Mercredi 24 juillet 2019
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

J-G DEISS: "Créer plus d'impact via des entreprises disruptives"

Par Skema/Alumni | Publié le 15/05/2019 à 18:00 | Mis à jour le 18/06/2019 à 10:15
Greenbull Jean-Guillaume Deiss SKEMA

Co-fondateur du groupe Greenbull et expatrié à Dubaï, Jean-Guillaume Deiss compte bien peser sur le monde de l’investissement innovant, en utilisant le meilleur de l’humain et des nouvelles technologies.

 

Skema AlumniEN PARTENARIAT AVEC SKEMA ALUMNI

 

Pouvez-vous nous parler de votre parcours ?

Jean-Guillaume Deiss : J’ai intégré le Bachelor de SKEMA Business school en 2006, d’abord à Sophia Antipolis avant de réaliser deux ans d’études en finance à l’Université Concordia de Montréal. En parallèle, j’ai monté un réseau de distribution dans le domaine des télécommunications, que j’ai continué à développer pendant les années suivantes. Une fois diplômé, je me suis rapidement expatrié en Suisse et j’ai intégré pendant quelques années TransPerfect, société qui offre des services de traduction et des solutions technologiques auprès de multinationales, en tant que responsable du développement commercial. Souhaitant avoir une expérience dans la banque, j’ai travaillé sept mois chez JP Morgan Private Banking, comme intermédiaire entre le marché et les traders. Je n’étais pas complètement satisfait : la dimension commerciale et le contact avec les clients me manquaient et les perspectives d’évolution étaient trop lentes à mon goût. J’ai donc bifurqué à nouveau, dans le secteur immobilier cette fois, avec la Société Privée de Gérance, comme négociateur immobilier et responsable du développement commercial de promotions. J’ai toujours continué, en parallèle, à m’investir dans des projets personnels et professionnels autour du capital risque notamment et d’autres sociétés qui nous ont conduit, avec mes associés, à créer le groupe Greenbull Group.

 

En quoi consistent les activités de ce groupe que vous avez cofondé, avec, entre autres, d’autres diplômés de SKEMA Business school ? Quel rôle y jouez-vous ?

Greenbull ambitionne d‘utiliser le meilleur de l’humain et des nouvelles technologies pour créer plus d’impact dans le monde via la création, le financement et la gouvernance d’entreprises disruptives. Aujourd’hui, le groupe est composé de cinq sociétés et sept marques, parmi lesquelles:

  • Santors, une entreprise de courtage digitale en assurance santé spécialisée séniors ;
  • Think Big, une plateforme de formation des particuliers à l’investissement immobilier, qui regroupe une communauté de près de 5000 clients autour de différentes offres de cours en ligne et événements en présentiel. Nous organisons d’ailleurs le Business Immobilier Finance Festival les 8 et 9 Juin à Nice. yanndarwin.com/biff
  • TechX qui commercialise Arya, un logiciel qui accompagne les traders dans la gestion émotionnelle de leurs transactions et leur permet de gérer leur portefeuille en protégeant leur capital et maximisant leurs profits sans passer des heures devant leurs écrans. La « Traders League » permet aux plus talentueux d’avoir accès jusqu’à un million d’euros pour trader.

Je suis en charge du développement des affaires au niveau du groupe. Greenbull Group est en pleine expansion et emploie aujourd’hui une cinquantaine de personnes à temps plein. C’est une très belle histoire qui est en train de se créer.
 

Equipe Greenbull

 

Quels sont les perspectives de développement de Greenbull et vos projets pour les prochaines années ? 

Dans le futur, nous souhaiterions poursuivre le développement des différents sociétés, et notamment Arya, qui a un grand potentiel de croissance à l’international. Je quitte d’ailleurs la Suisse pour Dubaï. Le pays offre un environnement propice à l’expansion de nos activités. En tant que groupe, nous souhaitons accroitre notre chiffre d’affaires. A titre personnel, j’envisage de me développer encore davantage en tant qu’entrepreneur. J’ai toujours été un américain dans ma tête : je crois à la méritocratie et au fait que tout est possible.

 

Qu’a apporté à votre parcours votre passage sur les bancs de SKEMA Business school ? 

SKEMA m’a apporté une ouverture d’esprit à l’international et m’a permis de devenir bilingue en anglais, ce qui était loin d’être le cas lorsque j’ai commencé mes études. J’y ai aussi développé un réseau ainsi qu’une facilité à nouer des contacts. Nous avons bénéficié d’un bon suivi, de profs extra et plusieurs opportunités pour réaliser des travaux en équipe. Par ailleurs, en offrant une flexibilité dans le programme, j’ai pu développer des projets professionnels parallèlement à mes études, ce qui n’aurait sans doute pas été possible ailleurs. La formation offre une vraie crédibilité et un parcours riche en formations, réseaux et possibilités.

Propos recueillis par Justine Hugues

Business immobilier Finance festival
 

Le Business Immobilier Finance Festival est un festival dédié aux investisseurs et aux entrepreneurs. Il se tiendra à l’Acropolis de Nice les 8 et 9 Juin prochains. 
Au programme : des intervenants ultra-qualitatifs qui partageront leur mindset et les clés de leur réussite, des rencontres, des animations, une appli de mise en relations pour tous les participants qui veulent faire du business.
Un événement dédié aux investisseurs, futurs et actuels qui leur permettra de :

- monter en compétences
- se créer des opportunités
- travailler son réseau


Plus d'infos : https://yanndarwin.com/business-festival-2019

0 Commentaire (s)Réagir

PVT/VVT

PVT, VVT, WHV…Tous ces termes regroupent un ensemble de visas temporaires qui permettent à leurs détenteurs de voyager et travailler dans certains pays étrangers.

voir plusZ

VIE/VIA

Le volontariat international en entreprise (VIE) vous permet, sous certaines conditions, d'exercer une mission d'ordre scientifique, technique, commercial etc. dans une entreprise française à l'étranger.

voir plusZ
Sur le même sujet