Dimanche 20 septembre 2020
Édition Internationale
Édition Internationale

Expatriés : placez votre argent en SCPI jusqu’à 6% de rendement

Par Article Partenaire | Publié le 18/08/2020 à 17:30 | Mis à jour le 19/08/2020 à 15:32
scpi-2

Si s’expatrier est une formidable opportunité pour votre carrière, les perspectives sont moins reluisantes pour votre épargne. Les risques liés à la devise, les barrières de la langue ou le cadre juridique local peu lisible refroidissent la plupart des expatriés à investir leur argent dans leur pays d’expatriation. En ce sens, de nombreux expatriés considèrent l’investissement immobilier locatif en France, notamment l’achat de parts de SCPI de rendement. Les sociétés civiles de placement immobilier vous permettent de placer votre argent dans l’immobilier en profitant de rendements pouvant atteindre 6% net.

 

Investissement immobilier en SCPI : comment ça marche ? 

La Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) est un produit d’épargne adossé à l’immobilier et générateur de rendement. Les SCPI ont de quoi faire rougir les assurances vies en fonds en euros et les livrets bancaires, puisque leur rendement peut atteindre 6% net pour les meilleures SCPI. Ce dernier est reversé sur le compte bancaire de l’épargnant au prorata de son investissement, sous forme de loyers trimestriels.

Accessible à partir de quelques milliers d’euros, la SCPI de rendement vous permet de devenir copropriétaire d’un parc immobilier diversifié à l’échelle géographique et sectorielle. Les SCPI investissent dans les EHPAD, les entrepôts de logistique, les datas center et les bureaux, loués à des locataires solides et reconnus.

L’ensemble des démarches telles que la recherche des immeubles, la gestion locative et l’entretien sont déléguées à une société de gestion, agréée par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF). En cela, la SCPI de rendement est un placement idéal pour les expatriés qui du fait de l’éloignement géographique, ne peuvent pas assurer eux-mêmes ces tâches chronophages liées à l’immobilier.

C’est sans doute pour ses avantages incontestables que la SCPI compte aujourd’hui plus d’un million d’associés et représente une collecte annuelle d’environ 8 milliards d’euros.

 

Expatrié et SCPI : quelles astuces pour bien placer votre argent ?

Acheter des SCPI est un jeu d’enfant, à condition d’être accompagné par un professionnel de la SCPI pour ne pas commettre certaines erreurs. En effet, de mauvais choix peuvent transformer votre investissement en flop patrimonial. 

Les professionnels de La Centrale des SCPI nous ont partagé en exclusivité deux astuces pour bien placer votre argent en SCPI si vous êtes expatrié, tout en optimisant le rendement de votre investissement immobilier :

  1. Acheter des SCPI en démembrement pour limiter l’impact fiscal sur 5 à 10 ans

Le démembrement temporaire de propriété vous permet de souscrire aux SCPI en renonçant aux loyers pendant une période déterminée, généralement comprise entre 5 et 10 ans. En contrepartie, vous bénéficiez d’une décote sur le prix de part qui vous permettra d’acheter davantage de parts de SCPI et d’éviter toute fiscalité confiscatoire sur la durée du démembrement, y compris l’impôt sur le revenu, les prélèvements sociaux et l’impôt sur la fortune immobilière. Au terme du démembrement, vous retrouvez la pleine propriété de vos parts de SCPI et vous profitez d’un capital et d’une rente régulière plus importants.

“ Pour un investisseur en expatriation, acheter des SCPI en nue-propriété permet de se décharger des contraintes déclaratives en France, tout en optimisant la performance de son investissement. A la fin du démembrement, il peut conserver ses parts de SCPI pour profiter de revenus complémentaires ou les revendre pour encaisser une plus-value. ”nous confie Gabriela Kokova, manager à La Centrale des SCPI. 

 

  1. Acheter des SCPI européennes pour éviter les prélèvements sociaux

D’autre part, vous avez la possibilité de placer votre argent en SCPI Européennes. Cette typologie de SCPI investit en immobilier à l’échelle européenne, vous permettant de profiter de conditions fiscales avantageuses : une exonération totale des prélèvements sociaux français de 17,2%. Les SCPI Européennes vous permettent de choisir un placement d’épargne immobilier diversifié géographiquement tout en profitant de revenus faiblement fiscalisés. 

“ Parmi tous les expatriés qui nous appellent au 01.44.56.00.23, beaucoup privilégie les SCPI européennes afin de bénéficier de revenus optimisés fiscalement tout en diversifiant leur capital sur les pays en croissance de la zone euro. Expatrier son épargne a du bon ! ” s’exprime Theo Darroman, consultant à La Centrale des SCPI.

 

Investir en parts de SCPI : où passer à l’action lorsqu’on est expatrié ?

En tant qu’expatrié, votre profil exige une attention particulière sur les aspects juridiques et fiscaux ainsi qu’un processus de souscription aux parts de SCPI simple, idéalement 100% digitalisé. 

A ce titre, ne vous limitez pas à votre banquier qui malgré ses bons conseils, ne pourra vous satisfaire. Pour réussir votre investissement immobilier en parts de SCPI, il est recommandé de vous tourner vers un spécialiste du domaine. Le leader français La Centrale des SCPI (www.centraledesscpi.com), fort de son existence de près de 10 ans, semble cocher toutes les cases pour satisfaire un investisseur expatrié, notamment grâce à sa cellule dédiée aux expatriés qui délivre ses conseils indépendants à distances en visio-conférence et propose une souscription en ligne. 

La Centrale des SCPI regroupe toutes les SCPI du marché, soit environ 190 références, ce qui vous permet de diversifier aisément sur diverses stratégies d’investissement existantes comme les SCPI Santé, les SCPI E-commerce, les SCPI Alimentaires ou les SCPI Européennes.

Aussi, afin de bénéficier d’un suivi optimal depuis l’étranger, La Centrale des SCPI a développé un espace client gratuit et sécurisé ainsi qu’un agrégateur de SCPI vous permettant de visualiser l’évolution de votre investissement en SCPI en temps réel. 

Le département de conseil dédié aux expatriés de La Centrale des SCPI est à portée de clic gratuitement via la plateforme digitale www.centraledesscpi.com ou par téléphone au 01.44.56.00.23 pour vous aider à placer votre argent en SCPI.

 

“ Les Français expatriés à l'étranger peuvent désormais investir en immobilier locatif rapidement et simplement, grâce à La Centrale des SCPI et à ses outils digitaux, et ainsi ne plus rester prisonnier des placements peu rémunérateurs comme les assurances vies en fonds en euros ou les livrets A. Ils peuvent ainsi préparer leur retour en France ou leur retraite, en obtenant un complément de revenu durable et régulier. “indique Laurent Fages, consultant de La Centrale des SCPI.

 

Découvrez en vidéo comment placer votre argent en SCPI lorsque vous êtes expatrié :

cap

 

 

 

 

 

Avertissement
L'investissement dans une SCPI n'est pas garanti, tant du point de vue des dividendes perçus que de celui de la préservation du capital. Les SCPI dépendent en effet des fluctuations des marchés immobiliers. 
Avant toute décision d'achat de parts de SCPI, faites-vous conseiller par un professionnel afin d'être certain(e) que ce placement correspond à votre profil patrimonial. 
Enfin, comme tout investissement immobilier, tenez compte du fait que les SCPI sont des placements de long terme dont la durée de détention minimale ne saurait être inférieure à huit ans.

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Business

SKEMA ALUMNI

Maxime Parra, un parcours 100 % entrepreneur dans la finance

C’est durant ses études à SKEMA Business School que Maxime Parra, passionné de finance et de marketing, crée sa première entreprise, New Trading, qui marque le début d’une longue aventure entrepreneur

Expat & Politique

TRIBUNE - L'élection du président de la BID

Tribune de la députée des Français de l'étranger, Paula Forteza : Élection du président de la BID : La France et l'Europe doivent s'opposer fortement à la tentative de passage en force de Donald Trump