TEST: inter

Cet été Partez Plonger à Sipadan et Mabul

Par Article Partenaire | Publié le 27/06/2019 à 17:51 | Mis à jour le 28/06/2019 à 15:26
plongée Sipadan Mabul

L’île de Sipadan est connue des plongeurs pour ses milliers de barracudas en formation de tornade ainsi que ses bancs carangues, en passant par de superbes tables de corail multicolores, ou encore de grosses tortues imbriquées par douzaines ou encore ses requins à pointes blanches et si vous avez de la chance, des requins baleine et requins marteaux.

A partir de l’aéroport de Tawau à Sabah (Partie Malaisienne de Borneo), embarquez-vous dans le très apprécié mini-van climatisé de l’hôtel afin d’arriver (encore 1h30) au port de Semporna pour (enfin !) prendre un bateau qui vous mènera sur l’île de Mabul, en 45 minutes. C’est tout là-bas que se cache les hôtels de plongée qui vous accueilleront pendant votre séjour à Sipadan comme par exemple l’hôtel Sipadan-Mabul Resort.

Si vous venez de Kuala Lumpur, comptez environ 2h50 pour un vol vers l’aéroport de Tawau avec Air AsiaMalaysia Airlines ou Malindo.

Si vous venez de Singapour, il faut faire une connection avec Kota Kinabalu (ou alternativement partir de l’aéroport de Johor directement vers Tawau). Notez que de nombreuses compagnies aériennes desservent Kota Kinabalu.

 

La plongée à Pulau Sipadan

Les sorties pour Sipadan se font à la journée, en partant de l’île de Mabul. En effet, impossible de passer la nuit sur l’île de Sipadan, pour laquelle un certain nombre de permis est délivré chaque jour (120 permis aujourd’hui… bien qu’une rumeur circule sur leur augmentation prochaine). Les centres de plongée conseillent d’ailleurs fortement de réserver vos plongées en avance, ainsi que rester un maximum de nuits afin d’optimiser vos chances de pouvoir bénéficier de ces permis. 

Mais si l’accès à Sipadan est si règlementé, cela en vaut la peine, comme vous le constaterez dès que vous mettrez votre nez sous l’eau… Les mesures de protection de l’île permettent à l’écosystème marin de s’épanouir au maximum, et vos yeux ne sauront plus où regarder.

 

mabul plongée sutau
Plongée Sous-Marine à Sipadan

 

De nombreux sites de plongée parsèment les contours de l’île, et sont très différents les uns des autres : Vous pourrez pendant votre première plongée apprécier le sentiment de vertige donnés par les tombants, et passer votre deuxième plongée à vous concentrer sur les minuscules habitants des récifs.

Et si vous préférez les habitants du grand bleu, ne manquez pas le site « barracuda point », qui avec un peu de chance vous enverra à la rencontre des… barracudas !

 

mabul plongée sutau
Carte des sites de plongée de Sipadan

 

La plongée sur l’île de Mabul

L’île de Mabul elle-même offre quelques sites de plongée intéressants, comme les récifs artificiels posés par l’hôtel, qui accueillent une faune impressionnante de par sa diversité et sa taille (notamment quelques carangues gigantesques !).

Activités pour non-plongeurs : le Snorkeling

C’est bien joli tout ça, mais si l’un de vous ne plonge pas… ? (Et oui, personne n’est parfait).

Pour les non plongeurs, pas de panique ! Il y a d’autres moyens de découvrir les fonds marins que de descendre bouteille sur le dos à des dizaines de mètres sous l’eau. L’hôtel a les pieds dans l’eau (au sens propre), et une zone délimitée par des filets est ouverte à la baignade en permanence. 

Du matériel de snorkeling (palmes-masques-tubas, et même combinaisons pour les plus frileux) est à votre disposition, pour lequel le personnel de l’hôtel se fera une joie de vous assister. Une fois équipés, allongez-vous sur l’eau transparente et observez… Vous y découvrirez des récifs artificiels, où la vie abonde et les gros poissons ne sont pas rares. La pente douce de sable vous permet de choisir la profondeur que vous souhaitez, et même d’avoir pied si besoin ! 

Et si vous baigner ne fait pas partie de vos envies immédiates, vous pouvez aussi aller vous promener sur l’île de Mabul, à 10 minutes à pieds de l’hôtel sur pilotis. 

Des Villas de Luxe sur Pilotis

Et oui, l’hôtel est en deux parties ! Vous pourrez choisir d’être logés dans la partie « sur l’eau », constituée de magnifiques bungalows et villas sur pilotis : le Mabul Water Bungalows Resort.

 

mabul plongée sutau
Le Mabul Water Bungalows


Equipés de tout le confort nécessaire, ces chalets et villas de luxes vous donnent une vue imprenable sur les tortues qui nagent dans l’eau turquoise entre les structures en bois ou même sous le plancher en verre de certaines chambres. Un spa vous propose ses services toute la journée, et un jacuzzi est également à disposition dans chaque villa… 

Et pour ceux qui préfèrent la terre ferme, vous pouvez aussi dormir dans les très jolis chalets du Sipadan-Mabul Resort (climatisés !) installés sur la plage, à 10 minutes à pied.

 

sipadan mabul plongée sutau
Le Sioadan-Mabul Resort

 

L’équipement entourant la plongée est récent et entretenu, et une main d’œuvre très appréciée se charge de transporter les bouteilles. 6 bateaux sont à pied d’œuvre, et emmènent chaque jour des dizaines de plongeurs sur les îles alentours (comme Kapalai, Mataking et Siamil, qui sont aussi à faire si vous en avez le temps).

 

Pour plus d’infos en français et pour des tarifs discounts, prenez contact sur les sites web de l’île de Sipadan (site en français).

Conseils de voyage :

Durée de séjour conseillée : 6 jours / 5 nuits est l’idéal (ou rajouter 1 ou 2 jours de plus si vous voulez apprendre à plonger avec PADI).

Entre Avril et Mai, su vous avez plus de 10 jours, il est possible de combiner Sipadan avec l’île de Layang Layang (Îles Spratleys)pour la saison des requins marteaux (1 heure de vol à partir de Kota Kinabalu).

La meilleure saison pour la plongée au niveau de la visibilité est de février à novembre. Sipadan est ouvert toute l’année, en effet, il n’y pas de mousson ni de cyclone sur Sabah.

Haute saison : il faut s’y prendre longtemps à l’avance pour réserver votre séjour durant les périodes de vacances en Chine (Nouvel an Chinois, Juillet-Août, 1èresemaine d’octobre).

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique