Mardi 28 septembre 2021
TEST: 2261

MTR Hong Kong: la ligne rouge, une ligne d'histoire

Par Karine Yoakim Pasquier | Publié le 04/02/2021 à 11:55 | Mis à jour le 04/02/2021 à 11:55
Photo : La ligne rouge, une ligne pleine d'histoire
MTR ligne rouge hong kong

La ligne rouge cache de nombreux bâtiments et joyaux historiques qui vous permettront de mieux comprendre Hong Kong. Que vous vous arrêtiez à Mongkok, à Tsim Sha Tsui ou à Lai Chi Kok, attendez-vous à être surpris et à découvrir des vestiges du passé.

La ligne rouge, alias Tsuen Wan Line, est l'une des onze lignes du réseau de métro de Hong Kong. Composée de 16 stations, elle permettra à ses voyageurs de naviguer entre Central et Tsuen Wan, dans les nouveaux territoires.

Si le trajet dure en tout et pour tout 35 minutes, il vous permettra de passer d’un monde à l’autre: des rues lisses et bétonnées de Central, aux marchés grouillants de Sham Shui Po, sans oublier de plonger dans la nature verdoyante des alentours de Tsuen Wan!

Mais que faire sur cette ligne, et qu’y voir? Voici les points essentiels à ne pas manquer en remontant cette ligne.

Central

Il n’est certainement pas nécessaire de vous présenter Central, mythique quartier des affaires, où banquiers en costumes côtoient quotidiennement les vendeurs de tampons, sur la ruelle face à la sortie D2 du métro, ou les vendeurs de journaux, assis le long des rues.

A Central, c’est aux plus jeunes heures de l’ère coloniale que nous replongeons. Entre le bâtiment du Legislative Council, datant de 1912, la cathédrale St John, qui depuis 1847, est la doyenne des églises anglicanes en Asie, ou le musée du thé, datant de 1845, situé dans le Hong Kong parc, ancienne demeure de Georges Charles d’Aguilar… les amateurs d’histoire auront de quoi se faire plaisir.

 

MTR tsuen wan line hong kong
Le Hong Kong Museum of Tea Ware, situé dans le Hong Kong Park - Photo@WikimediaCommons

 

Tsim Sha Tsui

Tsim Sha Tsui, alias TST pour les pressés, est un quartier dont l’histoire remonte à loin. Avant que Kowloon ne soit cédé à l'Empire britannique en 1860, on y trouvait plusieurs villages, le long de la baie, ainsi qu’un port spécialisé dans le commerce des arbres à encens, qui donna le surnom à Hong Kong de Port aux Parfums.

Pour replonger dans le Tsim Sha Tsui d’antan, allez voir la tour de l’horloge de l’ancienne gare, située proche de l’embarcadère du Star Ferry. Au passage, jetez un œil au célèbre Peninsula Hotel, construit en 1928, en face de la gare.

Puis, longez le front de mer jusqu’à la tour de Signal Hill, construite dans le style édouardien en 1907 au sommet d’une colline. L’édifice, originellement construite pour signaler l’heure aux marins et au public, a cessé ses activités en 1933, et est devenue un monument  déclaré en 2015. Via un escalier en colimaçon, glissez-vous à l’intérieur pour observer la vue.

 

Hong Kong MTR Tsuen Wan line
Image d'archives

 

Jordan 

A Jordan, faites un saut dans deux bâtiments classés comme sites historiques. Tout d’abord, observez la Former Kowloon British School, la plus ancienne école construite pour les étrangers à Hong Kong, dont l’édifice, de style victorien, vous donnera l’impression de vous balader à Londres. Vous pourrez toutefois observer quelques spécificités uniques à Hong Kong telles que la véranda, les hauts plafonds et le toit en pente, construits pour s’adapter à la météo sud-est asiatique.

 

Hong Kong Tsuen Wan Line
La Former Kowloon British School - Photo@Wikimedia Commons

 

Puis, marchez jusqu’à l’église St Andrew, dont le bâtiment est réalisé en style gothique typique, avec ses briques rouges, sa forme en croix et son clocher, avant de continuer votre route vers Yau Mai Tei.

Yau Mai Tei

A Yau Mai Tei, outre l’ambiance générale, ainsi que la rue spécialisée dans le matériel de cuisine, arrêtez-vous dans le temple de Tin Hau, érigé en 1864, face à la mer.

A l’origine, cet ensemble de temples est composé de cinq éléments: Kwun Yum, dédié au boddhisattva Guanyin, Shing Wong, dédié au dieu de la ville, celui de Tin Hau, le plus ancien, le temple de Shea Tan, construit en 1878 et dédié au dieu She Kung, ainsi que le dernier, nommé Hsu Yuen.

 

MTR Hong Kong Tsuen Wan line
Photo@Wikimedia Commons

 

Si aujourd’hui la ville l’encercle désormais, vous apprécierez son calme et l’ambiance unique dans le petit parc lui faisant face.

Mongkok

Les amateurs de bâtiments historiques apprécieront à Mongkok les constructions se trouvant entre le numéro 600 et 626, de la Shanghai Street et de la Lai Chi Kok Road, puisqu’ils s’agit d’anciens tong-lau, aujourd’hui enregistrés comme bâtiments historiques.

Pour les novices, les tong-lau sont un type de bâtiment construit de la fin du 19ème siècle aux années 1960, à Hong Kong, Taïwan et dans le sud de la Chine, avec des surfaces commerciales au rez-de-chaussée et des logements à l’étage. Initialement bas, ces immeubles ne dépassaient jamais les 3 ou 4 étages, étaient souvent décorés de balustrades, carrelages et petits balcons… et vous rappelleront très certainement certains films de Jackie Chan.

 

 

Prince Edward

A Prince Edward, arrêtez-vous près du bâtiment historique Lui Seng Chun, qui aujourd’hui abrite l’école de médecine chinoise de l'Université baptiste de Hong Kong. Rénové récemment, le bâtiment conserve encore aujourd’hui la plupart de ses éléments de construction et architecturaux d'origine, dont de belles vérandas, ses carrelages et de nombreux matériaux.

Achevée en 1931, la maison appartenait à Lui Leung, un homme d'affaires renommé, qui commerçait au rez-de-chaussée et vivait dans les étages avec sa famille. Le bâtiment est devenu vacant dans les années 1970, puis, en 2003, la famille Lui a décidé de faire don du bâtiment au gouvernement de Hong Kong.

 

MTR Hong Kong Tsuen Wan Line
Photo@Wikimedia Commons

 

Sham Shui Po

Au cœur de Sham Shui Po, allez observer le temple Sam Tai Tsz. Sa particularité est qu’il s’agit du seul lieu à Hong Kong où l’on peut vénérer le dieu Na Cha, représenté avec un visage repoussant, revêtu d'une armure antique, armé d’une lance et chevauchant un dragon. 

Erigé en remerciement pour avoir dissipé une épidémie de peste dans la région, en 1894, il jouxte le Pak Tai Temple.

 

Hong Kong MTR Tsuen Wan Line
Photo personnelle

 

Cheung Cha Wan 

A deux pas de la sortie de métro de Cheung Cha Wan, allez jeter un œil au Lei Cheng Uk Han Tomb Museum, un tombeau construit sous la dynastie des Han de l'Est (25-220 après JC) et déclaré monument classé en 1988.

Agrémenté d’une salle d'exposition, vous pourrez admirer la tombe, mais également de nombreuses poteries et bronzes qui s’y trouvaient. 

 

MTR Hong Kong Tsuen wan line
Photo@Wikimedia Commons

 

Lai Chi Kok

Lai Chi Kok, dont le nom signifie le coin des litchis en cantonais, héberge un ancien hôpital, aujourd'hui nommé Jao Tsung I Academy, situé au 800 Castle Peak Road, qui trône désormais sur la liste des bâtiments historiques de grade III, depuis 2010.

Ouvert au 19ème siècle, l’hôpital fut utilisé comme dortoir par les ouvriers de la Chambre des Mines, avant d’être transformé, en 1912, en caserne par l'armée britannique, puis en camp d'internement en 1924. Le camp a ensuite été fermé jusqu'à l'établissement de la prison de Stanley en 1937. Il fut alors transformé en hôpital pour maladies infectieuses, destiné à soigner les patients atteints de variole, puis de lèpre, avant de terminer sa carrière en tant qu’hôpital psychiatrique.

 

 

Aujourd’hui, faisant partie intégrante du paysage culturel hongkongais, il abrite  un jardin, accessible hors temps de pandémie, une galerie et une auberge de 85 chambres… 

Mei Foo

Aux abords de Mei Foo, baladez-vous dans le Lingnan Garden, un jardin ouvert en 2000, construit dans le style classique de Lingnan. Occupant une superficie de 12'500 mètres carrés, le jardin est divisé en dix sites pittoresques, agrémentés d'étangs.

Les ornements du jardin comprennent des sculptures, des décorations, des boiseries et des pierres esthétiques, ainsi que des citations de grands maîtres de Canton.

 

MTR Tsuen Wan line
Photo@Wikimedia Commons

 

Si vous êtes dans le coin, n’oubliez pas d'aller marcher pieds nus sur la Healthy Pebble Path Zone, un chemin jonché de galets, où vous pourrez stimuler votre circulation sanguine.

Tsuen Wan

Pour terminer le voyage, faites le plein de sérénité, à Tsuen Wan, en allant vous recueillir dans le temple de Tung Po Tor et au Western Monastery.

Le premier, fondé en 1932, est l’un des plus vieux monastères du district et contient de vieilles reliques, une gigantesque statue de Bouddha et un ancien chaudron, qui est l’une des rares reliques bouddhistes à Hong Kong.

 

MTR Tsuen Wan Line
Le Western Monastery - Photo@Wikimedia Commons

 

Le monastère, quant à lui, est assez récent puisqu’il fut fondé dans les années 70 par la Hong Kong Buddhi Siksa Society. Conçu sur le modèle d’un palais chinois traditionnel, avec ses toits de tuiles jaunes, il est niché au cœur des montagnes et vous plongera dans un havre de paix. Les moines chantant des mantras ajoutent également à l'atmosphère zen des environs.

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook et Instagram

 

Nous vous recommandons
Karine Yoakim-Pasquier

Karine Yoakim Pasquier

Karine est Suisse francophone vivant depuis peu à Hong Kong. Elle tient un blog intitulé hotfonduepot.com, enseigne le français, vient de terminer son premier roman. Elle est Rédactrice en Chef du Petit Journal
0 Commentaire (s) Réagir

Que faire à Hong Kong ?

PUBLIREPORTAGE

Théophile Hancké : après l’EDHEC, une brillante carrière en perspective

Après avoir terminé sa scolarité au Lycée Français International de Hong Kong par une mention très bien au baccalauréat, Théophile Hancké intègre l’EDHEC International BBA, dont il sort major de sa…