Lundi 24 septembre 2018
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Un sommet de la mode durable et responsable

Par Stéphanie Stiernon | Publié le 12/09/2018 à 14:30 | Mis à jour le 12/09/2018 à 15:33
Fashion summit hong kong textile vêtements développement durable

Le sommet de la mode 2018 s’est tenu à Hong Kong avec comme thème majeur l’économie circulaire. C’est la plus grande conférence d’Asie organisée au sujet de la mode "durable et responsable".

Après le sommet de Copenhague en mai 2018, les acteurs de l’industrie se sont une nouvelle fois rassemblés pour apporter des solutions dans ce qu'ils qualifient de "changement révolutionnaire".
 

L’industrie textile est une des plus polluantes au monde. Les coûts sociaux et environnementaux sont énormes tout au long de la vie d’un vêtement. L’industrie rejette par exemple chaque année plus de gaz à effet de serre que les vols internationaux et le trafic maritime réunis. Et que dire de la quantité d’eau nécessaire à la fabrication d’un vêtement (elle peut aller jusqu’à 11.000 litres), des conditions de travail parfois misérables et des déchets textiles dont moins de 1% sont recyclés. (voir sur notre article Prêt-à-porter....de nouveau)

Le sommet, fondé par Create Hong Kong et organisé conjointement par sept organisations, s’est déroulé au Convention Centre les 6 et 7 septembre derniers.  L’objectif du sommet était de sensibiliser le public, grâce à des données factuelles, au rôle que l’industrie textile doit jouer en intégrant rapidement une économie circulaire. Un des slogans à Copenhague était "si nous changeons l'industrie de la mode, nous pouvons changer le monde." 

Le constat est donc simple: il faut impérativement rendre le secteur plus durable et responsable en éduquant la nouvelle génération à avoir un état d’esprit différent.

Une enquête mondiale avec de grandes différences culturelles

Comme pour Copenhague, un panel de discussions a été organisé autour de l’étude Fashion Pulse Report menée par HSBC sur la consommation durable dans la mode. L’enquête, auprès de plus de 5.000 consommateurs répartis dans 5 villes (Hong Kong, Shanghai, Londres, New York et Tokyo), évalue les gestes des consommateurs et les opportunités d'une mode plus durable.

Le panel a mentionné de grandes différences entre les zones géographiques. Le Japon gagne la 1ère place dans le recyclage des déchets. Pour la prise en charge par les consommateurs du surcoût lié à une consommation durable– qualité versus quantité - les avis diffèrent selon les classes sociales mais sont unanimes pour dire qu’ils ne sont pas prêts à le supporter seul. Les consommateurs attendent également un effort de l’industrie. Les résultats complets de l’enquête seront disponibles dans quelques mois. 

L’économie circulaire dans l’industrie de la mode 

L'économie circulaire qui vise à dépasser le modèle linéaire « extraire, fabriquer, consommer et jeter » a été longuement discuté. Dans la mode, cela se traduirait par une consommation responsable des ressources naturelles et des matières premières ainsi que la prévention de la production de déchets. 

 

fashion summit panel discussion economic circulaire

 

François Souchet a dû répondre à la question "L’économie circulaire est-elle durable pour l’industrie de la mode?". Il est Project Manager de l’initiative "Make fashion circular", lancée par la Fondation Ellen MacArthur, dont la mission est de promouvoir et d’accélérer la transition vers l’économie circulaire au sein des entreprises.

Sa réponse est sans équivoque "elle est une nécessité non pas pour la prospérité mais pour la survie du secteur qui se doit de changer radicalement de modus operandi. Il va s’ouvrir ainsi à de grandes opportunités économiques. Mais, pour y arriver, il faut une action conjointe de tous les acteurs, le business, les gouvernements, les innovateurs et les citoyens." 

Aux yeux des organisateurs, les 3 piliers pour rendre durable l'industrie sont:  

  • Des business models qui maintiennent le plus longtemps possible les vêtements dans le circuit, 
  • L'emploi de matériaux réutilisables et sûrs,
  • Des solutions qui transforment des vêtements de seconde main en nouveaux vêtements.

Des initiatives pour contrer le fléau des déchets textiles

Les déchets textiles sont dus principalement aux chutes de tissus lors de la production et à la fast fashion qui pousse le citoyen à la surconsommation. Les achats de vêtements ont augmenté de 60% ces 10 dernières années. Malgré ces chiffres, les marques brulent parfois leur stock d’invendus à la fin d’une saison. Mais elles adoptent de plus en plus des démarches durables mis en scène dans ce clip. 

 

Redress, une ONG basée à Hong Kong, co-organisatrice de l'évènement, travaille activement à la réduction des déchets textiles dans l’industrie de la mode. 

Face aux 340 tonnes de déchets textiles par jour à Hong Kong, Redress promeut des modèles innovants. Ses membres ont collecté plus de 5 tonnes de vêtements au printemps dernier. Après un tri minutieux, ils ont organisé un Pop Up Store en collaboration avec On The List. Une grande partie des vêtements a été distribué à des œuvres de charité et le reste stocké pour une future usine de recyclage textile à Hong Kong.

La nouvelle usine basée à Tai Po sera non seulement la première usine de recyclage de la ville mais aussi pionnière dans la réutilisation "upcycling" des déchets textiles (la réutilisation en améliorant plutôt que le recyclage). 

 

recyclage vêtements redress

 

Preuve que la question fait son chemin, le sommet a rassemblé plus de 1.000 participants, des intervenants de qualité autour de nombreuses thématiques, faisant de cette deuxième édition asiatique un succès.

 

Nous vous recommandons

Stéphanie Stiernon

Stéphanie Stiernon

Journaliste Freelance après 12 ans dans le secteur bancaire, au contact des entreprises et du commerce international. Passionnée par l’actualité générale, l’économie, la politique, Stéphanie est avide d’apprendre et désireuse de partager.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

TRANSPORT

Hong Kong ouvert à la grande vitesse

la nouvelle gare de Kowloon ouest a ouvert ses portes ce dimanche. Hong Kong est désormais relié au réseau express de Chine. Plus besoin d’aller à Shenzhen pour accéder à la grande vitesse.

Que faire à Hong Kong ?

TRADITIONS

Que faire pour le Mid-Autumn festival?

Nous vous souhaitons une joyeuse fête de la lune! Jung Chau Jit Faai Lok! Joyeuse fête de la lune. Hong Kong célèbre ce week-end cet fête de la mi-automne. Lanternes, mooncakes et danses des dragons d