Etre expatrié et châtelain en France pour sauver son patrimoine

Par Damien Bouhours | Publié le 08/08/2022 à 18:00 | Mis à jour le 08/08/2022 à 18:00
Photo : Le château de la Mothe Chandeniers (photo : Armelle Pape Van Dyck)
Le château de la Mothe Chandeniers, avec ses co-châtelains

Vous rêvez de la vie de château mais vous n’en avez ni l’héritage familial ni les moyens ? Un programme lancé par une startup française permet de devenir co-châtelain et ainsi préserver un patrimoine français en danger.

 

Le château de la Mothe Chandeniers, dans la Vienne, est une ruine en pleine reconstruction. Dévasté par un incendie en 1932, ce château investi par la nature et au design si romantique, a retrouvé une seconde jeunesse grâce à des milliers de passionnés du monde entier à qui appartiennent aujourd’hui cette pépite du patrimoine français.

 

chateau de la mother chandeniers
crédit photo : Armelle Pape Van Dyck

 

Devenir châtelain pour 79 euros

L’aventure commence en octobre 2017 avec la startup Dartagnans, leader du financement innovant dédié à la préservation et au développement économique du patrimoine culturel. L’idée est simple : sauver un patrimoine en péril et devenir châtelain pour 79 euros. Grâce à la plateforme de financement participatif, Dartagnans et ses nombreux donateurs, le Château de la Mothe Chandeniers a été racheté par 27.910 passionnés originaires de 115 pays différents à travers le monde entier.

 

Le patrimoine français sauvé par le financement participatif

La startup créée en septembre 2015 par Romain Delaume et Bastien Goullard, gère aujourd’hui trois monuments historiques : le château de la Mothe Chandeniers (Vienne – 86), le château fort de l’Ebaupinay (Deux-Sèvres – 79), le château de Vibrac (Charente – 16). Les co-châtelains sont partie prenante de la renaissance de leur nouvelle demeure grâce à des programmes de restauration, de valorisation et de mise en tourisme. Amoureux des vieilles pierres ou romantiques invétérés, la sauvegarde du patrimoine français n’est plus qu’à portée de clics.

Damien Bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique
À lire sur votre édition internationale