Beau démarrage pour Art For Air qui réunit 70 artistes de Chiang Mai

Par Catherine Vanesse | Publié le 15/02/2021 à 00:00 | Mis à jour le 15/02/2021 à 03:07
Photo : Catherine Vanesse - L'exposition collective Art For Air souhaite faire prendre conscience sur les problèmes de pollution
art for air chiang mai

Près de 70 artistes ont présenté leurs œuvres lors de l’ouverture de l'exposition Art For Air à Chiang Mai. Derrière ce projet, l’envie de dénoncer les problèmes de pollution à un niveau global et pas seulement les brûlis. 

En réunissant 70 artistes dont les œuvres sont réparties dans huit lieux différents, les organisateurs d’Art For Air espèrent attirer l’attention du public et des politiciens sur les problèmes de pollution en Thaïlande et plus particulièrement dans le nord du pays où les taux de particules fines PM2.5 atteignent régulièrement des niveaux dangereux pour la santé. 

“Nous savons que ce n’est pas une solution pour arrêter la pollution d’ici un an ou deux, mais c’est un début et c’est la première fois que des artistes contemporains s’unissent pour lutter contre la pollution”, explique Chol Janepraphaphan, curateur pour Art For Air. 

Cette coopération a attiré un public nombreux lors de l’inauguration de l’exposition ce dimanche 14 février, ainsi que des officiels parmi lesquels le gouverneur de la province de Chiang Mai, Charoenrit Sanguansat. 

 

Initié par l’artiste Kamin Lertchaiprasert, Art For Air en est à sa deuxième édition. L’année dernière, la vente des œuvres a permis de récolter 5 millions de bahts (138.000 euros) pour le Chiang Mai Breathe Council.

Cette année, l’artiste espère pouvoir en faire autant, mais souhaite avant tout sensibiliser les habitants de la ville, créer une prise de conscience et susciter des débats pour trouver des solutions. “Notre maison est en train de brûler”, résume Kamin Lertchaiprasert. 

“Les citadins blâment souvent les habitants des montagnes et des tribus parce qu’ils brûlent, mais ils oublient qu’ils font partie du problème aussi. La pollution vient des voitures, de notre consommation, d'air conditionné, des usines, etc. Via cet événement, nous voulons faire prendre conscience que la pollution n’est pas qu’un problème trois mois par an!”, ajoute l’artiste. 

Pour Kittima Chareeprasit, curatrice pour Art For Art et le MAIIAM, il n’y a pas que la pollution atmosphérique : “Nous voulons faire prendre conscience sur les problèmes de PM2.5, mais pas seulement, il y a aussi la pollution lumineuse qui peut affecter la vie animale, etc.”

Art For Air se tiendra jusqu’au 30 avril 2021 au Jing Jai Warehouse, Lanna Folklore Museum, Chiang Mai City History Hall, Chiang Mai City Arts & Cultural Center, The Meeting Room Art Gallery, Gallery Seescape, Dream Space et MAIIAM. 

https://www.artforair.org/

catherine_vanesse-LPJ-Bangkok

Catherine Vanesse

Installée en Thaïlande depuis 2013 après avoir travaillé pendant 8 ans pour RTL Belgique, Catherine a collaboré avec des médias francophones locaux avant de devenir co-rédactrice en chef pour Lepetitjournal.com Bangkok (et correspondante RTL Belgium)
0 Commentaire (s) Réagir