Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 1
  • 0

Tour du monde du Pride Month ou le Mois des Fiertés

Chaque année, le mois de juin est synonyme de mois des Fiertés durant lequel des marches, événements, festivals, défilés et célébrations ont lieu pour rappeler le combat pour les droits LGBTQIA+*. Mais d’où vient ce mouvement international ?

LGBTQ dans le monde : qui célébre le mois des Fiertés ? LGBTQ dans le monde : qui célébre le mois des Fiertés ?
Écrit par Capucine Canonne
Publié le 4 juin 2024, mis à jour le 5 juin 2024

 

 

De violentes émeutes opposent policiers et gays excédés par des années de répression...

 

L’histoire du mois des Fiertés

Tout commence dans la nuit du 28 juin 1969 au Stonewall Inn, à Greenwich Village. Cet hôtel, propriété de la mafia new-yorkaise, est un lieu où la communauté homosexuelle de New York a pris ses habitudes. Les descentes de police y sont monnaie courante à une époque où l’homosexualité est un délit. 

Mais cette nuit de juin 1969, la police perd rapidement le contrôle de la situation, accueillie par une foule révoltée. Les tensions entre la police de New York et les résidents gays de Greenwich Village prennent encore plus d’ampleur le lendemain soir et ce, pendant six jours. De violentes émeutes opposent policiers et gays excédés par des années de répression, donnant un nouvel élan au mouvement pour les droits homosexuels, aux États-Unis et dans le monde. En né un véritable activisme qui ne cesse de croître depuis. 

Un an plus tard, la première marche des fiertés a lieu à New York à l'occasion de l'anniversaire du soulèvement de Stonewall où participent 3.000 à 5.000 personnes. En Europe, les premières marches, aussi nommées “Gay Pride” a lieu au début des années 1970 à Münster en Allemagne et au Royaume-Uni. En France, la première marche des fiertés est organisée en 1977 à Paris, ou plutôt la première manifestation homosexuelle indépendante. En Asie, c’est Tokyo qui a inauguré les célébrations pour la cause LGBT dans les années 1990. 

 

 

LGBT dans le monde, gay prides dans les pays

 

 

L’Afrique du Sud organise un défilé depuis les années 1990 à Johannesburg et au Cap depuis le début des années 2000

 

Le mois des Fiertés célébré dans le monde 

En Europe, la gay pride 2024 commence dès le mois de mai. En Belgique, l'événement a lieu le 18 mai. A Vienne, rendez-vous le 15 juin, tout comme à Sofia, en Bulgarie. En Finlande, la parade est le 29 juin. Quant à la France, ce sera le 8 juin à Lyon (comme à Athènes) et le 29 juin à Paris, comme à Londres. A Berlin, il faut attendre le 27 juillet. Toutes les dates à retrouver ici 

En Amérique du nord, les villes des Etats-Unis organisent des célébrations (voir notre édition). En Amérique du Sud, le Brésil organise des défilés depuis la fin des années 1990. La marche de Sao Paulo est la plus importante. Ailleurs, le Pérou, l’Argentine ou encore la Colombie organisent des défilés. A Buenos Aires, la Gay Pride existe depuis les années 1990 et a lieu plutôt en novembre. 

 

NYC Pride : quels événements suivre à New York en 2024 ?

 

Au Moyen Orient, l’homosexualité est légale dans peu de pays ce qui rend l’organisation de marches impossible et répressible. En Arabie Saoudite par exemple, être homosexuel est “immoral” et passible de la peine de mort, tout comme en Iran et au Yemen. En Israël en revanche, la gay pride est organisée. Mais, en 2024, le maire de Tel Aviv, Ron Huldaï, a fait savoir que le défilé n’aurait pas lieu, remplacé par un rassemblement "en signe de fierté, d'espoir et de liberté" "L’heure n’est pas aux célébrations" annonçait-il début mai 2024. 

 

LGBT partout dans le monde

 

En Afrique, le mois des Fiertés est peu célébré, car l'homosexualité demeure illégale dans 30 pays africains, comme au Kenya où le code pénal la criminalise. L’Afrique du Sud organise un défilé depuis les années 1990 à Johannesburg et au Cap depuis le début des années 2000. En 2023, ils étaient plus de 3.000 à défiler au Cap .

 

En Inde, Bombay  a été le témoin en février 2024 du retour de la Pride Parade après quatre ans d'absence. 

 

En Asie, le Japon et la Corée du Sud organisent des évènements. A Séoul, la première marche a eu lieu en 2000. Mais, aujourd'hui, la pression sociale empêche beaucoup de LGBT+ de faire leur coming-out et la marche annuelle des Fiertés suscite l'opposition virulente du lobby chrétien. En 2024, malgré l'interdiction du maire conservateur de la capitale, la marche a pu avoir lieu le samedi 2 juin 2024. 

A Taïwan a lieu la Taiwan Gay Pride, très grand événement gay à Taipei, en octobre 2024. En Thaïlande, depuis 1999, une marche des fiertés est organisée. En Chine, bien que l’homosexualité soit dépénalisée depuis 1997, les défilés sont rares, voire inexistants. La marche des fiertés de Shanghai, autrefois la plus grande célébration annuelle de la communauté dans le pays, n’a pas eu lieu depuis 2020. En Inde, Bombay  a été le témoin en février 2024 du retour de la Pride Parade après quatre ans d'absence. 

 

Vivre en tant que LGBTQ+ en Corée du Sud : le guide complet

 

En Océanie, plus particulièrement en Australie, le mois des Fiertés se déroule plutôt entre septembre et novembre selon les villes : Brisbane, (novembre), Darwin (septembre), Adelaïde (novembre). Quant à Sydney, la Gay Pride se mélange aux festivités du Mardi gras, en mars. En Nouvelle Zélande, le Auckland Pride Festival a lieu en février 2024. 

 

 

* signification des abréviations LGBTQIA+ :  L: Lesbienne. G: Gay. B: Bisexuel. T: Transgenre. Q: Queer. I: Intersexe. A: Asexuel. + :  pour tous les autres comme les Pansexuels, les Questionnings (ceux qui ne savent pas encore où se situer), les personnes transsexuelles ou non-binaires…

 

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024