Mardi 19 janvier 2021

Vague de froid sur le royaume dans les jours à venir

Par Lepetitjournal Casablanca | Publié le 03/12/2020 à 11:18 | Mis à jour le 03/12/2020 à 11:40
IMG_20201203_133243_1

Selon les prévisions météorologiques rendues publiques par le ministère des Ressources en eau et de la Météorologie, le Cambodge devrait connaitre une vague de froid entre le 4 et le 7 décembre.

La température dans les zones de la plaine centrale se situerait entre 19 et 28 degrés Celsius, tandis que celle dans les zones le long de la chaîne de Dangrêk et dans les régions montagneuses du nord-est varierait entre 17 et 27 degrés C, et les régions côtières, de 21 à 29 degrés C.

Selon l'AKP : Le ministère a donc appelé le peuple, en particulier les soldats stationnés dans la chaîne de Dangrêk et dans les régions montagneuses du nord-est, à prendre bien soin de leur santé.

 

Évidement ces températures peuvent faire sourire n’importe quels de nos lecteurs vivant en France métropolitaine.

Mais ici, elles sont prises très au sérieux tant nous ne sommes pas habitués au froid, ou devrais-je dire tant nous sommes habitués à la chaleur.

 

L’être humain est capable de vivre dans les climats les plus variés. Il a développé toute une série de réponses adaptatives face à son environnement.

Certaines sont génétiques, la taille des peuples vivant dans le froid serait par exemple plus petite que celles des peuples de la savane. La couleur de la peau, son épaisseur mais aussi la quantité de masse graisseuse seraient aussi impactées par le facteur climatique.

Mais ces adaptations seraient aussi culturelles, on mange beaucoup plus gras dans les pays froids que les pays chauds. Les vêtements et l’habitat changent aussi.

En plus de ces différences génétiques et culturelles, des différences existent entre les individus. Les scientifiques ont établi que la frilosité était influencée par l’âge (les vieux sont plus frileux que les jeunes), par le sexe (les femmes sont plus frileuses que les hommes), par la condition physique (les malades sont plus frileux que les bien portants) et par l’état psychologique (les déprimés sont plus frileux que les autres).

Il apparait enfin qu’un facteur soit décisif dans la frilosité : l’entrainement. Des études canadiennes ont montré que les gens travaillants dehors supportent mieux le froid que ceux qui travaillent dans les bureaux. Et que cette sensation de froid (ou de chaud) n’est finalement que relative. On a froid quand il fait plus froid que d’habitude.

Alors comment faire face à cette vague de froid ? Sachant que nos habitations sont conçues pour palier à la chaleur, que nous n’avons pas forcement de doudounes dans nos placards et qu’elle ne va durer que trois jours, c’est-à-dire pas assez longtemps pour qu’on s’y habitue ?

Mettre une petite laine, des pantalons longs, des chaussettes, boire une bonne soupe devraient suffire.

Et une petite pensée pour tous ceux qui grattent leur voiture chaque matin en ce moment en France sera suffisante pour prendre notre mal en patience.

Hum Manet
Le Général Hun Manet distribuant 12000 vêtements d'hivers aux troupes le 10 novembre dernier.
source Facebook du Gn Hun Manet

 

Nous vous recommandons

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Franco-khmer jeu 03/12/2020 - 12:12

L'article est intéressant, sauf il est terminé par une photo pas intéressante, parce que les gens qui sont sur la photo ne sont pas intéressants.

Répondre

Que faire au Cambodge ?

Arsène Lupin, le gentleman français qui séduit le monde

La série Lupin: dans l’ombre d’Arsène vient de paraitre sur Netflix. Le célèbre gentleman cambrioleur, qui n’en est pas à sa première adaptation, a déjà ravi le coeur de fans dans le monde entier.