Lundi 27 septembre 2021
TEST: 2261

MTR Hong Kong: la ligne bleue, cette méconnue

Par Karine Yoakim Pasquier | Publié le 12/01/2021 à 15:00 | Mis à jour le 12/01/2021 à 15:00
Photo : Partez à la découverte des stations de métro de la ville - Photo@nyoakim - Instagram
MTR ligne bleue hong kong

Découvrez avec nous les méandres des diverses stations de métro de la ville. Pour lancer cette série d’articles, nous ferons aujourd’hui un focus particulier sur les curiosités des arrêts de la Island Line, qui vous mène chaque jour de Kennedy Town à Chai Wan et inversement.

Pour lancer cette année 2021 en beauté, Lepetitjournal.com vous présente une nouvelle série d’articles qui vous permettra de découvrir ou redécouvrir les diverses stations de métro de la ville.

Que vous remontiez la ligne bleue, la rouge, la verte ou la magenta, chaque station recèle des secrets, de bonnes adresses, des endroits insolites que vous ne connaissez pas encore. Chaque mois, partez donc avec nous le long d’une ligne de métro spécifique et découvrez ce qu’il se cache dans les méandres du MTR!

Pour commencer ce mois de janvier en douceur, nous ne nous éloignerons pas beaucoup et commencerons par arpenter la ligne bleue, celle de l’île, appelée en anglais Island line.

 

MTR ligne bleue hong kong
La Island Line, cette ligne qui va de Kennedy Town à Chai Wan - Photo@MTR

 

La ligne bleue, une ligne qui fête ses 36 bougies

C’est en 1980 que le gouvernement autorise la construction des 13 kilomètres et des poussières de la ligne bleue. 5 ans plus tard, la ligne sort de terre… ou sort sous terre plus précisément et relie dans un premier temps Admiralty à Chai Wan. Peu à peu, elle s’étend à Central, Sheung Wan, jusqu’en 2014 avec l’ouverture de la station de Kennedy Town. Actuellement, la ligne est composée de dix-sept stations qui jalonnent le côté nord de l’île principale de Hong Kong.

Construite très profondément, la ligne est majoritairement souterraine, avant de ressortir entre Shau Kei Wan, Heng Fa Chuen et Chai Wan.  

Chai Wan, la discrète

Pour commencer ce voyage, nous nous pencherons donc sur les deux extrémités de la ligne, avec Chai Wan, la discrète, et Kennedy Town, la hipster.

Chai Wan, dont le nom cantonais signifie la baie du feu de forêt, est aujourd’hui une zone plutôt résidentielle et industrielle. Néanmoins, la zone était composée autrefois de six villages: Dai Ping Village, Law Uk, Luk Uk, Nam Uk, Sai Village et Sing Uk. Si aujourd’hui ils ne sont plus visibles, vous pourrez toujours observer une maison traditionnelle hakka en parfait état, ayant appartenu au 18ème siècle, à la famille Law, située à quelques mètres du métro et transformée aujourd’hui en petit musée: le Law Uk Folk Museum.

Les amateurs de sensations fortes, ou d’histoires tragiques pourront également venir y observer les divers cimetières se trouvant sur le Mount Collinson, qu’il s’agisse de cimetières chinois, catholiques, musulmans, bouddhistes ou encore du célèbre Sai Wan War Cemetery, un cimetière militaire, construit en 1946, créé pour commémorer les soldats de la garnison de Hong Kong ayant péri pendant la Première et la Seconde Guerre mondiale.

Au passage, n’oubliez pas de vous perdre dans le Chai Wan Park, une zone verte occupant environ sept hectares, et dans laquelle vous pourrez observer du tai chi, de la danse de groupe ou encore divers sports pratiqués en plein air par les habitants.

 

 

Pour avoir un joli point de vue sur les montagnes et la végétation, montez vers le Chai Wan Ghost Bridge, un pont en pierre ayant la réputation d’être hanté par les soldats japonais morts pendant la guerre…

Kennedy Town, la hipster

A l’autre bout de la ville, Kennedy Town a un autre visage. Nommée ainsi selon Arthur Edward Kennedy, le septième gouverneur de Hong Kong, la zone fut autrefois la section ouest de ce qu’on appelait Victoria City, la capitale historique de Hong Kong pendant la colonisation anglaise. Les curieux pourront encore y trouver, sur la rue Sai Ning, près du Kennedy Town Temporary Recreation Ground, l’une des sept stèles en pierre datant de 1903 cachées dans Hong Kong sur laquelle ils pourront lire: City Boundary 1903.

Si la zone s’est peu à peu gentrifiée… remplaçant les immeubles d’époque par des tours, des cafés pour bruncher et des salons de toilettes pour chiens, quelques bâtiments historiques sont encore visibles. Parmi ceux-ci, nous citerons le Lo Pan Temple, les stations de pompage Elliot Pumping Station & Filters Senior Staff Quarters,  Workmen's Quarters et Treatment Works Building… ou l’ancienne caserne située au numéro 12 de la Belcher's Street.

 

mtr ligne bleue hong kong
Le joli ponton de la Sai Wan Swimming Shed - Photo@Wikimedia commons

 

Les amateurs de photographies pourront également marcher jusqu’au Sai Wan Swimming Shed , un ponton photogénique où les influenceurs aiment faire la queue pour prendre un joli cliché. La plate-forme, qui, dans les années 60, permettait aux baigneurs de plonger dans la baie, est idéale pour regarder les couchers de soleil.

Les stations insolites

Mais, en plus de ses extrémités, plusieurs pépites et curiosités sont à observer à même les stations de la ligne bleue. Si la balade vous tente, faites donc un stop à:

  • La station de HKU, qui est la plus profonde de la ligne… Vous pourrez notamment le voir en remontant vers ses nombreuses sorties, avec l’impression de vous trouver dans la ville du film La cité de l’ombre ;
  • Sai Yin Pun, pour observer la fresque Inside, Outside, réalisée par l’artiste Louise Soloway Chan, et se situant vers les sorties B1 et B2 de la station ;
  • Central où, dès les portes du métro franchies, vous pourrez observer une œuvre intitulée Home With a View, de Lucia NY Cheung. Si on a l’habitude d’observer cette fresque de loin, en vous approchant, vous vous rendrez compte que chaque pièce peut être observée individuellement, dévoilant ainsi les diverses facettes de la ville ;
  • Wanchai, pour observer dans la station le projet photographique This is Wan Chai, réalisé entre l’artiste Jevan Chowdhury et le Hong Kong Ballet.
  • Fortress Hill, avec sa mosaïque murale Recreation of Being, de l’artiste Zhao Hai-Tien, se trouvant à la sortie B
  • North Point, avec la peinture I love North Point, North Point is my home, réalisée par Tao Ho avec l’aide d’un groupe d’enfants.
  • Ou encore à Taikoo, la sculpture suspendue The Artifical Garden Rock #71, de l’artiste chinois Zhang Wang

 

MTR ligne bleue hong kong
La fresque Inside, Outside, dans la station de Sai Yin Pun - Photo@Wikimedia commons

 

Dans les semaines à venir, nous vous présenterons d’autres facettes de cette ligne, prise tous les jours par des milliers de voyageurs.

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook et Instagram

 

Nous vous recommandons
Karine Yoakim-Pasquier

Karine Yoakim Pasquier

Karine est Suisse francophone vivant depuis peu à Hong Kong. Elle tient un blog intitulé hotfonduepot.com, enseigne le français, vient de terminer son premier roman. Elle est Rédactrice en Chef du Petit Journal
0 Commentaire (s) Réagir

Que faire à Hong Kong ?

PUBLIREPORTAGE

Théophile Hancké : après l’EDHEC, une brillante carrière en perspective

Après avoir terminé sa scolarité au Lycée Français International de Hong Kong par une mention très bien au baccalauréat, Théophile Hancké intègre l’EDHEC International BBA, dont il sort major de sa…