Vendredi 3 juillet 2020
Édition Internationale
Édition Internationale

Cha Li Zhou -"Skema est très différente des autres écoles de commerce"

Par SKEMA Alumni | Publié le 23/06/2020 à 00:00 | Mis à jour le 23/06/2020 à 11:01
cha li zhou skema

Après avoir vécu six ans en France, Cha Li décide de poursuivre sa carrière en Chine, son pays d’origine. Fort de son expérience à SKEMA Business School, et d’une spécialisation dans l’entrepreneuriat, il crée son entreprise de conseil à Suzhou, à l’ouest de Shanghai. Plusieurs années après sa sortie de SKEMA, il s’implique encore activement auprès de la Business School, contribuant ainsi à former les leaders de demain.

 

Lepetitjournal.com : Pouvez-vous nous présenter votre parcours académique et professionnel en quelques mots ?

Cha Li Zhou : Après des études d’architecture à Shanghai, je suis parti vivre en France, en 2010. J’ai d’abord étudié trois ans à l’Université de Montpellier, et je me suis ensuite intéressé à l’offre des Business School, qui représentent l’excellence de l’éducation de haut niveau en France.

Mon choix s’est porté sur le Programme Grande École de SKEMA Business School, que j’ai intégré en 2014, sur le campus de Sophia Antipolis, sur la Côte d’Azur. En dernière année, j’ai choisi la spécialisation en Entrepreneuriat et Innovation proposée par SKEMA. Durant ma formation, j’ai aussi trouvé un stage dans une grande entreprise de vente de yachts, où j’ai travaillé comme Assistant de Direction à Golfe-Juan.

Après 6 ans en France, j’ai finalement décidé de repartir en Chine pour créer mon entreprise à Suzhou. Philippe Chéreau, qui était à l’époque le Directeur de la spécialisation Entrepreneuriat - Innovation à SKEMA, m’a vivement encouragé dans cette voie. Selon lui, la Chine avait besoin de personnes à même de faire le lien entre l’Europe et l’Asie.

En fait, après une formation dans l’Entrepreneuriat et l’Innovation, deux grandes branches se dessinent : on peut créer une entreprise, ou devenir consultant auprès d’autres dirigeants. J’ai choisi de faire le lien entre ces deux voies, en créant mon entreprise de conseil : Crescenders Information Technology.

Nous accompagnons ainsi les entreprises étrangères qui souhaitent s’implanter en Chine, dans toutes les étapes de leur création (trouver des locaux, réaliser les démarches administratives, communiquer avec le gouvernement chinois...). Nous nous chargeons aussi de fournir des conseils stratégiques aux dirigeants : réalisation d’études de marché locales, identification des partenaires commerciaux sur le marché ciblé, etc. J’ai choisi de m’établir à Suzhou car c’est une ville développée, qui offre beaucoup d’avantages, et qui a grandement besoin de talents.

Elle dispose aussi d’une position géographique intéressante, car elle se trouve dans le centre économique et stratégique de la zone économique de Huaihai. Elle tient donc un rôle essentiel dans le développement de beaucoup d’autres villes. De plus, en Chine, et en particulier à Suzhou, le gouvernement encourage énormément l’entrepreneuriat, l’innovation, et l’accès aux ressources internationales.

 

Avez-vous toujours souhaité entreprendre ?

J’ai toujours voulu créer mon entreprise, parce que mes parents sont eux-mêmes entrepreneurs et c’est un projet que j’ai toujours eu en tête. Après quelques années de formation à SKEMA, j’ai pris assez confiance en moi et j’ai senti que j’avais acquis la maturité nécessaire pour me lancer.

 

Qu’est-ce qui vous a le plus marqué durant votre formation à SKEMA Business School ?

Les moments les plus forts de mon expérience à SKEMA sont surtout lors de ma deuxième année de Master. Nous étions une trentaine d’étudiants dans la classe, et il y avait une grande bienveillance et une très bonne entente entre chaque élève : c’était comme une grande famille.

Nos professeurs, et le Directeur de la spécialisation E.-I., Philippe Chéreau, nous ont aussi beaucoup aidés. Il nous a offert de très belles opportunités, et nous a permis d’assister à de nombreux événements liés à l'entrepreneuriat. Nous avons par exemple participé au concours d’entrepreneuriat étudiant « Challenge Jeunes Pousses », pendant lequel on a créé un projet d’entreprise en groupe, que l’on a ensuite pitché devant des investisseurs.

J’ai aussi aimé le fait que l’école propose beaucoup d’activités. À l’époque, je faisais partie de l’équipe de natation de SKEMA. J’avais d’ailleurs participé à plusieurs reprises à la compétition de natation d’ESC, qui réunit les équipes de toutes les écoles supérieures de commerce de France.

 

Pouvez-vous nous parler de votre engagement auprès de SKEMA ?

En 2016, quand j’ai décidé de rentrer en Chine, SKEMA m’a offert l’opportunité de travailler comme coach de start-up sur le campus de Suzhou, dans le cadre du programme Entrepreneuriat-Innovation. Depuis un an, je participe aussi à Skema Ventures, un dispositif qui a pour but d’accompagner les étudiants de SKEMA qui ont un projet entrepreneurial.  Je leur fournis des outils pour les aider à positionner leur entreprise sur le marché, à trouver leur cible, à réaliser un business model... En parallèle, je travaille aussi pour aider des étudiants de lycées de Suzhou à partir étudier à SKEMA pour leur bachelor.

 

En quoi était-ce important pour vous de garder un lien avec SKEMA ?

Je pense qu’en partant étudier à l’étranger, on peut avoir tendance à mettre cette expérience internationale derrière soi, et à « l’oublier » assez vite une fois de retour dans son pays d’origine. Le lien très fort que j’ai gardé avec SKEMA m’a permis de grandement me différencier ici à Suzhou. Ma réussite s’est vraiment construite grâce au soutien de SKEMA.

 

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes diplômés de SKEMA Business School ?

Le premier conseil que je donnerais aux jeunes diplômés qui veulent créer leur entreprise est d’identifier clairement leurs forces. En effet, il y a beaucoup d’étudiants qui créent leur entreprise en fonction de leurs envies, mais ils ne développent pas de réflexion logique. Alors que créer une entreprise nécessite d’être très objectif.

Je leur conseille aussi de garder un lien avec SKEMA, car le réseau est très important dans le monde du business. Avec ses campus partout dans le monde, SKEMA peut accompagner les jeunes diplômés où qu’ils aillent. Intégrer le réseau d’alumni est donc un véritable atout.

 

skema alumni

SKEMA Alumni

Le réseau SKEMA Alumni constitue une communauté de 45 000 diplômés présents sur les cinq continents dans plus de 145 pays.
0 Commentaire (s)Réagir