TEST: inter

Lylylifestyle, le tour du monde d’un couple français qui cartonne sur TikTok

Par Maël Narpon | Publié le 07/02/2022 à 18:00 | Mis à jour le 08/02/2022 à 10:25
Lesly et Jeremy s'embrassant devant un coucher de soleil durant à Cappadocia

Nombreux parmi nous sont ceux qui rêvent de partir à la découverte du vaste monde, notamment en cette période de pandémie. Plus rares sont ceux qui, comme Lesly et Jeremy, décident finalement de sauter le pas et de partager leur tour du monde via l’application TikTok et leur compte lylylifestyle.

 

Lesly et Jeremy ont débuté un tour du monde il y a maintenant plus d’un an, en octobre 2020. Rêvant à l’origine de réaliser un tour d’Asie sur une période d’un an, le couple d’origine niçoise a eu l’idée de créer un compte TikTok avant le départ afin de partager ses aventures avec le monde entier. Une initiative bien sentie qui leur permet de cumuler à l’heure actuelle 1,2 million d’abonnés sur la plateforme, faisant de lylylifestyle le compte TikTok consacré aux voyages le plus populaire de France.

 

Lesly et Jeremy, ou lylyfestyle, devant le Chichen Itza

 

Les tourtereaux partagent leurs aventures quotidiennes sous forme de courtes vidéos rythmées avec un montage dynamique, au travers desquelles ils font découvrir des spécialités locales, des lieux touristiques connus ou non et témoignent du coût de chacune de leurs activités ou locations. La pandémie de Covid-19 et l’émergence des différents variants ont beau les avoir frappés de plein fouet, ils ne se sont pas laissé abattre et se sont adaptés. C’est donc tout sourire qu’ils ont répondu à nos questions depuis l’Australie, où ils avaient posé le pied quelques jours plus tôt seulement.

 

Qu’est-ce qui vous a poussé à partager votre tour du monde sur Tik Tok?

La plateforme était nouvelle, c'était le réseau tendance au moment de notre départ. Nous avions essayé de nous lancer sur les autres réseaux, notamment sur Instagram, mais sans grand succès au début. Nous avons finalement décidé de faire un "2 en 1" en partageant nos voyages et nous nous sommes dit "si ça prend tant mieux, et si ça ne prend pas on reprendra notre vie normale après cette année tour du monde ». Ça a fini par marcher, notamment grâce à l'algorithme Tik Tok qui est plus clément et permet d'être plus facilement mis en avant en comparaison des autres plateformes.

@lylylifestyle Dans notre 3 des temples à Bangkok 🥰 #tiktokacademie ♬ Infinity - Jaymes Young

Nous ne pensions pas qu'il était intéressant de montrer tout ce que nous faisions. Nous nous sommes rendus compte que beaucoup de personnes ont besoin de conseils pour voyager et passent la plupart du temps par des agences. Nous leur avons donc montré qu'il était possible de tout faire par soi-même, tout en faisant des économies. Notre communauté elle-même nous posait des questions, ce qui nous a conforté dans notre démarche. On nous a même encouragé à créer notre propre agence de voyage alors que nous ne sommes pas vraiment pour ce système (rires), même si elles sont pratiques pour ceux qui ne veulent pas s'occuper de l'organisation de leurs voyages.

 

Vous pouvez donc maintenant vivre de Tik Tok ?

Oui, mais pas depuis très longtemps. Nous avons commencé à être approchés pour des contrats en mai. Jusque là, Lesly avait gardé son travail comme coach sportif en ligne, pour conserver un revenu et éviter d'entamer nos économies. Nous avons décidé d'arrêter, cela nous prenait trop de temps et ralentissait notre production de vidéos. Nous vivons donc grâce à Tik Tok aujourd'hui, mais cela reste aléatoire en raison de la situation qui règne actuellement dans le monde. Les revenus générés par la monétisation des vues cumulées sur YouTube et TikTok ne représentent pas une somme énorme mais nous permettent tout de même de pouvoir faire des courses. Tout dépend du pays où nous nous trouvons, vivre de TikTok est plus viable en Asie, par exemple.

 

La plateforme donne la chance à n'importe qui d'être mis en lumière

D’un autre côté, nous avons soudainement reçu un nombre important de gros contrats en septembre 2021, comme avec OUI.sncf. Cependant, avec le nouveau variant du Covid-19, nous nous sommes retrouvés dans une niche un peu fermée en termes de voyage et de contrats dans laquelle nous ne voulions pas nous enfermer. C’est pourquoi nous avons parallèlement créé nos ebooks contenant des conseils pour préparer un voyage de A à Z et compilant tout ce qu'on peut retrouver dans nos vidéos pour ceux qui n'ont pas le temps de tout regarder.

 

Est-ce que ça fait de TikTok la meilleure plateforme pour partager vos aventures ?

Il est difficile de dire s’il s’agit de la meilleure application mais elle demeure celle sur laquelle les choses se sont concrétisées le plus vite. C’est ce qui nous a poussé à nous focaliser dessus. La plateforme donne la chance à n'importe qui d'être mis en lumière, si l'on peut dire. Dans la section "Pour toi" sur TikTok, on peut aussi bien tomber sur des vidéos réalisées par des "gros" comptes à un million d'abonnés que sur celles de comptes à 10 abonnés. L’algorithme est donc plutôt sympa pour démarrer sur les réseaux sociaux. En se lançant seulement sur Instagram il est plus compliqué de se faire sa place sans passer par d'autres moyens de se faire connaître comme la télévision.

 

Quels sont vos projets de voyages et vos destinations préférées jusqu'ici ?

Nous avons commencé en Asie, en Indonésie pour être plus précis. Puis nous sommes partis en Thaïlande où nous avons été enfermés en quarantaine pendant 10 jours alors nous avons pris la décision de nous envoler pour le Mexique car il n'y avait plus de contraintes là-bas. Par la suite, nous sommes rentrés en France pour nous faire vacciner en août et enchaîner avec un passage en Turquie. Nous sommes finalement retournés en Thaïlande pendant quelques temps et nous voilà maintenant en Australie depuis une semaine, pour au moins 3 ans.

 

 

Nous aimons bien rester plusieurs mois dans un seul pays, voire y retourner parfois. Quand nous sommes sur place pendant longtemps, nous voyons beaucoup plus de choses, nous découvrons de petites pépites car nous avons plus de contacts avec des locaux. Nous leur demandons conseil pour visiter des endroits moins connus. Le séjour le plus court que nous ayons fait était en Turquie, où nous sommes restés un mois. Il nous faut parfois plus de temps sur place car nous devons nous rendre à certains endroits plusieurs fois et très tôt le matin pour pouvoir tourner quand il n'y a personne.

Durant nos trois années qui se profilent en Australie, nous espérons toutefois pouvoir faire des sorties en Asie pour découvrir de nouveaux endroits, si tout s'arrange avec la pandémie, et revenir en Australie ensuite pour un road trip. Celui-ci sera assez lent, car nous voulons exercer différents métiers, montrer toutes les opportunités qu'il y a à notre communauté, comment se débrouiller pour trouver un travail et effectuer toutes les démarches que l'on vient de faire. Beaucoup nous disent qu'économiser pour un tour du monde est compliqué mais il est plus facile de le faire en Australie. Les salaires sont plus élevés et les semaines de travail sont souvent en sept jours sur sept. Nous souhaitons faire découvrir cette option aux personnes qui nous suivent.

 

Comment avez-vous pu continuer votre tour du monde en pleine pandémie ?

Cela demande beaucoup de paperasse à chaque fois. Parfois c'est le timing qui représente un challenge, car dans certains pays les règles sanitaires changent d'une semaine à une autre. Nous ne pouvons pas aller où nous voulons, ce qui est un peu frustrant. Même si nous sommes contents de pouvoir passer plus de temps à un seul endroit, nous aurions aimé visiter plus de pays. Quand nous arrivons à une nouvelle destination, nous réservons nos chambres d'hôtel sur place et jamais en avance. Nous nous occupons de tout le jour J car il est impossible de prévoir quelle sera la situation un mois en amont, autrement le voyage pourrait nous coûter plus d'argent que prévu.

 

@lylylifestyle On vous partagera tous nos tips comme d'habitude pour vous aider à réaliser ce rêve 🥰❤️ #resolutions2022 ♬ Paradise - Ikson

Même si nous avions l'idée il y a longtemps de nous installer en Australie pour travailler, économiser et monter un projet, c'est en fait grâce aux réseaux sociaux que nous avons atterri là-bas. Notre succès, notamment sur TikTok, nous a motivé à tenter de poursuivre cette aventure qui ne devait durer qu'une année à l'origine et devait se concentrer sur l'Asie seule. Il ne s'agissait pas du tout d'un tour du monde à la base (rires). Nous avons tellement aimé l'année écoulée que nous nous sommes simplement dit "autant continuer le rêve".

 

Jusqu'où vous comptez porter votre aventure sur TikTok?

Nous ne savons pas trop car pour l'instant nous ne nous voyons pas nous installer à un endroit en particulier. Tant que ça fonctionne et que nous aimons le faire, nous continuerons. Si un jour nous nous lassons de faire des vidéos peut-être que nous arrêterons, mais le voyage en lui-même n'est pas près de s'arrêter.

Nous essayons malgré tout d'être prévoyants au cas où tout prenne fin d'un seul coup, que les contrats arrêtent d'arriver et que nos ebooks ne se vendent plus. C'est pour cela que nous cherchons à assurer nos arrières et à économiser en Australie. Nous avons un projet immobilier locatif en Asie, ou pourquoi pas de monter soit un petit resort (complexe hôtelier), soit des petites villas. La localisation reste encore à déterminer. Nous faisons tout cela pour avoir une sécurité dans le cas où tout s'arrêterait du jour au lendemain.

 

Mael Narpon - journaliste junior Londres

Maël Narpon

Diplomé d'une licence de sociologie à Pau et à Athènes, il intègre ensuite l'IEJ Londres. Il effectue un stage avec lepetitjournal.com Londres puis rejoint l'édition internationale en tant qu'alternant dans le cadre d'un Master à l'IEJ Paris.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique