Mercredi 21 novembre 2018
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Fondation Alliance Française : un nouveau bureau face à la crise ?

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 05/02/2018 à 17:00 | Mis à jour le 06/02/2018 à 08:18
Fondation Alliance Française - Conseil d'administration - élections - francophonie - langue française

Mi-janvier, la tête de réseau des Alliances Françaises alertait les pouvoirs publics sur le devenir de l’organisation, face aux difficultés financières. Une vague de départs s’en est suivie, fragilisant encore davantage l’institution. Voici venu le temps des solutions. Première étape: la réorganisation. 

Suite à la démission de six de ses membres le 17 janvier, le Conseil d’administration de la fondation Alliance Française a procédé, le 1er février, à de nouvelles élections, apprend-on dans un communiqué. 

Une nouvelle administratrice, Mme Véronique Bujon-Barré, et un nouveau président, M. Michel Doulcet, siègeront au CA. Par ailleurs, le bureau a été renouvelé : Mme Hélène Carrère d’Encausse comme vice-présidente, M. Alain-Pierre Degenne, vice-président, M. André Cointreau en tant que trésorier et M. Bernard Boucault élu secrétaire.

Après avoir occupé différents postes au sein du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, dont celui d’Ambassadeur au Danemark, Mme Bujon-Barré rejoint, en 2015, le centre pour le contrôle démocratique des forces armées. Cette fondation genevoise définit des bonnes pratiques et des recommandations, afin de mettre en place une gouvernance efficace du secteur de la sécurité. 

M. Doulcet quant à lui, siégeait déjà au conseil d’administration de la fondation, au sein du collège des amis de l’Alliance Française. Gérant de la société Monfiert, spécialisée dans le conseil en management, il aura la lourde tâche de contribuer au redressement des finances de la fondation. 

C’est en effet dans un cadre budgétaire très contraignant que la nouvelle gouvernance devra définir les orientations à même de garantir la pérennité de la fondation. Ces nouveaux élus joueront également un rôle important dans la réflexion sur la promotion de la langue française dans le monde, engagée depuis plusieurs mois par Emmanuel Macron. 

Nous vous recommandons

3 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Aristide mer 07/02/2018 - 01:55

Le féminin d'Ambassadeur est "Ambassadrice". Merci

Répondre
Commentaire avatar

Bnounou sam 26/05/2018 - 12:09

De même qu'on écrit Alliance française (F minuscule) et non Française (F majuscule). Bonne journée

Répondre
Commentaire avatar

Edouard ven 27/04/2018 - 21:33

"Madame l'Ambassadrice", est utilisé pour l'épouse de l'ambassadeur. ... Selon le "Bottin mondain" http://bit.ly/1SnmG9S , il est en effet préconisé d'utiliser le titre « Madame l'Ambassadeur » lorsque l'ambassadeur est une femme et « Madame l'Ambassadrice » lorsque l'on parle de l'épouse d'un ambassadeur

Répondre

Actualités Expat & Politique

CSG-CRDS des non-résidents: pas d'avancée au Sénat

Les sénateurs des Français de l’étranger, pourtant unanimes, n’ont pas réussi à arracher la fin de l’application des prélèvements sociaux à l'ensemble des Français de l’étranger, et pas seulement...

Vos élus

Tout savoir sur les représentants des Français de l’étranger : les députés, les sénateurs, le secrétaire d’état et l'assemblée des Français de l’étranger.

voir plusZ

Circonscriptions

Tout savoir sur les 11 circonscriptions des Français de l'étranger : les pays, leur fonctionnement, les élus et les résultats des dernières élections

voir plusZ