TEST: 3873

Derrière le festival du film français de Chiang Mai, de jeunes cinéphiles thaïlandais premium

Par Secret Art Night | Publié le 07/02/2022 à 00:00 | Mis à jour le 28/03/2022 à 06:00
Photo : La Dude French Film Week se tiendra à Chiang Mai du 18 au 28 février
dude-french-film-week

Un groupe de jeunes thaïlandais passionnés de cinéma a pris sur lui d'organiser du 18 au 28 février un festival du film français à Chiang Mai. À travers une sélection pointue, ils espèrent inspirer le public.

Dix jours, dix films dans cinq lieux différents, tel est le programme du Festival ‘Dude French Film Week’ qui se tiendra à Chiang Mai du 18 au 28 février 2022. À l’affiche, une sélection pointue particulièrement tournée vers le cinéma classique avec des chefs-d'œuvre de Jean-Pierre Melville, Agnès Varda, Henri-Georges Clouzot ou encore Robert Bresson.

Un choix ambitieux que les organisateurs revendiquent, leur objectif étant d’offrir aux spectateurs une variété de films à la fois très marqués par la culture française et ayant inspiré des réalisateurs thaïlandais tels qu'Apichatpong Weerasethakul ou encore Pen-ek Ratanaruang.

Membre de l’association Dude Movie, qui co-organise le festival, la jeune Nattakul Khamphinit avoue qu’elle connaissait assez peu le cinéma français avant d’organiser la Dude French Film Week : “C’est un pari un peu fou d’amener une sélection de films classiques français à un public thaïlandais, mais quand on regarde l’histoire du cinéma français, on peut voir qu’il est connu à travers le monde, certains films sont cultes depuis des générations", explique l'étudiante de 24 ans. D’ailleurs, de nombreux réalisateurs thaïlandais confient avoir été influencés par le cinéma français”, ajoute-t-elle.

Le cinéma français, "une invitation à réfléchir par soi-même"

Avec la ‘Dude French Film Week’, les organisateurs espèrent séduire le public, en particulier les jeunes thaïlandais alors que le contexte économique, social et politique reste instable en Thaïlande. “Il y a une liberté dans le cinéma français que l’on ne retrouve pas toujours ailleurs et surtout une invitation à penser, à réfléchir par soi-même”, précise Nattakul. 

liste des films diffusés lors du festival du film français de Chiang mai

 

Les organisateurs pointent en particulier l’influence qu’a eue sur eux le film La Jetée de Chris Marker (1962). 

“Ce film de science-fiction appelle le passé et l'avenir au secours du présent, il y a un écho très fort avec la situation politique en Thaïlande”, commente Niti-On Kankaew, étudiante en média et désign à l’Université de Chiang Mai et membre d’Untitled for films, un club de cinéphiles étudiants. 

La Jetée a d’ailleurs été projeté à Bangkok en décembre 2021 dans le cadre de la French Cinema Season, une série de rendez-vous cinématographiques initiée par l’ambassade de France en Thaïlande qui a eu lieu à Bangkok et Nakhon Pathom et démarrera le 18 février à Chiang Mai. 

Un festival collaboratif

Soutenue par l’ambassade, la Dude French Film Week est organisée par deux associations locales de jeunes cinéphiles thaïlandais, Dude Movie et Untitled for films. Dude Movie est un projet de quatre amis qui a démarré en février 2021 avec l’idée de projeter des films et des documentaires dans différents lieux de Chiang Mai. Untitled for Films est une association étudiante créée en 2013 et qui organisait jusqu'à récemment des projections de films sur le campus de l’université de Chiang Mai. Pour des raisons politiques internes à l’université, Untitled for Films doit aujourd’hui trouver un autre lieu pour ses rendez-vous cinéma. 

 

organisateurs de la Dude French Film Week
La Dude French Film Week est organisée par un groupe d'une dizaine de jeunes thaïlandais passionnés de cinéma dont Niti-On Kankaew (20 ans), Nattakul Khamphinit (24 ans) et Pattala Lomlai (28 ans). Photo Catherine Vanesse

Dès lors, il semblait tout à fait naturel pour ces deux groupes de s’assembler afin de monter un festival de films à Chiang Mai. Au total, ce sont dix jeunes âgés de 18 à 28 ans et pour tous, il s’agit d’une première expérience dans l’événementiel à large ampleur et à faible budget. 

“L’idée d’organiser un festival a émergé en novembre 2021, nous avons au départ contacté différentes institutions impliquées dans le cinéma : Thai Films Archives, Japanese Film Festival et l’Alliance française. C’est grâce à cette dernière que nous avons été mis en lien avec l’ambassade de France et que nous avons rejoint la ‘French Cinema Season’”, détaille Pattala Lomlai, le doyen du groupe âgé de 28 ans. 

Avec le service culturel de l’ambassade, ils ont pu avoir accès au catalogue de l’Institut français, en particulier à la liste des films disposant de sous-titres en thaïlandais. Plusieurs échanges ont également eu lieu afin de proposer une programmation pertinente. 

“La collaboration s’est surtout faite dans le choix des films et la prise en charge des droits de diffusion des films. Ensemble nous avons entre autres choisi des films de Jean-Pierre Melville, qui seront projetés pour la toute première fois à Chiang Mai”, explique Clémentine Arfi, attachée audiovisuelle à l’ambassade de France. 

À l’affiche

Au niveau logistique, Dude Movie et Untitled for Films ont ensuite sélectionné différents lieux en extérieur pour diffuser les films. 

Le public pourra ainsi découvrir : La passion de Jeanne d’Arc de Carl Theodor Dreyer (1928) le 18 février à 19h et le Salaire de la peur d’Henri-Georges Clouzot (1953) le 28 février à 19h à la porte de Thapae. 

Les films de Jean-Pierre Melville, Le silence de la mer (1949) et Léon Morin, Prêtre (1961), seront diffusés quotidiennement entre le 19 et le 25 février à 13h et 15h30 au Chiang Mai Art and Culture Center. 

Le W8 x viangpha café projettera Cléo de 5 à 7 d’Agnès Varda (1962) le 19 février à 15h et Mr Klein de Joseph Losey (1976) le 20 février à 15h. Les amateurs de Robert Bresson pourront visionner ses films Pickpocket (1959) le 24 février à 19h et L’argent (1983) le 25 février à 19h au TCDC. 

Enfin, le café Inchala accueillera dans son jardin au milieu de la jungle La jeune fille sans main de Sébastien Laudenbach (2016) le 26 février à 19h et Milou en mai de Louis Malle (1990) le 27 février à 19h.

Le programme complet est disponible sur la page de l’événement

Catherine Vanesse

secret-art-night

Secret Art Night

Le 28 novembre 2020, Secret Art Night invite les amateurs d’art à découvrir la scène artistique de Chiang Mai. Pour une soirée, dix galeries ouvriront leurs portes au public. Performances, rencontres avec les artistes et musique animeront la soirée.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale