L’Autorité européenne du travail protègera les travailleurs expatriés

Par Damien Bouhours | Publié le 17/07/2019 à 10:49 | Mis à jour le 17/07/2019 à 16:54
Photo : Photo by Walter Otto on Unsplash
Autorité européenne du travail

Alors que plus de 17 millions d’Européens travaillent dans un autre Etat membre, soit le double d’il y a 10 ans, la Commission européenne lancera le 31 juillet prochain son Autorité européenne du travail (AET). Cette instance débutera ses missions à la mi-octobre à Bratislava, son siège. Son but sera d’aider les travailleurs expatriés ainsi que les entreprises et les administrations nationales à “bénéficier des opportunités créées par la libre circulation des personnes”. Marianne Thyssen, commissaire chargée de la politique de l’emploi, qualifie l’AET de "joyau de la couronne d’un marché du travail européen fonctionnel".

 

 

 

Sur le même sujet
Damien Bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique