tendance ne semble pas encore avoir touché Hong Kong. En 2015, la ville battait les records mondiaux de consommation de viande et de poisson, avec plus de 140 kg consommés par habitant par an**! 

En fait, Hong Kong peut même être considérée comme la « capitale des carnivores » et dépasse désormais les Etats-Unis depuis 2011. Les statistiques du Département de l'Agriculture des États-Unis ont montré que la consommation annuelle de bœuf de la population de Hong Kong est passée de 15 kg en 2007 à 32,3 kg en 2011, classant ainsi la ville dans le top 10 des marchés mondiaux. 

 

vegetarisme hong kong viande par personne

 

Si Hong Kong peut se targuer d’être le "paradis de la nourriture", pour les végétariens, c'est une tout autre histoire! Comment expliquer un tel phénomène et comment se nourrir si l’on est végétarien à Hong Kong? Ce petit guide de survie vous aidera sans doute.

Difficulté 1: Influence traditionnelle et malentendus

Hong Kong, au quotidien, est profondément influencée par la culture chinoise. L'ethnie cantonaise constituant 94% de la population locale, c’est donc la cuisine cantonaise qui est naturellement servie à la maison. En plus du porc, du bœuf et du poulet, les plats cantonais incorporent aussi quasi toutes les autres viandes mangeables possibles et imaginables, ce qui peut parfois paraître choquant pour les autres cultures, notamment lorsqu’on pense à certains mets populaires de la région tels que les abats, les pieds de poulet, les langues de canard, les cuisses de grenouille ou encore les tortues et les serpents... 

Nous trouvons rarement un plat sans viande, même pour les plats de légumes. Les sauces et les ingrédients séchés à base d’huîtres ou de crevettes sont très utilisés pour relever le goût de ceux-ci. La vieille soupe au feu (lou fo tong / 老火湯), un bouillon préparé en faisant mijoter de la viande et d'autres ingrédients à feu doux pendant plusieurs heures, trouve également une place primordiale dans la cuisine cantonaise. Symbole de la chaleur familiale après une longue journée de travail, les Hongkongais perpétuent la tradition et obligent ainsi les membres végétariens d’une famille, s’il en est, à renoncer à leurs principes s’ils ne veulent pas heurter les susceptibilités de celui ou celle qui était au fourneau.

La viande est donc partout et il est difficile à Hong Kong de se déclarer totalement végétarien. Au mieux, on peut prétendre devenir flexitarien, c’est à dire adopter une pratique alimentaire végétarienne flexible tant la viande semble incontournable.

Au-delà de la tradition, la viande est encore associée à la bonne santé, à tel point que beaucoup de gens pensent encore qu'un plat sans viande n’est ni nourrissant, ni revigorant, ni roboratif. Et ce même si de nombreux livres de nutritionnistes et de médecins ont montré que les végétariens pouvaient vivre sainement, le végétarisme est loin d’être devenu une culture dominante.

Difficulté 2: Sensibilisation insuffisante

On s’aperçoit, en comparaison avec la situation en Europe, que la conscience du végétarisme à Hong Kong reste relativement faible. Les produits végétariens ne bénéficient d’aucune visibilité dans les supermarchés locaux. Au contraire, les consommateurs français par exemple peuvent trouver facilement un rayon d'alimentation végétarienne offrant une variété de choix à un prix bon marché dans leurs Carrefour ou Monoprix du coin. On peut y trouver des produits végétariens en forme de steaks, de nuggets, de saucissons etc. qui attirent non seulement les végétariens mais aussi les autres types de consommateurs qui voudraient essayer. À Hong Kong, on peut certes se procurer des produits végétariens dans des magasins spécifiques, tels que Green Common ou Batata Greens, cependant trouver des produits végétariens à Wellcome ou ParknShop s’avère être une tâche plus difficile...

 

supermarché produit végétarien

 

Par ailleurs, le moteur de recherche de restaurants Openrice dénombre seulement 350 restaurants végétariens sur plus de 10.000 restaurants que compte Hong Kong. Mais, sans parler de restaurants purement végétariens, combien d’autres offrent des plats végétariens?

En Europe, même les McDonald's en proposent! C’est le cas pour la Croatie, l'Autriche et même les Mcdo français proposent des menus végétariens durant l’été. Pour être totalement juste, cette chaîne de fastfood sert des menus végétariens à Hong Kong, mais une fois par an pendant le festival des petits pains à Cheung Chau! Cela est loin de pouvoir motiver ou sensibiliser les Hongkongais sur cette question...

 

mc donalds menu vegetarien

Naissance d’une conscience verte?

La société se transforme toutefois lentement et la culture végétarienne commence à faire son chemin, notamment parmi les jeunes. L’Université de Hong Kong ne s'est pas trompée en implantant sur son campus en 2012 le Bijas Vegetarian Restaurant, le premier restaurant végétarien de l'histoire parmi toutes les universités hongkongaises. Le restaurant propose un buffet végétarien, où les clients payent au poids. Le restaurant ne se préoccupe pas seulement de la protection de l'environnement, mais assume également ses responsabilités sociales en embauchant des personnes handicapées.

Par ailleurs, l’Université chinoise de Hong Kong vient de lancer le premier cours sur le végétarisme, nommé "Future of Food: Plant-based Living" au début de cette rentrée universitaire. Le cours enseigne aux étudiants à cuisiner des plats végétariens et à réfléchir sur leurs habitudes alimentaires pour maîtriser les tendances futures en matière d'alimentation. Il ne s’agit certes pas encore d’un effet de masse, mais petit à petit, cette pratique alimentaire sort de son cloisonnement 

Conseils pratiques: où mieux manger ?

Il n’est pas aisé de manger dehors si l'on ne mange pas de viande. Voici quelques conseils pour rendre votre vie végétarienne moins pénible.

Il est possible de trouver des plats végétariens dans les restaurants locaux Cha Chaan Teng, en expliquant vos demandes aux serveurs ... De plus, de nombreux restaurants rapides, comme Fairwood, proposent maintenant une ou deux options végétariennes, assez régulièrement parfois du lundi au vendredi ou parfois seulement le midi. La plupart des restaurants occidentaux offrent aussi au moins quelques plats pour les végétariens sur leur menu. Cependant, faites attention aux restaurants japonais, qui ne répondent pas toujours spécifiquement aux besoins des végétariens. Il existe de temps en temps une option végétarienne, par exemple les sushis aux œufs cuits (Tamagoyaki) mais dans l’ensemble, c’est plutôt rare. Attention aussi aux restaurants de nouilles qui utilisent généralement une base de soupe aux os de porc. Végétariens s’abstenir donc! Mieux vaut, en règle générale, vérifier le menu avant de s’installer! 

 

chef preparation de legumes

 

Il me semble que les Hongkongais réduisent drastiquement leur consommation de viande! Si Hong Kong veut mériter son titre de "paradis de la nourriture", il est urgent de promouvoir le végétarisme et d'éduquer le public à ses bienfaits tant sur le plan individuel que pour la planète.

 

auteurs pour lycée français international

 

* Top Trends in Prepared Foods in 2017, une étude de GlobalData
** Etude de Euromonitor International en 2014

 

Nous vous recommandons

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Bauhinia jeu 31/01/2019 - 14:10

Ravie d'apprendre les efforts des universités à HK en ce domaine. En effet, la société en général n'a pas encore bien pris conscience des problèmes de bien-être animal et écologiques liés à la production de viande. Mais il faut avouer que c'est seulement récemment que l'on a commencé à prendre au sérieux ces questions dans la presse en France et en Belgique. Par ailleurs, je vous trouve un peu sévère quant à la présence de restaurants végétariens à HK. Il y en a beaucoup, et de bien meilleurs, comparé à d'autres villes comme Bruxelles ou Paris, où il y en a fort peu (et où dans les restos ordinaires il faut se contenter d'un plat de légumes vapeur ou de l'inévitable lasagne aux légumes). Quand je passe 15 jours à HK je n'ai pas le temps de me rendre dans tous les restos végé...Il suffit de faire quelques recherches sur internet pour les trouver.

Répondre

Que faire à Hong Kong ?

FESTIVAL

Lin Hwai-min, le magicien de la Porte des Nuages

Le Hong Kong Art Festival présente une rétrospective du plus grand chorégraphe d’Asie, le taïwanais Lin Hwai-min, fondateur et directeur artistique d'une troupe devenue mythique dans le monde