Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Karine, Laurence et Lorena : "une aventure pour enfants pour l'année du lapin"

laurence karine et lorena livre jeunesse hong konglaurence karine et lorena livre jeunesse hong kong
Écrit par Didier Pujol
Publié le 8 janvier 2023, mis à jour le 9 janvier 2023

Karine Yoakim-Pasquier, Laurence Thiel et Lorena Chan viennent de réaliser ensemble un ouvrage de jeunesse unique en son genre à Hong Kong. Elles nous expliquent comment est née cette initiative dont le héros est, ça tombe bien cette année, un lapin.

"J'ai créé des peluches en lien avec l'horoscope chinois"

Pourriez-vous nous en dire plus sur ce projet ?

Laurence : J’ai créé la marque Ô Fil de Lau il y a bientôt 2 ans, d’abord à Shanghai puis à Hong Kong. Le but de cette marque est de proposer aux enfants des jouets qui leur permettent d’exercer leur imagination. Les premiers produits qui ont été lancés sont des peluches faites en crochet : l’idée est que les enfants puissent les utiliser comme des personnages, les mettent en scène et inventent ainsi leurs propres histoires. La première collection est composée des animaux du zodiaque chinois, chaque enfant peut donc trouver l’animal qui le représente. Et puis j’ai eu envie de proposer aussi des histoires dont les héros sont ces animaux, des histoires qui racontent la Chine et sa culture.

Lorena: Ce projet est le « bébé » de Laurence. Ses peluches sont adorables et parfaites pour que les enfants jouent avec. Dans le livre sur lequel nous avons travaillé, chaque petit personnage a sa propre histoire, mêlant culture, aventures et illustrations ! 

Karine : Laurence voulait donner vie à chacune de ses peluches. C’est comme ça qu’elle m’a parlé du projet lorsque nous nous sommes rencontrées. Au-delà de simples jouets ou de simples livres, c’est donc tout un univers en trois dimensions que nous avons créé toutes les trois.  

 

peluches horoscope chinois

Une collaboration entre femmes, toute en douceur

Comment s’est passée votre collaboration ?

Laurence : Notre collaboration a été un véritable plaisir ! J’ai eu beaucoup de chance de rencontrer Karine et Lorena. Elles ont tout de suite compris l’essence du projet, l’ont fait leur et y ont mis tout leur cœur, au point qu’elles l’ont fait grandir. Nous nous sommes très bien entendues, nous nous sommes fait confiance. Je dois bien avouer que le résultat obtenu est bien au-delà de ce que j’imaginais !

Lorena : Harmonieusement. Notre collaboration a été très simple et s’est faite tout en douceur. L’une des choses qui m’a marquée, c’est le grand respect et la confiance que chacune a mis dans l’autre, qu’il s’agisse de nos avis et de nos connaissances respectives ! Je n’ai jamais eu l’impression qu’il n’était pas possible de parler de quelque chose… Chacune y a vraiment mis du sien pour construire une histoire significative pour les enfants et leurs familles. Il n’y a pas d’histoire d’ego, juste de la confiance ! 

Karine : Nous étions complémentaires et c’était très agréable. Laurence a tout de suite accueilli mon imagination avec bienveillance et enthousiasme et Lorena nous a apporté tout un univers avec ses dessins. C’est un trio gagnant, honnêtement. Cela fait désormais six mois que je travaille avec le sourire, tant ce projet me plaît et me rend fière. 

 

livre pitt le lapin

"La culture chinoise est au coeur de cette histoire"

Qu’est-ce que ce livre signifie pour vous ? Pourquoi avez-vous décidé de lui donner vie ? 

Laurence : Ce premier livre représente un peu un rêve qui se réalise. J’avais l’idée de proposer des livres pour enfants depuis un moment, mais sans vraiment y croire. Et puis finalement, tout est allé très vite parce que j’ai rencontré les bonnes personnes. Je ne réalise pas encore complètement d’ailleurs.

Lorena : Cet album est une lettre d’amour à mon enfant ! En devenant mère, j’ai réalisé à quel point le fait d’être de deux cultures différentes (hongkongaise et canadienne) me donnait l’impression de n’appartenir ni à l’une ni à l’autre. Mais je voudrais que mon enfant ait la possibilité d’explorer ces deux cultures et ces deux histoires. Quand Laurence et Karine m’ont contactée et m’ont proposé d’illustrer une histoire de culture chinoise, j’ai sauté sur cette opportunité. Cela m’a permis de montrer l’une de mes facettes à mon enfant. Ce livre en est l’expression — différentes langues, des illustrations basées sur le style de la peinture traditionnelle chinoise et une histoire pleine de repères culturels et de folklore — un beau mélange de beaucoup de choses. 

Karine : C’est mon enseignant de cantonais qui m’a initié à la richesse de la culture chinoise : son folklore, ses mythes et ses contes… et c’est quelque chose que j’ai adoré dès la première seconde où je suis arrivée à Hong Kong. Mais je trouve que cette richesse est peu présente dans les livres qu’on trouve en Europe. Si on connaît davantage le Japon par les mangas par exemple, Hong Kong et la Chine restent méconnues.  

"La bonne nouvelle est que les enfants continuent d'aimer la lecture"

Pensez-vous que l’offre littéraire pour enfants a changé avec les années et pourquoi ?

Laurence : L’offre de livres pour enfants s’est considérablement élargie, au point qu’il est parfois difficile de trouver ce que l’on cherche. Mais je crois que le principal changement est que, avec nos modes de vie toujours plus frénétiques, nous, parents, prenons de moins en moins de temps pour faire la lecture à nos enfants. Or il est primordial de donner le goût des livres aux enfants, et ce dès le plus jeune âge. Les livres sont une mine de savoir, un formidable moyen d’apprentissage des langues et des cultures, mais aussi une opportunité de s’évader, d’aller voir ailleurs tout en restant chez soi, de partager. Personnellement, je fais la lecture à mes enfants tous les soirs, et c’est le meilleur moment de la journée !

Lorena: Si les livres en eux-mêmes n’ont pas changé, c’est l’approche parentale qui est différente. Les parents — et notamment les parents hongkongais — sont davantage concentrés sur le matériel éducatif plutôt que la lecture en tant que plaisir. Néanmoins, il y a toujours un grand nombre de livres amusants et plaisants qui sont publiés chaque jour. Il y a aussi de plus en plus de contenu bilingue. 

Karine : La littérature s’adapte à son époque. On n’appréciera pas les mêmes choses en 2022 qu’en 1950, c’est évident. Mais l’offre jeunesse est magnifique et un tour dans une librairie vous permettra de découvrir de vraies pépites. De plus, on entend souvent que « les enfants ne lisent plus ». Je trouve que ce n’est pas vrai. Les bibliothèques scolaires sont pleines et les enfants adorent toujours lire. Il faut juste leur laisser un peu de place dans leurs agendas pour qu’ils aient le temps de lire pour le plaisir. 

 

laurence et peluches

"Un voyage en Chine en compagnie de Pitt le lapin"

Pourquoi nous recommanderiez-vous votre ouvrage ? 

Laurence : Parce qu’il est très bien écrit, l’histoire a du sens et aborde le thème des relations interfamiliales, important pour les enfants. Parce que les illustrations sont magnifiques et que les enfants ne s’en lasseront pas. Parce qu’il donne l’opportunité aux parents d’éveiller leurs enfants aux différences culturelles et d’ouvrir leur regard sur le monde. Parce que je l’ai testé sur mes enfants et qu’ils l’adorent !

Lorena: Pour sa lecture amusante et ses belles illustrations ! Si vous recherchez une histoire qui emmène vos enfants dans une aventure, avec des méchants et des éléments de la vraie vie, n’hésitez pas. Avec pour toile de fond la région de Guilin, nous suivons Pitt qui en découvrira plus sur le lapin sur la lune et les paysages du Guanxi. Je le recommande chaudement. 

Karine : C’est difficile d’être objective, puisque j’en suis l’auteur. Mais je crois que la force de ce petit album — au-delà de son histoire rigolote et poétique — est de faire découvrir divers aspects de la culture chinoise à ses lecteurs : la fête de la mi-automne, Guilin et ses pics karstiques, la légende du lapin de Jade, etc. C’est une manière ludique de voyager sans quitter son lit ou son canapé… et les bras de ses parents. 

Un ouvrage disponible en français, en anglais et en mandarin

Le résumé de l’ouvrage : 

« C’est trop injuste! Personne ne mange de gâteau en mon honneur. », se dit Pitt le lapin alors que toute la ville s’apprête à rendre hommage à sa sœur Jade lors du festival de la mi-automne. 

Mais alors que Pitt boude près de la rivière, il se fait emporter par le courant. Il est emporté jusqu’à Guilin, une ville magnifique… mais qui est terrassée par un effrayant ennemi. Et si c’était l’occasion de gagner l’admiration de Papa et de Maman ?

Cet album présente différents aspects de la culture chinoise : la fête de la mi-automne, la légende du lapin de Jade, Guilin et ses montagnes aux formes mystérieuses, la colline de la trompe d’éléphant et les rizières en terrasses de Longsheng . 

Un dossier pédagogique accompagnera l’album. 

L’ouvrage est disponible en français, anglais ou chinois simplifié. 

 

Ô FIL DE LAU: Destinée aux jeunes enfants, la marque Ô Fil de Lau développe des peluches qui deviennent ensuite les héros de leurs livres préférés. La première collection, les animaux du zodiaque, représente la Chine et sa culture. La marque intègre également une dimension socio-éco-responsable. Les peluches sont entièrement fabriquées à la main par des femmes chinoises qui peuvent ainsi participer aux revenus de leur foyer tout en s’occupant de leurs enfants puisqu’elles travaillent de chez elles.

L’AUTRICE: De nationalité suisse, Karine Yoakim-Pasquier vit à Hong Kong depuis 2018. Amoureuse de l’écriture et des voyages, elle compose de la poésie, écrit des pièces de théâtres pour enfants, anime un club d’écrivains et écrit des romans. À la poursuite du dragon est son premier roman jeunesse, paru en 2022, suivi par un deuxième tome en 2023. Elle publie aussi un roman pour adultes, Oublier Gabriel, paru aux éditions Torticolis et Frères.

L’ILLUSTRATRICE: Lorena Chan (陳樂樂) est une illustratrice et une «brand strategist». Passionnée de nature, elle aime narrer des histoires liées à l’humain, à l’aide du design et d’images. Elle adore en apprendre davantage sur les entreprises avec lesquelles elle travaille pour les aider à créer leurs identités visuelles tout en développant son autre passion, : dessiner des illustrations pour enfants. Après avoir grandi au Canada, elle vit maintenant à Hong Kong avec sa famille et ses deux chats. 

 

Evénements : Vernissage le vendredi 13 janvier à 17h à la librairie Parenthèses

Présentation et lectures le dimanche 15 janvier au marché de Discovery Bay

Plus d’infos sur : www.ofildelau.com 

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024