Qui est Annie Ernaux, la première Française prix Nobel de littérature ?

Par Maël Narpon | Publié le 06/10/2022 à 16:58 | Mis à jour le 07/10/2022 à 01:28
Annie Ernaux, la Française lauréate du prix Nobel de littérature 2022

La France est à nouveau à l’honneur en cette semaine Nobel 2022 ! Après le prix Nobel de physique obtenu par Alain Aspect, c’est maintenant l’écrivaine Annie Ernaux qui s’est vu remettre le prix Nobel de littérature, une première pour une Française.

 

L’écrivaine Annie Ernaux a reçu le prix Nobel de littérature 2022 ce jeudi 6 octobre. Après une semaine qui aura vu le physicien et universitaire français Alain Aspect devenir co-lauréat du prix Nobel de physique, l’Hexagone peut s’enorgueillir de voir une autre de ses compatriotes décrocher la plus haute distinction de son domaine. L’auteure de Les Armoires vides, son premier roman publié en 1974, et de son ouvrage multi-récompensé Les Années (2008), voit sa carrière mise à l’honneur à l’âge de 82 ans. Entre romans et récits autobiographiques, elle s’est bâtie une riche carrière dont certaines oeuvres ont été transposées sur grand écran.

 

Annie Ernaux, d’une jeunesse en Normandie à femme de lettres auréolée du prix Nobel de littérature

Originaire de Normandie, Annie Ernaux, née Duchesne, y passe son enfance auprès de ses parents qui tiennent un café-épicerie dans la commune d’Yvetot, en Seine-Maritime. Par la suite, elle se lance dans un cursus universitaire à Rouen puis à Bordeaux et devient professeure agrégée de lettres modernes en 1971. En 1974, elle publie chez Gallimard son premier roman Les Armoires vides qui narre de façon fictionnelle l’histoire de son avortement illégal en 1964, alors qu’elle était encore étudiante. Elle décroche 10 ans plus tard le prix Renaudot pour son ouvrage autobiographique La Place, paru en 1983 et racontant certaines bribes des souvenirs de son enfance, remontés à la surface au décès de son père.

 

Les décennies qui suivent, Annie Ernaux continue de publier de nombreux ouvrages, la plupart du temps à caractère autobiographique. De Passion simple (1992), à Le Jeune Homme (2022) - son dernier livre en date - en passant par L’Evénement (2000) ou L’Occupation (2002), c’est avec Les Années (2008) que la Normande atteint, pour beaucoup, l’apogée de son art, en raflant trois prix littéraires, dont un à dimension européenne. Au cours de sa longue carrière, elle prend également part à la rédaction d'ouvrages collectifs dont le dernier Qu’est-ce que la gauche ? (2017), auquel elle contribue notamment en raison de son soutien à l’extrême gauche française.

 

Je considère que c’est un très grand honneur qu’on me fait et, pour moi, en même temps, une grande responsabilité, une responsabilité qu’on me donne en me donnant le prix Nobel
Annie Ernaux

Un prix Nobel qui vient garnir une étagère déjà chargée de 12 autres distinctions littéraires

Après 48 ans de carrière et 12 récompenses en poche, elle touche ainsi le Graal en devenant la première écrivaine française à recevoir le prix Nobel de littérature, couronnant son oeuvre immense qui a eu un impact certain sur l’évolution de la littérature française. Face à la télévision suédoise, la principale intéressée prend la pleine mesure de la récompense qu’elle reçoit aujourd’hui : « Je considère que c’est un très grand honneur qu’on me fait et, pour moi, en même temps, une grande responsabilité, une responsabilité qu’on me donne en me donnant le prix Nobel. C’est-à-dire de témoigner […] d’une forme de justesse, de justice, par rapport au monde. »

 

Mael Narpon - journaliste junior Londres

Maël Narpon

Diplomé d'une licence de sociologie à Pau et à Athènes, il intègre ensuite l'IEJ Londres. Il effectue un stage avec lepetitjournal.com Londres puis rejoint l'édition internationale en tant qu'alternant dans le cadre d'un Master à l'IEJ Paris.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique
À lire sur votre édition internationale